PAILLEline, des pistes cyclables provisoires au naturel

PAILLEline, des pistes cyclables provisoires au naturel

Sur les pavés, la paille

La peinture jaune, fréquemment utilisée pour tracer rapidement les fameuses "coronapistes" durant le premier déconfinement, a fait hurler beaucoup de monde. Cette technique a l'avantage d'être facile et rapide à mettre en place. "On se réveille et on découvre une piste cyclable en bas de chez soi" comme dirait Rachida. Cependant, cette peinture, souvent accompagnée de potelets plastiques peu esthétiques, ne respire pas réellement le développement durable.

Un problème qu'entend régler l'équipe de PAILLEline avec sa solution biosourcée à base de résidu végétal issu de la culture céréalière, communément appelé paille. L'objectif est de pouvoir structurer des pistes cyclables transitoires avec un impact sensiblement diminué sur l'environnement.


Comment ? : en sécurisant cette infrastructure vélo avec des bottes de paille. Qu'elle soit de blé, de seigle, d'orge ou d'avoine, la paille est une matière qui présente de nombreux avantages. En plus d'être biosourcée, elle est simple, respectueuse de l'environnement, économique, modulable, végétalisable, locale (disponible à moins de 100 km de toute agglomération) et surtout 100% compostable après usage.

PAILLEline (à prononcer à l'anglaise, en clin d'œil au mot "pipeline") n'est pas une entreprise mais un projet citoyen. L'équipe ne propose pas la gestion ni l'installation mais simplement un guide conseil digital, dans l'optique de le mettre gratuitement à disposition des collectivités désireuses de redonner de la place aux cyclistes. "L'intention est de susciter une évolution de la prise de conscience des enjeux climatiques et de nos connections avec la nature et nos semblables." nous disent Anthony Bordron & Séverine Rommé, les deux initiateurs de PAILLEline. Tous deux sont travailleurs indépendants en Design et en Architecture d'intérieur à Rezé, près de Nantes. Ils entendent autant promouvoir la mobilité active que la réhabilitation de zones de stationnement en espaces à vivre. L'urbanisme tactique, c'est simple comme une botte de paille.

Sur le même sujet  Endura plante des arbres pour être carbone négatif en 2024

➡️ "Sur les pavés, la paille !", plus d'infos sur Pailleline.fr. Vous pouvez soutenir l'initiative via la plateforme GoFundMe.

Retour en haut de page