Prime vélo électrique 2022, plus élevée et plus accessible

Prime vélo électrique 2022, plus élevée et plus accessible

La prime vélo électrique, c'est une aide à l'achat d'un vélo électrique destinée aux particuliers. A partir du 15 août prochain, les conditions d'accès à ce bonus VAE vont être assouplies. Cette nouvelle prime vélo électrique version 2022 va augmenter et sera aussi plus accessible. Weelz fait le point avec vous.

Une prime vélo électrique qui augmente en 2022

Dès 2016, la première version de la prime vélo électrique avait permis de booster le marché du VAE. Malheureusement, celle-ci avait été stoppée fin janvier 2018, avant de finalement réapparaitre la même année. Toutefois, sa forme et particulièrement ses conditions d'accès l'avaient rendue beaucoup moins accessible et donc moins attractive.


Le 25 juillet dernier, le Gouvernement a annoncé refondre le dispositif dans le cadre du projet de loi de finance rectificative. Des députés (groupe Renaissance) ont voté un amendement incluant le déblocage d'une enveloppe budgétaire de 5 millions d'Euros. Ce vote en première lecture à l'Assemblée Nationale fait suite au rapport du député Jean-Marc Zulesi (Renaissance) pour "développer les mobilités actives pour lutter contre la perte d’autonomie". A partir du 15 août 2022, les conditions d'accès au bonus vélo électrique sont élargies et le montant est augmenté.

Ainsi, la prime à l'achat d'un vélo électrique passera de 200€ à 300€. Et désormais, plus besoin d'avoir une aide locale cumulée pour y avoir accès. De même, les conditions de ressources ont été levées. Cela va même un peu plus loin, puisque les ménages les plus modestes ou les personnes en situation de handicap pourront prétendre à un montant (plafonné) de 400€.

Prime à la conversion revue et un bonus vélo cargo

La prime vélo électrique n'est pas la seule mesure à être modifiée. La prime à la conversion est aussi revue. Désormais, en mettant au rebut votre ancienne voiture polluante, vous accéderez à la prime conversion - jusqu'à 3000€ - pour chaque personne de votre foyer, contre une seule personne par ménage auparavant.

Pour les familles qui souhaiteraient investir dans un vélo cargo, la prime à l'achat d'un vélo cargo (électrique) devient elle-aussi plus intéressante. Elle double, passant de 1000€ à 2000€, avec un plafond revu à la hausse de 40% du prix du vélo.

Une prime pour le vélo pliant et aussi (enfin) le vélo non électrique

Cette prime fait partie d'un bonus "autre vélo", qui permet également de prétendre à une aide à l'achat d'un vélo pliant (il n'est pas précisé s'il doit être musculaire ou électrique). Cette prime vélo pliant, qui devrait favoriser les personnes désireuses de passer à la multimodalité, pourra atteindre un montant de 1000€, elle aussi plafonnée à 40% de la facture finale. Également, une prime à l’achat d’un vélo non électrique (musculaire) de 150 € voit le jour, à destination des publics les plus précaires.

Sur le même sujet  Vélo électrique : Bosch et sa nouvelle génération d'assistance intelligente

"La promesse républicaine d’un égal accès à la mobilité n’est pas respectée. Nos territoires ont été massivement façonnés par des politiques d’aménagement qui favorisent exclusivement l’usage de la voiture individuelle." indique Olivier Schneider, président de la FUB, qui salue ces premières mesures de la mandature. Pour l'association des usagers de la bicyclette, ce sont "des mesures volontaristes à conforter dans un futur plan vélo". Celles-ci répondent "au double enjeu du pouvoir d’achat des Françaises et Français, et de la lutte contre le dérèglement climatique".

Nous pourrions ajouter : ce coup de pouce est aussi une réponse à deux autres problématiques. La première, accompagner la lutte contre la sédentarité. La seconde est beaucoup plus conjoncturelle. Les vélocistes ont globalement beaucoup de stock de vélos qui dort. Depuis fin février 2022, et le début de la guerre en Ukraine (qui amène son lot d'incertitudes et, on l'a vu, cette inflation), la reprise des ventes n'est pas vraiment là.

Ce programme de primes vélo reste une très bonne initiative du gouvernement pour encourager les citoyens à remplacer leur trajet en voiture particulière. C'est aussi probablement une façon de soutenir une filière économique qui ne se porte pas aussi bien qu'on veut nous le faire croire. Et si l'on voulait pinailler encore un peu plus, on pourrait arguer que ces cinq millions d'Euros pour soutenir le vélo ne sont pas grand chose face aux milliards donnés aux automobilistes (prime carburant).

Pour le moment, ces primes courent jusqu'au 31 décembre 2022. Va pas falloir trainer ! Pour savoir si vous êtes éligibles à l'un de ces nouvelles primes, il faudra vous rendre sur le site Service-Public.fr à partir du 15 août (peut-être un peu avant).

Retour en haut de page