Rayon 1km, 1h : La FF Vélo demande l'annulation de la règle

Rayon 1km, 1h : La FF Vélo demande l’annulation de la règle

Une règle inadaptée à l'activité physique individuelle

Voici un peu plus de 10 jours que nous sommes passés de nouveau en mode confinement, et avec lui, l'application des règles inhérentes à son fonctionnement - regroupement interdit, télétravail, limitation des déplacements, attestation... Parmi ces règles figure celle concernant le déplacement "loisirs". Ici, le précepte veut que l'on ne s'éloigne pas de plus d'un kilomètre de rayon de son domicile, et pas plus d'une heure. On vous expliquait tout ici.

La FF Vélo demande "l’annulation de la règle d’une heure et 1 km qui, appliquée sans distinction est inadaptée aux sports qui peuvent se réaliser en individuel respectant distanciation et gestes barrières"

La FF Vélo, anciennement nommée la Fédération française de cyclotourisme, annonce dans un communiqué avoir adressé un courrier au Ministère des Sports pour que soit revu le système des 1 km / 1h pour la pratique d'une activité physique et sportive individuelle. La fédération "demande que soit revue la limitation de sa pratique pendant le confinement". Leurs arguments : le fait tout d'abord que le vélo fait partie intégrante des loisirs des français, mais aussi et surtout qu'en cette période complexe et stressante, "la pratique du vélo est un véritable atout santé sans mise en cause des gestes barrières indispensables". La FF Vélo a également mis en ligne une pétition sur la plateforme Change.org pour appuyer sa demande.


"Cette règle empêche l'accès à des zones où justement la distanciation sociale pourrait être facilitée"

Des zones peu denses mais inaccessibles

Si l'on comprend aisément la nécessité de limiter au maximum nos déplacements pour éviter la propagation du virus Covid, on peut en effet s'interroger sur le bien fondé et l'intérêt de cette règle qui, de façon complément aveugle - de manière bête et méchante pourrait-on même dire - empêche l'accès à des zones où justement la distanciation sociale pourrait être facilitée. La FF Vélo regrette aussi les nombreuses dérogations accordées (chasse loisirs autorisées, accès aux centres équestres...). Le "Sport Pour Tous", cher à Roxana Maracineanu et son cabinet, devient à géométrie variable durant ce confinement et personne n'est logé à la même enseigne.

Sur le même sujet  Confinement et fermeture des axes cyclables, la FUB saisit le Conseil d'Etat

Prenons l'exemple d'une famille habitant le centre d'une commune mais à 2 km d'une forêt, elle se verra contrainte pour s'aérer de rester dans les rues de la commune avec les autres habitants. Un cycliste pourra lui-aussi très facilement s'éloigner des zones plus denses en population pour être sûr d'éviter les regroupements, sans pour autant risquer plus sa vie. D'ailleurs, pourquoi il y aurait-il plus de risques à 10 km de chez soi qu'à un ? D'autant que dans les statistiques, on risque plus en restant à la maison (accident domestique) qu'à l'extérieur, seul et dans des zones peu denses.

Dans un confinement très probablement amené à durer, la pratique d'une activité physique ou sportive agit comme une véritable soupape. Il est regrettable que le gouvernement ignore sa portée physiologique et psychologique. La FF Vélo s'insurge contre une règle appliquée en dépit du bon sens et contreproductive : "Nous refusons d'accepter en silence et en souffrance la dégradation de la santé physique, de l'équilibre moral et mental de centaines de milliers d'hommes et de femmes pratiquant le sport de manière non-professionnelle.".

Et vous, qu'en pensez-vous ? Vous pouvez signer la pétition ici.

A noter que la Montain Biker Foundation demande la même chose que la FF Vélo, l'annulation, ou tout du moins, un ajustement (à la hausse) de la règle pour les pratiquants VTT. Et pendant ce temps là, la FFC elle, continue de donner des conseils ... pour vos séances de home-trainer...

Retour en haut de page