Port du casque à vélo : Marre de casquer? Nous aussi!

Port du casque à vélo : Marre de casquer? Nous aussi!

A propos de la LOM et du port du casque pour les cyclistes

J'ai comme l'impression que cette affaire du casque à vélo est une affaire de gros sous?

Est-ce utile de vous rappeler le contexte? Alors que le marathon législatif pour valider, amender, bricoler la Loi Mobilités (la fameuse LOM) vient de se terminer, il nous semble utile de rappeler pourquoi le casque à vélo doit rester une option.


Nos députés les plus assidus ont proposé des amendements dans tous les sens. Il est toujours bon de le rappeler. Nous élisons nos députés pour qu'ils portent la parole du peuple auprès du législateur. Le peuple c'est vous, moi, nous.

Ils sont donc forcément mus par une belle motivation altruiste et noble. Cependant être député ne transforme pas automatiquement l'élu concerné en expert sur le sujet abordé.

https://twitter.com/Place_Beauvau/status/1168529894436999168

On aimerait que leur esprit ne soit pas pollué par les puissants différents lobbys qui œuvrent en sous-main pour influencer leurs décisions pour qu'elles soient un peu (beaucoup? passionnément?) orientées vers les intérêts promus par ces lobbys.

Cette mise en scène proposée par MMA, n'est pas du tout là pour influencer les députés, par exemple, mais bien uniquement pour sensibiliser les utilisateurs EDP ou de vélo. Lisez le discours en dessous, parle-t'on de responsabilité du chauffeur. C'est quand même lui qui fonce dans la trottinette, non?

En tentant de trouver un équilibre entre adopter une posture proche de la théorie du complot d'un côté et éviter d'être naïvement influencé de l'autre, il est autorisé de penser que malheureusement, grouille autour de ces députés un ensemble de lobbys. Il y a eu un certain consensus (qui a fait long feu, heureusement) sur le port obligatoire du casque pour les modes de mobilité douce.

Nos députés sont-ils téléguidés par des enjeux financiers, au profit de ces pauvres assureurs, qui en ont marre de casquer pour couvrir les frais engendrés par les accidents des cyclistes et autres utilisateurs d'EDP...

L'histoire a failli se répéter!

Pour étayer mon propos, jetons un coup d’œil en arrière et voyons ce qui s'est passé en novembre 2016 pour nos amis les motards.

Le 20 novembre 2016 entra en vigueur l'obligation légale du port de gants homologués "moto" pour le pilote et son passager. Tout contrevenant pris les doigts (non-gantés) dans la confiture, a le droit de payer une amende et le pilote du véhicule perd un point sur son permis. Les détails sont là sur le site de la Sécurité Routière.

Comme par un heureux hasard, les semaines précédentes cette mise en application de la loi, les études ont fleuri sur le sujet des risques pour les mains des motards en cas de chute, relayées par la presse, quelques liens ici, avec le Figaro par exemple ( notez le "à noter" en fin d'article, la mention de la position des assureurs sur ce sujet) ou encore France Info

Aussi certains experts y vont de leur petit laïus, Philippe Monneret, est régulièrement cité "il se félicite de cette décision", voyez ici par exemple .

Fort intéressant de constater sur la page Wikipédia de Philou, cette expérience professionnelle et expertise "De 1996 à 2002, il a été conseiller moto pour les AGF puis conseiller moto pour Axa Prévention de 2004 à 2015 ". Rien n'arrive pas hasard!

Il est évident à moto que bien se protéger les mains peut minimiser significativement les conséquences d'une mauvaise chute. Il est évident aussi qu'un motard qui investit 50 euros dans une paire de gants homologués permettra à la société de faire de sacrées économies le jour où il glissera sur 40 mètres, les mains gantées sur le bitume.

Il est évident que les assureurs ont intérêt à prendre soin des mimines de leurs motards, entre autre chose, cela améliorera leur rapport sinistre/prime.

Pour une fois, nous pouvons dire que moto et vélo même combat, Car le même raisonnement sur le casque à vélo peut s'appliquer

"cette mesure est inefficace et contre-productive"

Mais alors Pourquoi les cyclistes ne veulent pas de cette obligation du port du casque?

Tout d'abord, parce que cette mesure est inefficace et contre-productive. L'exemple de l'Australie en est une parfaite illustration (si besoin d'en savoir plus, c'est ou (c'est en anglais, ça ne vous fera pas de mal).

Ensuite, il suffit de regarder ce qui se passe chez nos voisins qui ont 50 ans d'avance sur la pratique du vélo. Hollande et Danemark pour reprendre les bons élèves.

Certains prendront plaisir à démontrer qu'en Hollande le nombre de blessés à vélo augmente. Ceux là je les invite à regarder les chiffres de plus près.

