Le vélo cargo longtail est-il le nouveau scooter killer?

Le vélo cargo longtail est-il le nouveau scooter killer?

(warning explicit content)

Nous pourrions commencer ce billet avec une affirmation toute faite, comme "l'Homme est un animal social". Nous préférons nous appuyer sur ce constat proposé par Cityscoot, "Le scooter, c'est comme l'amour, c'est mieux à deux". Alors disons le tout de suite nous ne sommes pas persuadés que le scooter soit exactement en tout point comme l'amour. En tout cas, le scooter, la moto ont effectivement cet avantage indéniable sur le vélo ou la trottinette. Emporter un passager est facile, légal et pas désagréable.

Rouler à deux (quand t'as pas de vélo longtail)

Rouler à deux sur une trottinette est interdit. Sur un vélo en libre-service ou un vélo en free floating c'est aussi interdit (sauf pour le Double Pony, nous en parlons plus bas). Sur son vélo perso, ce n'est pas nécessairement interdit (n'est autorisé que si le siège du passager est différent de celui du conducteur. Un porte-bagage n'est pas un siège, sauf s'il est équipé d'un coussin attaché au porte-bagage, a minima une poignée de maintien pour le passager est proposé et deux repose-pieds sont disponibles pour le passager, c'est marqué dans le code de la route. Et puis au-delà du code de la route, votre vélo perso est conçu pour un poids total en charge maximum. C'est rarement au-delà de 120kg).


Souvent, de toutes façons, le vélo du particulier n'est pas conçu pour transporter une telle charge. On finit par l'abîmer. Personne n'aime abîmer son vélo alors... alors on évite. Abîmer un vélo (ou une trottinette) que l'on loue, on s'en fout un peu, puisque on n'est qu'usager temporaire (mais ça reste interdit).

Et pourtant, il suffit de regarder les usages dans les rues. Rouler à deux sur un Vélib (ou Velhop, Velostar, Vélov ou Lime...), c'est une bonne façon de payer moitié prix la prestation - déplacer deux personnes pour le prix d'une. Au delà de l'aspect économique, puisque nous savons que l'Homme est un animal social, rouler à deux sur le même engin, c'est convivial. Marrant aussi, surtout quand c'est interdit.

"Pouvoir transporter un passager est le dernier avantage légal d'usage du scooter comparé au vélo. Cet avantage est en train d'être perdu."

Si c'est interdit, c'est transgressif. De nombreux touristes font ce choix. Les jeunes citadins autochtones font de même. A notre sens, pouvoir transporter un passager (qui peut-être une épouse, un époux, un frère, une copine, un copain, un ou une collègue) est le dernier avantage légal d'usage du scooter comparé au vélo. Cet avantage est en train d'être perdu avec l'arrivée de vélos adaptés.

Paye ton cliché ! Ils pédalent, elles se font promener.

Rouler à deux sur un vélo, de manière légale

Le tandem, c'est super. Si vous n'en avez jamais fait, nous vous recommandons d'essayer. C'est convivial, amusant, étonnant. C'est un moyen extraordinaire de se déplacer à deux. En revanche, l'engin est peu agile, pas très versatile. C'est compliqué d'avoir un tandem dont les tailles (avant et arrière conviennent à toutes les configurations des différents couples qui vont pédaler). Constatons-le, le tandem, ça eu marché, ça ne se vend plus vraiment (ça vaudrait néanmoins le coup d'interroger les fabricants, nous le ferons, un jour).

Ils ont le swag mais c'est interdit.

Si la personne a transporter est un enfant (en-dessous de 4-5 ans ou de moins de 22kg) il y a le siège enfant conçu pour être porté sur un vélo, le coussin sur porte-bagage est une autre option (avec poignée de maintien, repose-pieds (cf plus haut)) quand l'enfant est plus grand. Le propre d'un enfant, c'est qu'il grandit, s'alourdit aussi. Vers les 7/8 ans, finito l'enfant sur le porte-bagage. Et puis la limite de l'exercice est vite atteinte.

