Pourquoi le reconfinement ne freinera pas la pratique vélo

Pourquoi le reconfinement ne freinera pas la pratique vélo

La dynamique vélo est en place

C'est fait, notre Président a parlé. C'est désormais acté. La situation que nous pensions tous derrière nous, nous revient brutalement dans la figure. Le reconfinement semblait de toute manière inévitable, étant donné la résurgence extrêmement forte du virus Covid. C'est ainsi et nous ne pouvons pas y faire grand chose, excepté suivre les directives et les recommandations sanitaires.

Qu'en est-il de la pratique vélo ? Il va de soi que l'usage sportif extérieur va devoir être de nouveau fortement limité, du moins pour quelques semaines. Cependant, sur l'usage utilitaire, nous alertons le Gouvernement : de ne pas retomber dans les travers du premier épisode de confinement. Le vélo demeure un moyen de transport et il serait impensable d'empêcher les citoyens d'utiliser celui-ci, tant ses vertus permettent de lutter efficacement, à la fois comme geste barrière naturel mais aussi pour ses bienfaits physiologiques et psychologiques.


Parce que tout le monde ne peut pas télétravailler

Si le télétravail tend à devenir la nouvelle norme, il n'est pas accessible à tous. La France a besoin de ses industries, de ses commerces, de sa logistique... de tout un ensemble d'acteurs et d'actrices agissant comme un maillon indispensable de notre économie. Et que dire bien entendu du personnel hospitalier, sur lequel nous allons devoir tous compter à nouveau.

Tous ces citoyens actifs vont devoir continuer de se rendre à leur travail, lorsqu'ils le pourront. Le vélo reste ainsi une excellente solution pour leur permettre de s'y rendre en toute sécurité (puisque le trafic aura diminué). Ils y trouveront aussi un exutoire certain pour abaisser les tensions et le stress en cette période si particulière.

Parce les français vont continuer d'être méfiants envers les transports publics

"Les citoyens français ont soudainement redécouvert l'incroyable outil de mobilité qu'est le vélo"

La crise sanitaire à eu un effet dévastateur sur l'usage des transports publics. Train, bus, métro, tram… tous ont accusé une forte baisse de leur fréquentation en usage normal des les premiers jours du déconfinement. Un fait qui explique en partie l'incroyable essor du vélo durant cette période.

Les citoyens français ont soudainement redécouvert l'incroyable outil de mobilité qu'est le vélo. Non seulement, il devenait facile de se déplacer sans risquer sa propre santé (et celles des autres), sans être dépendant d'aucuns horaires. Le vélo vous apporte de la flexibilité dans votre mobilité, de porte à porte, et de la prédictibilité dans vos temps de trajet. 

Parce que le vélo est un excellent moyen de faire de l'exercice tout en se déplacant

Durant la première phase du confinement, les français se sont voué d'une soudaine passion pour l'exercice physique. Course à pied par ci, leçon de gym devant YouTube par là… Si vous avez la chance (ou la malchance selon) de pouvoir continuer d'exercer votre travail sans avoir été mis au chômage forcé, alors pourquoi ne pas en profiter pour vous mettre au vélo?

Sur le même sujet  Vélo cargo, retour aux sources à Copenhague - Ep. #1

Vous pourrez faire de l'exercice tout en allant au travail, sans prendre de temps sur vos soirées ou vos weekends. Aussi, le trafic motorisé ayant diminué dans les prochaines semaines, c'est l'occasion idéal pour tester cette nouvelle mobilité sans avoir à affronter une circulation intense sur votre trajet.

Parce qu'il difficile de s'en passer une fois qu'on a essayé

Peu importe que vous soyez cycliste de longue date, que ce soit les grèves de la fin d'année dernière ou bien le récent déconfinement qui vous ont mis en selle. Désormais, vous êtes confronté à ce terrible "mal" du vélo : l'addiction. Il est clairement difficile pour ceux qui ont gouté aux joies que procure ce mode de transport, de s'en passer. Alors si vous en avez la possibilité, attrapez votre vélo pour vous rendre au travail. Il vous procurera du plaisir, réduira votre stress, vous permettra d'être en meilleure santé tout en favorisant la distanciation sociale. Et ne laissez personne vous dire que ce n'est pas un moyen de transport.

"C'est le retour de l'attestation"

Comme l'a dit Emmanuel Macron hier soir, c'est le retour de l'attestation à présenter aux forces de l'ordre en cas de contrôle. Vous avez le droit de vous rendre à votre travail (si télétravail impossible ou difficile), de faire vos courses, d'emmener vos enfants à l'école, d'aller à un RDV médical... et ce, que ce soit en voiture, en métro comme à vélo.

Cela concerne les déplacements utilitaires. Durant cette période de nouveau confinement, les déplacements de loisirs sont fortement restreints, mais vous avez le droit d'utiliser votre vélo pour aller faire un peu de sport ou une balade, dans la limite d'une heure par jour et dans un rayon d'un kilomètre autour de votre domicile. Un nouveau décret est entré en vigueur le 29 octobre, remplaçant celui du 23 mars. On l'a décortiqué pour vous concernant le vélo :

➡️ Vélo durant le confinement, OUI l’attestation vous autorise à rouler
➡️ Attestation de déplacement et vélo, de nouvelles précisions (juridiques)
➡️ Attestation de sortie, le vélo sport et loisir autorisé, mais…

Portez-vous bien. Pédalez (en étant prudent) et prenez soin de vous et de vos proches.

Retour en haut de page