Pénurie de carburant : et si vous vous mettiez au vélo ?

24 mai 2016

25122184491_c119fea73b_k

La pénurie de carburant sévit dans presque toute la France et notamment dans le nord-ouest. Les files de voitures ne désemplissent pas devant le peu de stations-service encore approvisionnées, quand celles-ci ne sont pas tout simplement fermées.

Opportunisme quand tu nous tiens, l'occasion est trop belle pour ne pas remettre la solution vélo sur la table (les marchands de voitures électriques ne se gênent pas semble-t-il).

Certes, le problème est hautement plus compliqué qu'un simple report modal de la voiture vers le vélo. Lorsqu'arrive ce genre d'événement, c'est tout un pan de notre économie qui s'écroule comme un château de carte.

Et c'est là que le bat blesse. Cette pénurie démontre à nouveau notre bien trop grande dépendance à cette énergie fossile, et ô combien son absence peut désorganiser un pays tout entier. Et les médias traditionnels se font le relais du désespoir du peuple.

Comment ne pas s'émouvoir pour cette mère de famille qui ne peut emmener ses enfants à l'école ... à 4 km de chez elle. Comment ne pas verser sa larme face à ce commerçant qui ne voit plus de client se garer devant son échoppe ... en plein centre-ville. Comment ne pas être attrister devant ces jeunes dans l'impossibilité de se rendre à l'université ... parfaitement desservie par un réseau cyclable.

2513998402_069176eeaa_b

Bien sûr nous ironisons de manière facile, et nous sommes vraiment désolé pour ceux qui, réellement se retrouvent dans l'impossibilité de se déplacer, et surtout de travailler, faute d'une solution remplaçant leur véhicule à pétrole.

Mais combien d'entre-eux pourraient, depuis longtemps, se passer de leur voiture à essence ? Elles sont très nombreuses assurément. Sont-elles à blâmer ? Pas nécessairement. Car cette situation n'est pas de leur fait, mais a été créée par des décennies de politique française pro-voiture.

À lire  Tour La Nuit et Tour de l'Île de Montréal, la galerie photo

Nos systèmes de transports en communs sont souvent vétustes et bien desservi qu'en hyper-centre, nos réseaux ferroviaires privilégient les grandes lignes aux détriment des petites, et bien sûr, que dire de notre réseau cyclable national, qui fait parfois peine à voir, en particulier sur les liaisons inter-communale.

Weelz-visite-Amsterdam (8)

Si la France avait, comme de nombreux pays d'Europe du Nord, favoriser depuis longtemps le développement d'un transport plus durable, nous ne serions pas face à une situation telle qu'aujourd'hui.

Les Danois ou les Néerlandais doivent bien se marrer de voir ces cortèges d'automobilistes attendre leur précieux liquide tel des drogués en manque d'un bon shoot. (D'autant qu'à priori, par prophétie autoréalisatrice, ils ont créés eux-même cette pénurie).

Changer les habitudes ne se fera malheureusement pas en un jour, et il faudra attendre plusieurs années avant d'avoir des résultats visibles. Mais comme dirait l'autre, le changement, c'est maintenant. C'est dès aujourd'hui que nous devons réfléchir à comment diminuer notre dépendance à la voiture de manière durable.

A cette problématique, l'utilisation du vélo comme moyen de transport est la solution la plus efficace, la plus économique et la plus rapide à mettre en place.

Le vélo classique pour les courts trajets, le vélo à assistance électrique pour les trajet plus longs, le vélo cargo pour transporter des charges lourdes ou emmener ses enfants à l'école, le vélo pliant pour une utilisation multimodale...

N'en déplaisent à certains qui trouvent que "les cyclistes sont des égoïstes prétentieux" .. peut-être, mais eux se déplacent encore, à l'heure où vous êtes encore bloqué dans la queue vers la station-service.

Crédits photos : Petit Louis, Franck Michel.

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs