Nouveautés casque vélo, Lazer (dans le) game

Nouveautés casque vélo, Lazer (dans le) game

Sautons tout de suite à pied joints dans le point clivant du casque. Faut-il en porter un -ou pas- quand on se déplace au quotidien sur son vélo? Non il ne faut pas.

Pour se déplacer à vélo, le seul truc qu'il faut avoir c'est un vélo, l'autre truc qui peut aider c'est d'avoir envie. Le reste, n'est qu'une question d'appréciation personnelle et de préférence. Si vous faites partie des anti-casques, si vous pensez que le casque à vélo est futile, vous pouvez lire cet article, (comme quoi on peut rouler 1 million de miles avec un bonnet sur la tête et être en pleine forme) et passer à autre chose.


Une vélotaffeuse se cache dans cette photo, sauras-tu la retrouver?

Si vous vous dites que porter un casque est une bonne idée, si comme moi vous pensez que porter un casque à vélo peut être utile, alors vous pouvez continuer à lire ce billet. (Je suis de cette catégorie, par choix, par culture aussi ((pratiquant de sports où le port du casque est obligatoire, toujours motard aussi (oui je sais))).

Avant de continuer, penser que le casque va protéger votre intégrité physique quoiqu'il arrive, quoiqu'il advienne, est une erreur. Tout comme penser que porter un casque ne sert jamais à rien.

Tout ceci étant posé, nous vous parlons des casques Lazer dans ce billet. La marque a fait une présentation à la presse fin janvier et il y a, selon nous quelques bonnes raisons de vous en parler, les voici:

Un savoir-faire séculaire: Oui, pour une marque qui produit des casques depuis plus de 100 ans, l'adjectif séculaire s'applique et est à propos. (Pour être exact, le premier casque est sorti des ateliers en 1919 (casque moto), le premier casque vélo Lazer fut créé en 1948 (72 ans quand même)).

Suffit-il d'avoir plus de 100 ans pour pouvoir annoncer qu'il y a un véritable savoir-faire? Un peu oui. Dans un monde capitaliste, à propos d'une marque construite sur des fonds privés, on peut penser que la marque Lazer sait ce qu'elle fait. (En général, vous l'aurez remarqué par vous même, une marque qui propose des produits de merde ne dure généralement pas longtemps. Si vous avez connu les téléphones Bibop, les parfums Bic, le moteur de recherche Lycos, vous voyez de quoi on parle).

La division "vélo" des casques Lazer est entrée dans le giron de Shimano en 2016. La marque nippone a manifesté de l'intérêt pour cette entreprise Belge qui possède une réelle culture de l'innovation, qui a un réel ADN tourné vers la compétition.

Vite, je vais être à la bourre pour ma réunion de 08h45.

Par exemple, Il y a quelques jours, Mat Van Der Poel, cet extra-terrestre du cyclisme, a remporté son troisième titre de champion du Monde de Cyclo-cross, affublé d'un casque Lazer. A-t-il gagné grâce au casque? Non je crois plutôt qu'il a gagné grâce à ses jambes, son cœur, sa technique. Le casque? On pourra dire qu'il ne l'a pas gêné, qu'il l'a accompagné, qu'il l'a mis en confiance. C'est déjà pas mal.

Pas besoin de s'aligner sur les courses sanctionnées par un titre UCI pour avoir envie de porter un bon casque sur son vélo.

Mais un bon casque, c'est quoi?

"Va peut-être falloir que je pense à m'acheter un déo."
  • ➧ C'est un casque confortable, aussi confortable qu'un chausson, le confort d'un casque passe par 3 points essentiels:
    • ➥ Le moule (tombe-t-il bien sur la tête, sans point de pression, sans bouger une fois ajusté?)
    • ➥ La ventilation (le casque est-il supportable en plein été? a-t-on, ou pas l'impression d'avoir la tête dans une étuve? à l'inverse l'hiver, protège-t-il du froid? Y-a-t'il la possibilité de glisser un bandeau, une gapette belge dessous sans perturber le confort?)
    • ➥ Le poids (le casque une fois posé, se fait-il oublier?)
  • ➧ C'est un casque qui protège (la tête, en cas de choc sur... la tête)
    • ➥ donc aux normes en vigueur, à minima
  • ➧ C'est un casque durable; que l'on va pouvoir porter sur de nombreux kilomètres, pendant de longues années sans que ses qualités se détériorent avec le temps (en sachant que la durée de vie d'un casque de vélo est de 5 ans (Sans aucun chocs entre temps)).

Le prix, le look, la couleur, tout cela est une question de moyens et de préférence.

Une philosophie intéressante

J'ajouterais quand même qu'un bon casque est aussi un casque que l'on a envie de porter. En ce sens je rejoins pleinement les équipes de la marque Lazer, rencontrées fin janvier.

Ils attaquent leur présentation bille en tête avec cette phrase "nous ne sommes pas pour l'obligation du port du casque à vélo dans une pratique loisir ou urbaine".

Étayant cette affirmation avec ces arguments: "être obligé de porter un casque est perçu comme une contrainte d'ailleurs on le voit les enfants qui sont obligés d'en porter un, les parents se tournent vers des casques homologués mais premier prix; des casques pas très confortables, pas très bien pensés, que les enfants portent sans plaisir et on peut parier, dès qu'ils auront 12 ans, leurs casques iront directement aux oubliettes, et surtout, les enfants conserveront un souvenir, ancré, comme quoi un casque sur le vélo, ce n'est pas agréable."

Faute de goût.

Donc un casque joli est aussi important. (Entre nous, Lazer a quand même fait une petite boulette, avec leur casque pour enfant, le MAX + au design intitulé "Race car". Franchement, avaient-ils besoin de dessiner une grosse voiture pour donner envie aux enfants de faire du vélo? Je crois que non, que le même dessin avec un vélo et des flammes aurait fait meilleur effet et aurait été plus cohérent. Marketing de l'automobile quand tu nous tiens!)

Une gamme pour tous les usages

La gamme Lazer c'est plus de 50 modèles, du casque pour ebike, à la norme NTA8776 (norme qui n'est pas encore reconnue uniformément en Europe) jusqu'au casque pour les bébés en passant par le VTT, la route, le contre la montre, l'urbain. Sans rentrer dans le détail, gamme par gamme, produit par produit, quelques astuces proposées sur certains modèles permettent une configuration du casque, ad hoc, permettent de se poser tout un tas de question qu'on ne devrait pas avoir à se poser.

Les innovations, du futile à l'utile et vice-versa

(nota: ce qui est futile pour une utilisation urbaine quotidienne est plus qu'utile pour une utilisation en compétition ou sur de longues sorties de plusieurs heures, plusieurs jours. Et vice-versa, ce qui est utile pour une utilisation urbaine, peut semble futile pour une utilisation sportive. c'est simplement une question d'usage et de référentiel. Je vous laisse donc décider de ce qui est utile ou futile en fonction de votre usage dans la liste des petits trucs et astuces proposés par Lazer).

Lazer Bullet 2.0

Dans le (f)utile, je voudrais le Bullet 2.0, dessiné pour les chasseurs de chrono, proposant plusieurs configuration du panneau central. Privilégier l'aération ou l'aérodynamisme, c'est au choix du pilote.

Sur le même sujet  1001 conseils de grand-mère pour ne plus (jamais) avoir froid à vélo

Dans le super (f)utile, ce casque (et d'autres de la gamme) est compatible avec un détecteur d'inclinaison Lazer. Ce système vous donnera des instructions pour que vous ayez constamment la position la plus aéro sur le vélo. (instructions sonores, tant qu'il sonne, continuez à chercher la bonne position). Lève la tête t'auras l'air d'un coureur cycliste n'est plus de mise.

Ultra (f)utile, ce même casque propose un capteur de fréquence cardiaque intégré en option (finito la ceinture pectorale).

