Les Pays-Bas investissent encore et toujours dans le réseau cyclable

Les Pays-Bas investissent encore et toujours dans le réseau cyclable

Nouvelles infrastructures vélo, plus de parkings vélo, un nouveau régime d'IKV...

Vous le savez, avec 17 millions d'habitants et 23 millions de vélos, les Pays-Bas ont déjà plus de vélos que d'habitants. Aujourd'hui, le pays veut attirer encore plus de cyclistes sur les routes.

Le gouvernement néerlandais a récemment annoncé qu'il investira 345 millions d'euros dans des infrastructures cyclables, afin de permettre à 200 000 personnes supplémentaires de se déplacer à vélo d'ici trois ans.

Pour vous donner un ordre d'idée, notre plan vélo national est de 350M€, sur une période de 7 ans, et dont seulement une partie devrait être allouée au réseau cyclable.

Autoroutes vélo

Utrecht est la quatrième ville des Pays-Bas

Quinze itinéraires vont être aménagés en "autoroutes vélo", 25 000 places de stationnement pour vélos en surface seront créées et plus de 60 parkings vélos seront rénovés, selon le ministère néerlandais de l'Infrastructure.

"Mon ambition est de faire en sorte que les personnes puissent se rendre facilement au travail ou à l'école, ou rendre visite à leur famille et à leurs amis.", explique Stientje van Veldhoven, secrétaire d'État à ce département, à la tête du projet.

Parmi les nouvelles autoroutes cyclables, une est prévue entre Amsterdam et Amstelveen (banlieue de la capitale). Un autre reliera la ville universitaire de Groningen, au nord du pays, à Assen, une ville située dans la Drenthe.

Augmenter le nombre de cyclistes

"En 2016, plus d'un quart de tous les déplacements effectués par les résidents néerlandais l'ont été à vélo"

On le sait, ce n'est pas que les habitants ne font pas déjà du vélo aux Pays-Bas. En 2016, d'après l'Institut néerlandais pour l'analyse de la politique des transports, plus d'un quart de tous les déplacements effectués par les résidents néerlandais l'ont été à vélo.

Sur le même sujet  [Interview] Tiffany Mannion, le premier "maire vélo" aux Etats-Unis

Mais seulement 25 % de ces voyages étaient liés au travail, contre 37 % pour les loisirs. Le reste était destiné à l'école, au shopping ou à d'autres activités.

Selon Mme van Veldhoven, plus de 50 % des Néerlandais vivent à moins de 15 kilomètres de leur lieu de travail et plus de la moitié des déplacements en voiture domicile-travail font moins de 7,5 km, une distance qui "peut facilement être parcourue à vélo", dit-elle.

Promotion du régime d'indemnité kilométrique vélo

Pour que les gens abandonnent leur voiture, on met de l'argent sur la table. Les Pays-Bas récompensent actuellement les cyclistes navetteurs avec des crédits d'impôt de 0,19 € par kilomètre (l'équivalent de notre IKV).

Mais il s'agit d'un avantage peu connu, qui n'est pas soutenu par de nombreux employeurs. Une chose que le gouvernement espère changer en faisant mieux la promotion du régime et en obtenant l'adhésion d'un plus grand nombre d'entreprises.

Onze grands employeurs néerlandais se sont déjà engagés à prendre des mesures telles que le financement des vélos de leurs employés. Le gouvernement exhorte les employeurs à fournir de meilleures installations pour les salariés cyclistes, notamment des douches au bureau.

Les travaux de construction devraient débuter au cours des trois prochaines années.

Via CNN.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)