[People] Interview Anne-Caroline Chausson, son avis sur le vélo urbain

Anne-Caro, championne olympique BMX 2008 à PékinIl y a trois semaines, Franck Parolin nous donnait son avis sur le vélo urbain. Aujourd'hui, ça n'est ni plus ni moins que notre championne olympique Anne-Caroline Chausson qui a eu la gentillesse de bien vouloir répondre à nos questions !

Weelz : Bonjour Anne-Caroline ! Présente-toi en quelques mots :

ACC : Anne Caro, 31 ans, habite à Vars (05), championne olympique BMX, multiple championne du monde VTT descente.

Weelz : Nous nous sommes croisés aux Paris Bike Days qui ont fait la part belle aux vélos de ville. Quel regard portes-tu sur le développement du vélo urbain aujourd'hui ?

ACC : Le vélo urbain est en pleine progression, c'est écolo, à la mode et pratique. Ce qui est bien avec le cyclisme c'est que la discipline est variée et qu'il y en a pour tous les gouts.

Weelz : T'arrive-t'il de te déplacer ainsi ? (a-t'on la chance de croiser Anne-Caroline Chausson chercher son pain le matin !?)

ACC : Pas facile le vélo urbain où j'habite....mais j'ai de la chance la boulangerie n'est pas loin.
En principe je me déplace en VTT.

Weelz : De par ton métier, tu voyages beaucoup. Vois-tu des différences entre la France et les autres pays sur ce point ?

ACC : En France même si ce n'est pas parfait il y a des efforts pour développer la sécurité, la pratique du vélo, que ça soit en ville ou à la montagne.
Bien sur, en ville comparé aux pays comme la hollande, il reste beaucoup à faire, mais dans l'ensemble je pense que ça évolue bien.

Le doublé français en BMX à Pékin 2008Weelz : Du vélo urbain à l'écologie, il n'y a qu'un pas. On a beaucoup parlé de pollution aux JO de Pékin.
L'impact écologique est-il pris en compte par les organisateurs lors des compétitions ?

Sur le même sujet  [Test] Veste Gore Wear C5 Active Trail, reste au sec !

ACC :  C'est entrain de rentrer dans les mœurs, doucement.

Weelz : Et dernière question : Rendre le port du casque obligatoire en ville fait beaucoup débat, en sachant que les cyclistes urbains n’y sont pas forcement favorable. ( Ils préfèrent choisir plutôt que d’être obligé. ) Un avis sur ce point ?

ACC :  C'est une réaction bien française, de 'contester' mais le  casque c'est essentiel. En plus maintenant, ils sont léger, ils ne coutent pas cher....plus d'excuses, surtout si c'est pour sauver des vies.

Crédits photos : Patrick Pichon.

Soutenez l'indépendance du mag' vélo Leader de Pignon!

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)