La prime kilométrique vélo toujours envisagée par le gouvernement

La prime kilométrique vélo toujours envisagée par le gouvernement

8126925861_c2f6f6b5bf_zC'est dans le cadre du débat ouvert par le ministère de l'écologie sur la transition énergétique que ce sont réunis, le 28 mai dernier à La Défense, les principaux syndicats ouvriers et patronaux (CGT, FO, CFDT, Medef et CGPME) en présence de responsable de l’État, dont la ministre de l'écologie elle-même, Delphine Batho.

L'objectif de cette réunion : établir un comité de pilotage pour réfléchir à des solutions afin d'encourager les français à se rendre au travail à vélo. Comment ? En mettant en place des aides pour la bicyclette comme ils en existent pour les autres moyens de transports actuellement.

L'une des pistes majeures envisagée par le gouvernement : prendre exemple sur nos voisins d'outre-Quiévrain qui ont mis en place une prime kilométrique vélo. Cette prime serait versée par l'employeur dans le cadre d'un trajet qui devra être supérieur à 1,5 km.

5968192719_46301c9163_zL'amendement, déposé à la fois par les écologistes et l'UMP et rédigé dans le cadre du plan national vélo que nous évoquions déjà fin 2011, prévoit ainsi que "l’employeur peut prendre en charge [...] tout ou partie des frais engagés par ses salariés se déplaçant à vélo entre leur résidence habituelle et leur lieu de travail, sous la forme d’une indemnité kilométrique vélo".

Pour encourager les entreprises à prendre en charge les frais kilométriques de leurs salariés cyclistes (prise en charge qui demeure non obligatoire), le texte prévoit l’exonération des charges sociales sur cette prime, fixée à 25 centimes du kilomètre parcouru.

6169537684_2dc16ca8ab_zN'en déplaise à Monsieur Jean-Eudes du Mesnil, secrétaire général de la CGPME, invité à cette réunion et qui a "d'abord cru à un gag" et qui pense qu'il y a avant tout d'autres préoccupations à avoir que l'usage de la bicyclette...

Sur le même sujet  Idée cadeau : Le guide vélo urbain Noel 2017 est arrivé !

Certes, mais rappelons tout de même à ce monsieur, qu'un salarié qui se rend au travail à vélo est un salarié toujours ponctuel (pas d'embouteillage), rarement en arrêt (puisqu'en bonne santé grâce au vélo) et plus efficace au travail (la pratique sportive fait secréter des endorphines qui améliore l'efficacité mentale). Ces salariés libèrent même des places de parking pour les clients !

Reste à espérer que ces amendements soient bel et bien ajoutés par la commission mixte paritaire au projet de loi sur le financement de la sécurité sociale, qui, je le rappelle, avait été rejeté en première lecture en novembre dernier.

Le comité de pilotage, qui a commencé en toute logique ses travaux ce lundi 3 juin, est dirigé par le "Monsieur Vélo" du gouvernement, Dominique Lebrun, l'actuel Coordonnateur Interministériel pour le Développement de l’Usage du Vélo.

Crédits photos : Jesper2cvRevolve Eco-RallyJFGornetCaroline de Francqueville.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)