Parfois les adultes n'ont pas d'enfants. Ou ils décident d'aller au resto, au théâtre, au cinéma, voir des amis sans les enfants. D'avoir une vie de couple en somme. Comment faire dès lors pour y aller ensemble en conservant tous les avantages du vélo sans avoir les inconvénients du deux-roues motorisées ? (Il y en a plein des inconvénients en deux-roues motorisées ; par exemple interdit de rouler sur les pistes cyclables, de prendre les contre-sens cyclables).

Idem. Sans le casque sur l'enfant cette solution est interdite. Peu importe le niveau du swag. (source timoussdansbrousse) (Cette solution est même dangereuse pour l'intégrité physique de l'enfant. NE FAITES JAMAIS CELA)

L'Homme est un animal social qui a plus d'un tour dans son sac. Il inventa, un jour béni par la petite reine, le vélo longtail.

Le vélo cargo longtail, le couteau-suisse du cycle

Nous ne sommes plus à une métaphore toute naze et toute faite près. Le longtail est bien au vélo ce que le couteau suisse est au canif. L'un tient dans la poche, l'autre vous permet de tout faire, à deux, ou trois ou quatre même. Le longtail est rangé dans la catégorie des vélos cargos. Il devrait, selon nous, avoir sa propre catégorie à lui tout seul. Parce que sa prise en main est aussi facile qu'un vélo classique.

Certains longtails compacts, comme le GSD Tern, testé ici, a un empattement (longueur entre les deux axes de roue) équivalent à un vélo classique. Parce qu'un longtail est évolutif, comme vos enfants, comme votre vie finalement. Les fabricants proposent toute une gamme d'accessoires (on appelle cela un écosystème) pour configurer votre vélo exactement en fonction de votre usage du jour.

Un vélo longtail, mille usages...

Mannequin longtail, une denrée rare alors on se contente de ce que l'on trouve (lire ici le test du Yuba Spicy Curry)

"Le vélo longtail est bien la réponse de l'industrie du cycle à cet avantage indéniable qu'a le scooter (ou la moto) sur le vélo classique"

Ça va être compliqué de vous faire une démonstration par l'exemple des mille usages possibles avec un vélo longtail. En tout cas, vous pouvez transporter vos enfants, votre époux, votre épouse, vos copains et copines, votre collègue qui filme (coucou Biclou), vos courses, votre animal de compagnie (s'il est très sage), votre perceuse, scie sauteuse, marteau piqueur. Vous pourrez aller à la déchetterie (oui il y en a qui y vont souvent), faire la tournée avec votre courrier, aller au bar à plusieurs. Le vélo longtail est bien la réponse de l'industrie du cycle à cet avantage indéniable qu'a le scooter (ou la moto) sur le vélo classique, la possibilité notamment de transporter quelqu'un, pour aller faire l'amour plus loin (ou pas).

Et donc, le vélo longtail va envahir les catalogues des fabricants ?

Bah oui ! Les équipes de Véligo (Ile De France Mobilités) l'ont bien compris, c'est pour cela qu'ils proposent dès aujourd'hui un longtail(1), tout bleu à la location. Un vélo fort bien construit, avec moteur dans la roue arrière. Nous vous en dirons plus quand nous aurons pu l'essayer. (L'Île de France n'est pas la France, nos quelques rapides recherches sont restées infructueuses*. Nous n'avons pas d'exemple d'autres villes ou régions qui proposent cette solution de longtail en location longue durée. Ça ne saurait tarder dans les maisons du vélo d'ici ou d'ailleurs. Pour votre information Red Will en propose un. Mais Red Will pour l'instant, c'est Paris seulement).

Sur le même sujet  [Test] Yuba Spicy Curry V3, le vélo cargo longtail mode (d)étendu

* EDIT : Comme l'un de nos lecteurs nous le rappelle, Métrovélo Grenoble propose depuis quelques années des vélos longtail Xtracycle (entre autre biporteur, triporteur ou Brompton). Nous leur avions d'ailleurs rendu visite.

Le vélo longtail proposé par Veligo Ile-de-France Mobilités

Pony Bikes propose son Double Pony. Rien à voir avec Booba. Le double pony de Pony c'est un longtail qui s'ignore. Mais Angers n'est pas la France (sic).

Decathlon, dévoilait sur les réseaux sociaux leur prochain vélo longtail Elops. Nous en parlions juste ici. Et vu le nombre de vues sur cet article, notre petit doigt nous dit que vous êtes très nombreux à vous intéresser au sujet.

