2019, année vélo? Un coup d’œil dans le rétro, part.1

2019, année vélo? Un coup d’œil dans le rétro, part.1

Les années passent et ne se ressemblent pas. Pour ce qui concerne le sujet du déplacement à vélo, la progression que nous avions déjà constaté en 2018 s'est encore accentuée, et c'est tant mieux.

Depuis la rentrée de septembre 2019, aidé par les débats parfois houleux sur la Loi Mobilités, puis par le mouvement social de décembre, le vélo s'est tranquillement refait une place dans les solutions de déplacements de nombreux français.


Pour Weelz.fr, le virage éditorial pris fin 2017 pour aborder des sujets vélos autres que seulement urbain, s'est avéré payant. Le vélo tourisme comme le vélo loisirs, notamment l'expansion du vélo gravel, sont des sujets qui nous passionnent et sur lesquels nous avons à coeur de partager nos essais, nos découvertes et nos rencontres.

En moins de deux ans, l'audience du web magazine vélo "leader de pignon" a augmenté de près de 40%. Sur l'année 2019, vous avez été plus de 400 000 à venir visiter ces pages, générant plus de 1 millions de pages vues. Un grand merci pour votre fidélité et vos encouragements.

Merci aussi à ceux qui soutiennent Weelz.fr par l'intermédiaire de la campagne Tipeee. Nous avons tenté de trouver un modèle économique différent, moins dépendant de la publicité, mais sans succès. Nos annonceurs restent la principale source de revenus.

Fort heureusement, ils apprécient beaucoup le travail réalisé et la philosophie du média et nous travaillons ensemble en bonne intelligence. Le but pour Weelz.fr étant de jouer à 100% la carte de la transparence et de l'honnêteté, surtout en ce qui concerne nos tests produits. 100% leader de pignon mais 0% langue de bois, et on espère continuer longtemps comme ça!

Si le vélo pour certains n'est qu'une machine à performer, pour Weelz.fr, le vélo est un magnifique outil utilitaire, mais aussi une formidable machine à rêver. Parce qu'il est bon parfois de regarder en arrière, voici la première partie de notre rétrospective 2019.

Je vous souhaite une bonne lecture et un excellent réveillon à toutes et tous. On se retrouve l'année prochaine pour de nouvelles aventures (à vélo évidemment).

「Janvier」Le vélo, bon pour l'économie

Paris, l'explosion du vélo

N'en déplaise à certains qui pensent encore que faire venir massivement les automobilistes en plein coeur des centres-ville demeure une solution pour maintenir le chiffre d'affaires des commerçants (ce qui est parfaitement faux), le vélo est un remède pour une économie florissante en ville, et c'est Pierre qui nous en parlait très bien en résumant cette étude du département transport londonien.

Toujours en parlant d'économie vélo, c'est aussi en janvier que se tenait le congrès fondateur des Boîtes à Vélo France à Angers. La solution vélo trouve de plus en plus sa place chez les professionnels, notamment dans la vélogistique et la livraison dernier kilomètre.

「Février」Le vélo, formidable sujet de société

Rennes

Le vélo est un accélérateur de lien social, vous n'êtes plus enfermé dans une coquille métallique mais au contact de votre environnement. Jérôme nous en parlait en février, si l'automobiliste s'ennuie au volant de sa voiture, le cycliste survole, s'éclate, discute, rencontre, fonce, flâne… bref, son temps de trajet est loin d'être perdu.

Quant à Nicolas, il revenait sur un sujet plus délicat, inhérent lui aussi à notre société moderne, celui de la Daily Obs, ou le fait de filmer son trajet à vélo. Que ce soit pour dénoncer les incivilités, témoigner de l'état du réseau cyclable ou encore  simplement partager les meilleures itinéraires, cette méthode semble de plus en plus appliquée par de nombreux cyclistes.

Sur le même sujet  21 petits plaisirs du vélo urbain

「Mars」Le vélo, l'envolée touristique

Avignon, Palais des Papes (étape de la ViaRhôna)

Les derniers frimas de l'hiver s'estompent et avec eux, une énorme envie de s'évader à vélo. En mars, nous faisions un point sur les grands itinéraires cyclotouristiques français et la belle dynamique du vélo tourisme dans l'hexagone. Saviez-vous que la France, c'est 15 000 km d'itinéraires nationaux aménagés et balisés?

Mais voyager en France à vélo demeure complexe, car le cyclotouriste reste le plus souvent dépendant d'un autre moyen de transport: le train. Et vous connaissez comme moi la difficulté de voyager en train avec son vélo. En mars, un collectif d'associations avait organisé un petit rassemblement pour réclamer plus de places pour le vélo sur le réseau ferroviaire.

「Avril」Le vélo, outil à tout faire

Bikepacking & Gravel en Bretagne

Avril, le printemps est arrivé, et avec lui, une grande envie de prendre sa bicyclette et rouler, tout simplement rouler, sans jamais s'arrêter. Question équipement, vous le savez, chacun voit midi à sa porte. Si certains veulent avant tout du confort et emportent leur maison dans leurs nombreuses sacoches, d'autres préfèrent voyager léger. Une occasion pour nous de revenir sur cette tendance grandissante du bikepacking.

Mais qu'il s'agisse de se rendre au travail ou au fin fond des montagnes du Pamir, le vélo demeure un formidable outil pour se rendre d'un point A à un point B. Jérôme partageait avec nous sa réflexion sur le vélo comme objet ou comme outil : "Le vélo est un moyen de transport admirable, rendons le désirable".

「Mai」Le vélo made in France

Visite chez Cyfac

Le mois de mai fut l'occasion pour nous de remettre en avant le savoir-faire français en ce qui concerne le vélo. Nous sommes allé rendre visite au fabricant de vélos artisanaux Cyfac dans leur atelier en Touraine. Mais j'ai aussi fait la rencontre d'autres passionnés vélo qui ont à coeur de participer à cette économie florissante du vélo en France.

Des vélos cargo avec la gamme Öklo, deux Brunos venant de haute-savoie et que nous avons rencontré lors du congrès annuel de la FUB au Mans. Puis en Alsace, où j'ai fait la connaissance de Fabrice et son concept de vélo debout, Moovup Bikes.

「Juin」Le vélo est partout

Copenhague

Le printemps fut incroyablement intense pour la rédaction de Weelz.fr. J'ai eu la chance d'aller pédaler un peu partout en France et ailleurs : De l'itinérance vélo dans la vallée du Rhône (ViaRhôna) puis ensuite à la découverte de la véloroute des vins d'Alsace.

Ce fut aussi l'occasion d'aller voir ce qu'il se passait ailleurs en Europe. Découvrir les résultats de plusieurs décennies de politique cyclable courageuse à Copenhague lors de la MasterClass avec l'agence Copenhagenize. Découvrir également qu'en l’absence d'une politique vélo volontariste, le vélo réussit tout de même à se frayer un chemin et à augmenter de façon exponentielle, à l'image de ce qu'il se passe à Dublin, que j'ai découvert lors du congrès Velo-city 2019.

Fin de la première partie de la rétrospective Weelz.fr 2019. La suite bientôt !

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)