Programme Savoir rouler, atteindre l'autonomie à vélo

Programme Savoir rouler, atteindre l’autonomie à vélo

Savoir pédaler est une chose que de nombreux enfants apprennent rapidement avec leurs parents. Savoir circuler à vélo est en revanche une chose malheureusement peu appréhendée, ni par les parents ni par le milieu scolaire.

Axe majeur du plan vélo national, c'est bien ce qu'entends changer le programme "Savoir rouler à vélo".

Lancé par le Comité interministériel de la sécurité routière et piloté par le Ministère des Sports en partenariat avec de nombreux acteurs institutionnels (FUB, FFC, FF Vélo, Ufolep, MCF, Prévention Routière, MAIF…), le but est d'accompagner les enfants dans leur apprentissage du vélo, et ce, dès la primaire.

Le socle commun comprend trois blocs : Savoir pédaler (Maîtriser les fondamentaux du vélo), Savoir circuler (Découvrir la mobilité en milieu sécurisé) et Savoir rouler à vélo (Se déplacer en situation réelle).

Le troisième bloc comprend donc une véritable sortie sur la voie publique, préparée et reconnue en amont, encadrée par un enseignant et un intervenant agréé.

A l’issue de ce dernier bloc, chaque enfant ayant réalisé les 3 étapes du "Savoir Rouler à Vélo" se verra remettre une attestation, validant sa participation à la formation.

Lutter contre la sédentarité

L'objectif de ce programme est évidemment que le jeune acquiert suffisamment d'aisance à vélo pour se déplacer seul en milieu urbain et qu'il développe le réflexe vélo pour ses différents déplacement, notamment se rendre au collège.

Mais le programme "Savoir rouler" permettra aussi de lutter contre la sédentarité, véritable fléau chez les plus jeunes. La Fédération Française de cardiologie estime qu'en 40 ans, ces derniers ont perdu 25% de leur capacité physique.

"La voiture reste le moyen privilégié par les parents pour conduire leurs enfants à l’école [...] Près de 45% des jeunes vivent à moins de 2km de leur établissement scolaire."

Toujours d'après l'institut de cardiologie, "Moins de 4 enfants sur 10 se rendent à pied à la maternelle ou à l’école primaire. La voiture reste le moyen privilégié par les parents pour conduire leurs enfants à l’école. Pour les collégiens, les constats sont pires. Moins de 3 sur 10 vont au collège à pied et 4% seulement s’y rendent en vélo ou en trottinette. Ils sont 39% à privilégier les transports en commun et 30% à s’y faire conduire en voiture."

Un constat d'autant plus alarmant lorsque l'on constate que, d'après les statistiques, "Près de 45% des jeunes vivent à moins de 2km de leur établissement scolaire et 21% entre 2 et 5km".

Sur le même sujet  Congrès FUB 2019 au Mans, le vélo vient de changer d'ère

Alors, si l'on ne veut pas d'une génération de petits légumes sédentarisés, une seule solution simple : le vélo ! Encore faut-il que le gouvernement agisse pour mettre en action le plan vélo national, dans le cadre de la Loi Mobilités...

Soutenez l'indépendance du mag' vélo Leader de Pignon!

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)