Oui les décès augmentent. Ils concernent surtout les personnes âgées, chevauchant des Vélos à Assistance électriques, vélos qui ne sont pas bridés à 25km/h comme en France mais à 45km/h (Ndlr : Des speedbikes ou Pédelecs). Des vélos aux capacités motrices comparables à nos mobylettes et scooter 50cm² piloté...sans casques.

Faut-il rappeler à nos députés la réglementation qui s'applique sur les vélomoteurs, et vélos électriques assimilés?

"Parce que le vélo en ville est une réponse concrète aux enjeux de pollution de l'air, pollution de nos oreilles, pollution visuelle des villes, pollution spatiales"

Sur la LOM, vous le savez, l'avenir des cyclistes urbains, les vélutistes, vélotaffeurs est en jeu. Leur confort, leur sécurité, leur santé, leur bien-être, leur bonheur, leur liberté aussi.

Parce que le vélo en ville est une réponse concrète aux enjeux de pollution de l'air, pollution de nos oreilles, pollution visuelle des villes, pollution spatiales, par effet ricochet, un vélo de plus en ville c'est souvent une voiture en moins (#onelesscar).

C'est parfois 30cm² libérés dans les transports en communs (gouffres financiers pour les régions). Donc promouvoir et développer la pratique du vélo en ville c'est aider à fluidifier le trafic automobile (sachez tout de même qu'il y en a, ils ne peuvent pas faire autrement, d'autres pourraient mais ils aiment bien être dans leur voiture), c'est aider à désengorger les transports en commun (sachez aussi, il y en a qui aiment, d'autres qui ne peuvent pas faire autrement).

Qu'ils le veuillent ou non, qu'ils le comprennent ou non, les pro anti-vélos sont un peu comme celui qui scie la branche sur laquelle il est assis.

Egoïsme ou altruisme, on se refait pas. Est-ce par altruisme que beaucoup de nos très chers députés pensent qu'il est malin de proposer un amendement dans la loi pour obliger les cyclistes à porter un casque et ce quel que soit l'âge du cycliste? Est-ce pour protéger nos libertés que nos députés nous proposent de nous en ôter une?

Sachez chères députées, chers députés, lorsque l'on interroge les vélotafeurs, les raisons pour lesquelles ils ont choisi ce mode de transport plutôt qu'un autre, le mot "liberté" revient toujours sur la table soit spontanément, soit en spontanéité assistée (parmi ces mots choisissez ceux qui pour vous correspondent à votre plaisir de chevaucher votre vélo).

"l'effet de masse critique rend plus sûr les trajets à vélo"

Un peu comme si le vélo était comme la Mer et la Montagne l'un des rares espaces (moment dans ce cas précis) de liberté dans un contexte de Société de plus en plus policée, contrôlée, normée.  (Ceci fera l'objet d'un autre billet).

Sur le même sujet  Automobiliste en ville, ou l'art de perdre son temps

Sachez mesdames messieurs que l'effet de masse critique rend plus sûr les trajets à vélo. En d'autres termes, plus vous mettez de cyclistes sur la chaussée, mieux ils sont intégrés par les autres usagers, plus ils sont en sécurité. Il faut donc encourager et inciter la pratique du vélo. Ce qui est très différent que la réprimer.

"la loi aurait fait de chaque cycliste roulant les cheveux au vent un bandit"

Nous ne devons pas nous tromper d'enjeu. Intégrer le port du casque à vélo comme étant obligatoire dans la loi, ferait effectivement de chaque cycliste roulant les cheveux au vent un bandit, un hors-la-loi.

Quelques prunes tomberont ici ou là. Les forces de l'ordre qui ont certainement mieux à faire n'auront que faire de notre caboche, couverte ou non. Ils sont d'ailleurs nombreux à croire que le port du casque à vélo est déjà obligatoire.

Ce que cette loi changera,amplifiera, légitimera c'est la perception de responsabilité du cycliste dans son malheur.

En cas d'accident impliquant un cycliste, le "victim blaming" sera validé et atteindra rapidement son paroxysme, dans la presse en gros titre, à la rubrique, "chiens écrasés"

"un cycliste sans casque meurt fauché par une voiture"

Sous-entendu 1: "si ce cycliste avait été un peu plus prudent, il n'en serait pas là";

Sous-entendu 2: "on ne va quand même pas blâmer le conducteur de l'automobile, le pauvre, il est déjà très choqué".

Aussi et surtout l'implication d'une telle loi, si elle avait du passer, aurait le bonheur de nos chers assureurs. Ceux qui en échange de quelques euros par an et contre une signature en bas d'un contrat disant que tu es assuré pour tout, sauf exclusions mentionnées dans un langage incompréhensible en annexe pages 25 à 75 du contrat joint.

Une telle loi leur aurait permis, tels de bon Ponce Pilate, de se laver les mains sur leurs obligations légales de couvertures des frais de santé, décès, sociaux pris en charge en cas d'accident, décès d'un cycliste non casqué.

