Piste cyclable temporaire, Angell Bike et Marc Simoncini lancent un appel à projet (financé)

Piste cyclable temporaire, Angell Bike et Marc Simoncini lancent un appel à projet (financé)

Le monde du vélo est en ébullition depuis qu'il s'est aperçu que cette terrible crise sanitaire aura un impact aussi brusque qu'imprévisible sur la question de la mobilité et en particulier sur celle qui concerne le vélo.

Et si c'étaient les fabricants eux-mêmes qui accompagnaient ce changement en créant, pas seulement des véhicules pour se déplacer, mais aussi des infrastructures pour les utiliser ? Tiens donc, et les constructeurs automobiles, ont-ils leur mot à dire sur les schémas routiers ?


Marc Simoncini (iFrance, Meetic) et Jules Trecco, par l'intermédiaire de leur société de vélo à assistance électrique Angell Bike (le "Smart Bike" que nous vous présentions en novembre dernier) a lancé hier un appel à projet pour "imaginer ensemble l'espace public de demain". Vaste sujet!

Un soutien opérationnel et financier

Plus concrètement, il s'agit de faire émerger des idées autour du sujet de l'urbanisme tactique et la mise en place d'aménagement cyclables temporaires. L'idée est d'accompagner les porteurs de projet pour réfléchir à des pistes cyclables rapides et faciles à mettre en place.

Le fondement du projet s'articule à la fois sur la voie vélo en elle-même mais également sur la signalétique qui l'accompagne ainsi que sur la création de structures de stationnement.

Contacté par téléphone, Jules Trecco, CEO de Angell Bike, nous précise que "cet appel à projet est ouvert à tout le monde", simple porteur de projet particulier, société privée, publique, association... "L'idée est d'aller vite. Nous souhaitons mettre en place les projets sélectionnés dès le mois de juin, afin de pouvoir les tester en situation réelle, pour pouvoir ensuite les déployer à plus grande échelle à la rentrée de septembre 2020".

Sur le même sujet  Confinement et fermeture des axes cyclables, la FUB saisit le Conseil d'Etat

Les projets retenus recevront un apport financier jusqu'à 100.000€ de la part du "Angell Lab" sous forme d'une subvention et d'un soutien opérationnel. Chaque projet devra cependant respecter deux conditions :

➡️ Être opérationnels au plus tard 30 jours post confinement afin de répondre immédiatement à ces problématiques.

➡️ Proposer une alternative écologique et économique pour permettre à toutes les collectivités ou entreprises (quelles que soient leurs tailles) de pouvoir y adhérer.

Jules Trecco précise : "L'important est que le projet soit financièrement abordable pour toutes les collectivités, même pour un petit patelin qui aurait l'envie de mettre en place une structure cyclable et faire revenir les gens à vélo dans son centre-ville".

L’appel à projets est ouvert jusqu'au 11 mai 2020 et la sélection s'effectuera le 22 mai. Vous trouverez plus d'informations ici et vous pouvez soumettre votre projet directement ici. Les investisseurs ont déjà reçu une cinquantaine de candidatures.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)