Quand un vélo ancien retrouve son propriétaire 75 ans plus tard

Quand un vélo ancien retrouve son propriétaire 75 ans plus tard

Une belle histoire de vélo pour Noël

Une jolie histoire de bicyclette - Un brocanteur qui chine un vélo ancien, c'est assez classique. Mais un brocanteur qui chine ce même vélo, et mène l’enquête pour retrouver son propriétaire, c'est plus rare. C'est l'histoire de Thomas qui a rapporté la bicyclette de Joseph Carayon, 85 ans. Un vélo qu'il avait reçu pour son septième anniversaire.

Un vélo reçu en cadeau le soir de Noël 1946

Imaginez-vous gamin en train de recevoir un vélo au pied du sapin de ce Noël 2021. Imaginez-vous vivre de grands moments avec ce vélo du haut de votre petite enfance. Imaginez-vous grandir et perdre de vue ce vélo qui vous a procuré tant de joie. Imaginez-vous maintenant en 2099 ; Un inconnu frappe à votre porte et vous rapporte ce même vélo, encore fonctionnel.


C'est l’histoire qui est arrivée à Joseph Carayon et que relate notre confrère Stéphane Pocher de France Bleu Hérault. Thomas, 35 ans, est brocanteur dans le petit village de Bédarieux (40km au nord de Béziers). Il vient de chiner un vélo datant des années 30. La monture est dans son jus, le cadre est rouillé, mais le vélo est encore en état de rouler. En l'inspectant de plus près, Thomas remarque une plaque sous le guidon avec une inscription : "Carayon Joseph, Abeilhan, Hlt". Thomas connait justement un collègue brocanteur dans ce village d'Abeilhan dans l'Hérault, à une trentaine de kilomètres de Bédarieux. Il l'appelle.

Un vélo fait main juste après la guerre

Joseph Carayon, surnommé Jojo, est un octogénaire bien connu de la localité héraultaise. Thomas décide de rapporter le vélo à son propriétaire. A 85 ans, Jojo reçoit dans ses mains pour la seconde fois de sa vie, ce vélo qu'on lui avait offert pour ses 7 ans. Ce vélo a une histoire : il avait été assemblé par le père de Joseph, alors qu'il revenait de la seconde guerre mondiale. Fait prisonnier par les allemands, il avait récupéré des pièces détachées à la fin de la guerre pour fabriquer un vélo et l'offrir à son fils le soir de Noël 1946.

Sur le même sujet  Cycles Gitane, une histoire à vélo faite de hauts et de bas

Joseph avait de la peinture verte qui trainait après avoir repeint son balcon. Il en a profité pour donner un coup de jeune à cette vieille bicyclette. Jojo est toujours en forme. Plus jeune il livrait le journal Midi Libre avec un vélo porteur. Activité qu'il continue encore de réaliser : 13 km quotidien pour livrer le journal à une soixantaine d'abonnés d'Abeilhan (Il s'aide parfois de sa fidèle Renault 6 TL de 1973). On vous a déjà dit que le vélo vous maintenait en forme?

Crédits photos : © Radio France - Stéfane Pocher

  • Cycles Gitane, une histoire à vélo faite de hauts et de bas

    Alors que la marque française dévoile une toute nouvelle identité graphique, un petit billet culture pour revenir sur l'histoire des Cycles Gitane. Remontons près d'un siècle en arrière. C'est en 1923 qu'un certain Marcel Brunelière, ancien poilu de la grande guerre, s'installe comme forgeron-mécanicien agricole dans la commune de Machecoul en Loire-Atlantique. Deux ans plus...


  • Petit Breton, quand le vélo sur mesure ressurgit du passé à Nantes

    "Il y a des matériaux isotropes, et d'autres anisotropes.". Quand Robin me fait le cours de physique pour me présenter son travail, j'ai presque un peu honte d'avouer mon parcours littéraire à tendance design et arts graphiques. Nous sommes fin février 2021 et je suis à Nantes, dans l'atelier de Petit Breton¹. Petit Breton, c'est...


  • 1947, itinérance vélo dans les souvenirs de guerre d’un soldat américain

    Ernest Kreiling est né en 1923 dans le comté de Peoria, Illinois, et mort en 2008 en Californie, à l'âge de 84 ans. C'est au collège qu'il rencontre sa futur femme, Jean Vonachen, avec qui il restera marié 62 ans. De 1941 à 1945, Ernest est mobilisé par l'armée américaine. Envoyé au front en Europe,...


Retour en haut de page