Quaxing ou le néologisme pour faire ses courses à vélo

Quaxing ou le néologisme pour faire ses courses à vélo

CEyTnVhVEAA4b9YInternet est un bel endroit. Les sujets de discussions se font et se défont sur la grande toile sociale, et parfois, au détour d'une conversation bardée d'URL et de #hashtag, la communauté s'enflamme pour l'un de ces fameux mots-dièses, glapissant avec empathie, humour ou véhémence, pour ensuite l'emmener vers les sommets des social trends.

C'est le cas du hashtag (ou mot-clic comme disent nos amis de la Belle Province) #Quaxing, qui est soudainement apparu sur les réseaux sociaux pour décrire une pratique absolument incroyable, presque impensable pour notre monde civilisé ... : Transporter ses courses à vélo ...

CFxigTxW8AAXRziVous vous dites probablement que c'est encore une expression inventée par un barbu hipster à bonnet, un marketeux en manque de #reconnaissance. Et bien pas vraiment. Inutile non plus d'aller chercher votre Harrap's pour dénicher une quelconque étymologie anglo-saxonne...

Tout est parti (comme souvent) d'un petit gazouillis anodin, lancé au tout début de cette année sur la plateforme Twitter, par un conseiller municipal de la ville de Auckland en Nouvelle-Zélande répondant au nom de Dick Quax (ou Theodorus Jacobus Leonardus « Dick » Quax).

Dessin de Rod Emmerson du NZ Herald

Arborant une fière moustache à mi-chemin entre Thomas Magnum et José Bové, notre cher conseiller s'est donc fendu d'un petit tweet en réponse à un résidant d'Auckland, Luke Christensen, urbaniste de métier, qui se disait, à propos de Sylvia Park, l'un des grands centres commerciaux de la ville, que le transport (vers les centres commerciaux) sera le prochain grand changement vers un futur plus durable.

Ce à quoi Dick Quax s'est empressé de répondre que "personne, dans l'ensemble du monde occidental, n'utilise le train pour ses trajets shopping"...

Vous l'aurez compris, il n'en a pas fallu plus pour que les twittos de Nouvelle-Zélande ou d'ailleurs, fustigent les propos du conseiller Quax, en lui rappelant que des millions de personnes dans le monde transportaient leurs courses non seulement en train, métro ou bus, mais également à pied et bien sûr à vélo, comme  le lui a rappelé Bryce Pearce, un autre habitant d'Auckland participant au débat.

Sur le même sujet  [Test] Bikezac : le sac de courses / sacoche vélo bien pratique

CFS1ncHUsAABpug CFTxyySUMAENQVs

Et c'est ainsi que le la twittosphère cycliste mondiale s'est empressée de démontrer, à grands coups de photos hashtagées du néologisme #Quaxing, qu'il était complètement possible de réaliser ses courses à vélo, et même celles de toute la semaine, et conseillant à ce monsieur Dick Quax de sortir un peu plus souvent pour s'ouvrir au nouveau monde, qui a un tant soit peu changé depuis 1965 ! (à un moment donné on a même failli atteindre le point Godwin).

CE-QS-lVAAA7Z_0Si ce n'était pas si désespérant, cela en serait presque affligeant de voir qu'en 2015, des gens, qui plus est sont des représentants élus, peuvent encore penser de cette manière, en s'imaginant que seule l'automobile a le droit de cité dans une ville, et qu'il n'existe aucune autre alternative.

Le pire dans tout cela, c'est que notre conseiller est un ancien spécialiste de la course de fond, médaillé d'argent aux JO de Montréal en 1976. Il faut croire qu'il a arrêté de courir depuis qu'il a découvert les vertus du déplacement automobile ... Paradoxalement, le monsieur est originaire ... des Pays-Bas !

Allez, soyons un peu indulgent, puisque l'on a aussi découvert que le monsieur sortait d'une opération pour se faire retirer un poumon. On lui souhaite un prompt rétablissement ... et aussi un changement de mentalité ... !

Et vous, vous quaxiez déjà sans vous en rendre compte ?

Soutenez l'indépendance du mag' vélo Leader de Pignon!

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)