Etni Cycles, va bientôt commercialiser son vélo longtail (et on l'a essayé). Avec un cadre Made in France, conçu et développé à Nantes. C'est sérieux et suffisamment rare pour être souligné.

Le longtail O2 Feel EQUO

La marque française O2 Feel vient de sortir son modèle longtail EQUO.

Douze Cycles présente déjà sur les salons son vélo cargo longtail LT1. On en reparlera prochainement quand nous l'aurons eu en main (ça ne saurait tarder).

Yuba a un longtail tout-terrain (une version Spicy Curry All terrain).

Les Cycles Semaphore proposent un vélo longtail artisanal depuis déjà fort longtemps.

Et notre liste est loin d'être exhaustive, nous pourrions mentionner aussi le Riese & Muller Multicharger GT, l'Amsterdamair Twin, le Kiffy (qui est le choix de Red-Will), le KTM Macina Multi... la liste serait longue si en plus nous vous mentionnions les marques qui nous confient en proposer un bientôt, mais nous demandent de garder le secret.

Paye ton autre cliché. Quand maman a le droit de piloter le longtail c'est pour accompagner les enfants à l'école.
Papa, il est où papa ? (Paye ton cliché Weelz!, faut-il forcément une maman et un papa pour avoir et élever des enfants ?)

... Et donc il va envahir nos magasins ?

La bonne nouvelle aussi pour les chafouins, rencontrés à la conférence de presse de Veligo, qui disent ne pas trouver ces vélos sur le marché... Ces longtails sont finalement disponibles chez tout bon vélociste avec un positionnement "vélo urbain" qui se respecte. Certains magasins ont même fait du vélo cargo (et longtail) leur spécialité. Et puis, en 2021, un truc hyper pratique sont les moteurs de recherches sur internet, avec le mot clé "vélo longtail", vous trouverez plein d'infos, surtout si dans ce moteur de recherche vous tapez les mots-clés "Weelz longtail". Vous pourriez tomber sur ce billet. La boucle serait bouclée.

Le vélo longtail, un amour de vélo ?

Oui ! Mais un amour qui peut coûter une douille. Les prix moyens (pour les longtails à assistance électriques tournent autour de 4500/5500 € (le prix d'un bon petit scooter)). Un longtail musculaire (chez Yuba ou Amsterdamair par exemple, compter respectivement 1,200€ et 1,399€). A noter qu'en cumulant les primes à l'achat entre celle de l'Etat et celle de votre région (ou métropole) vous pouvez bénéficier d'une aide financière jusqu'à 1,500€ pour l'achat d'un longtail. Conditions à trouver ici. En attendant votre tour, Bourguignons, Corses et autres Bretons, pendant 3 mois, chers Franciliens, vous pouvez tester cette machine le véligo longtail contre -à partir de 80€/mois-

Avant de boucler la boucle, en introduction de ce billet Cityscoot annonce que "l'amour c'est comme le scooter, c'est mieux à deux". Nous serions tentés de réagir avec ces trois points :

1/ Quand vous faites l'amour, parfois l'une des conséquence inattendue est l'arrivée d'un enfant. Le vélo longtail est la solution pour le transporter. Pour vous déplacer avant qu'il n'arrive. Pour filer acheter la poussette, le lit, les doudous, la peinture pour repeindre la chambre de bébé, etc. Et ce longtail sera plus pratique qu'un scooter.

2/ Le scooter et le longtail ont le même défaut, ce n'est pas facile de faire l'amour dessus (cet avis est lancé à la volée, il n'est pas vérifié (2)). N'est pas Sting - le chantre du tantrique - qui veut.

3/ Le seul problème avec un vélo longtail finalement c'est sa traduction littérale. Longue queue. Le premier fabricant qui ose baptiser son modèle longtail, Rocco S n'aura pas les honneurs de Nadine de Rothschild. Nous le trouverons quand même plutôt rock'n'roll (2). Le longtail encore un vélo du patriarcat ? Si on en croit les photos illustrant cet article, un peu trop à notre goût. Oui, en tout cas dans ses représentations. Paye ton cliché, on vous dit.

Retour en haut de page