Je vois d'ici le courrier de l'assureur du cycliste, alité sur son lit d'hôpital avec les 2 genoux, les fémurs, la clavicule et les chevilles en compote (ce qui serait à minima l'état du mannequin percuté par la twingo de MMA s'il était un humain).

"Cher assuré, nous avons examiné avec grand soin votre demande de prise en charge de vos frais de santé, frais de vie, pertes de revenus conséquence de votre accident de vélo survenu le XX/YY/ZZ. Après enquête et examen attentif de la situation nous sommes au regret de vous signifier que nous ne pouvons rien pour vous. En effet comme le stipule votre contrat d'assurance, clause 143, alinéa 356b, (la pratique du vélo sans casque), et conformément à la loi LOM votée en mai 2019, est interdite. Nous ne pouvons vous couvrir pour ce malheureux épisode puisqu'il est avéré, après l'enquête de police que vous rouliez sans casque. Nous vous souhaitons bon courage et puisque nous vous tenons, avez-vous souscrit une assurance scolaire pour votre 2ème enfant? nous avons un produit complètement adapté, en cas, notamment de perte de revenu de l'un des conjoints. Pensez-y, protégez votre enfant dès aujourd'hui."

Plutôt que de l'imposition faites de l'incitation. Une TVA sur le casque de Vélo à 0%

Parce que les cyclistes; tous les cyclistes, ceux du dimanche matin, ceux du lundi soir, ceux au long cours, ne sont pas des chiens, ni des inconscients, leur sécurité ne se trouve pas dans l'imposition de nouvelles contraintes (contre-productives, cf l'exemple plus haut) mais dans l'aménagement d'infrastructures qui leurs sont dédiées, en créant des incitations fiscales, l'ikv est (était?) une bonne idée même si trop limitée.

Soyons disruptifs - ménageons la chèvre et le chou

A Propos de fiscalité, puisque le sujet du casque est hyper important, vous auriez pu déposer une proposition de loi de 0% de TVA sur les casques de vélo (et tant que vous y êtes, sur les antivols).

Ce faisant vous auriez ménagé les chèvres (nous les cyclistes qui nous dirons, "ma tête vaut bien ces 60€ dépensés dans ce casque") et le chou (vos copains lobbystes des assureurs) qui eux constateront que les accidents impliquant des cyclistes (et des trottinettes et autres EDP) sont moins traumatisants puisque les usagers sont mieux protégés).

Si d'aventure, vous souhaitez revenir sur votre vote et décidez d'écouter les sirènes des pros casque obligatoire, quelle que soit le taux de TVA appliqué sur le dit objet. Laissez-nous tenter un "Banco", mais à quelques conditions.

Banco, j'accepte d'être obligé de porter un casque sur mon vélo en échange de quoi je vous demanderais d'inscrire dans la loi:

- D'obliger les assureurs à retirer toute clause suspensive en cas de vol de notre vélo. (Donc nous rembourser, rapidement, sans tortiller, sans nous annoncer "désolé, votre couverture contre le vol de votre vélo ne s'applique que si le vélo est constaté volé 10h00 et 14h00, s'il est attaché avec un antivol aux normes militaires, attaché à un point fixe dans un local fermé dont vous seul avez les clés").

- De modifier le code de la route en aggravant significativement les sanctions appliquées pour les contrevenants qui se garent, circulent sur les pistes cyclables, qui ne respectent pas les distances de sécurité de dépassement des cyclistes, qui s'arrêtent sur les sas cyclables.

- De rendre l'ensemble des centre-villes de France "Zone de rencontre 30 km/h"

- D'appliquer la loi LAURE partout, et sans tabou.

Si le prix à payer pour être obliger d'avoir un casque sur la tête quand nous sommes sur notre vélo est une avancée significative de notre liberté de circuler en sécurité sur ce même vélo, 365 jours/an, partout en France, alors je suis prêt.

A défaut, parce que c'est vrai que toute la liste ci-dessus, c'est beaucoup demander, commencez par une TVA sur le casque à 0% (et les antivols tant qu'on y est)** ce sera déjà un bon début. Vous verrez, j'en suis certain, naturellement, sans contrainte, le port du casque à vélo se développera. Il se développera aussi quand nos enfants habitués à porter un casque dès leur plus jeune âge, continuerons à le porter une fois leur 12 ans révolus. (Encore faut-il qu'ils roulent nos enfants et pour rouler, il faut que leurs parents les laissent rouler, pour cela il faut des voies protégées). On boucle la boucle.

**Si vous cherchez une idée de financement pour cette TVA à 0%, je vous propose de vous tourner vers les assureurs. Vous leur expliquez poliment, que c'est dans les intérêts de l'amélioration de leur rapport sinistre/prime que les cyclistes portent un casque (et se fassent moins voler leurs vélos)

Non seulement on vient de boucler la boucle mais surtout renvoyer le boulet à l'envoyeur.

¹ L'article a été rédigé durant les débats précédant l'adoption du projet de loi à l'assemblée.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)