"Si je roule avec le même casque que MVP, vais-je rouler plus vite?"

Vachement (f)utile, la chasse aux grammes, le Genesis, que je porte sur la photo, est d'une légèreté incroyable. Je ne suis pas spécialement un cycliste qui part à la chasse aux grammes (si je l'étais je mangerais moins et mieux), il n'empêche qu'avoir ce casque sur la tête est assez bluffant. Il se fait littéralement oublier.

Hyper (f)utile, la technologie de ventilation. Rouler sans casque signifie évidemment une ventilation de la tête à 100%. Avec une étude aérodynamique poussée, certains casques Lazer ventilent votre tête à... 108%. Oui madame, 108%, via la création d'un effet venturi. Comme quoi, on peut rouler avec un casque sur la tête et cheveux au vent! ou pas?

Lazer Street + DLX

Carrément (f)utile, les modèles urbains (Le Street + DLX par exemple) propose les lanières jugulaires en cuir, la boucle magnétique (pratique quand on porte des gants),

Lazer Lizard

Plus (f)utile? y a pas!, Le LIZARD est "auto-fit" donc un système qui s'ajuste tout seul à votre belle tête.

Lazer Urbanize

Trop (f)utile, le Urbanize est pensé pour glisser votre U afin de le sécuriser avec votre vélo (et donc ne plus avoir le casque en main une fois arrivé à destination). La visière (cf photo) est aimantée. Elle se pose rapidement, il n'y a qu'à se laisser guider par les aimants, dans un sens ou dans l'autre (sur les yeux ou pas -la position telle que visualisée est pas mal pour faire un #sellefie ou encore quand vous allez acheter le pain.

(F)utile toujours, la plupart des casques de la gamme proposent une lampe led rouge intégrée dans le système d'ajustement, qu'ils appellent Turnfit.

Méga (f)utile, la molette d'ajustement située sur le haut du casque et non derrière. Les adeptes des cheveux longs, mesdames, messieurs, n'auront plus l'excuse "le casque me gêne avec ma queue de cheval", parce que justement, ce système d'ajustement est pensé pour vous. Astucieux! nous confirme Juliette Landon.

(F)utile ou pas, la plupart des casques proposent la technologie MIPS en option. (MIPS pour Multi-Directional Impact Protection Safety, pour en savoir plus, c'est ), contre 10 à 30€ de plus que le modèle sans). On peut d'ailleurs se poser la question de la pertinence de continuer à proposer des casques avec et d'autres sans le système MIPS.

Tentative de petit cours d'économie industrielle à l'attention de Shimano: En terme industriel, s'affranchir de la fabrication des casques sans cette option ne permettrait-il pas de faire baisser les coûts de production, de gestion des stocks, de logistique et donc de faire baisser le prix des casques avec MIPS au prix des casques sans le système?

Au-delà de la gamme et son lot d'innovations plus ou moins indispensables, Lazer propose 2 programmes qui nous semblent pas du tout futiles.

1/ Le Programme "Remboursement", vous avez 30 jours après votre achat pour vous rendre compte que votre casque ne vous convient pas. Ramenez-le casque avec la preuve d'achat et les accessoires et Lazer vous rembourse 100% du prix du casque acheté. (Attention, ce programme est optionnel pour les revendeurs, assurez-vous que votre détaillant applique ce programme sans condition; parce que le détaillant, il vous voit venir avec votre achat d'un casque aéro une semaine avant l'Iron Man de Nice, que vous ramènerez, en prenant une mine désolée, la semaine d'après en déclamant "Je me suis trompé, j'aime pas ce casque" ).

2/ L'autre programme qui nous semble pertinent, le remplacement du casque accidenté. Pendant 3 ans après l'achat, si votre couvre-chef doit être remplacé après un crash, passez voir votre détaillant, il vous proposera un prix réduit sur un casque Lazer de gamme équivalente à celui que vous amenez.

Des pois et des rayures, c'est la mode 2020.

Pas si futile que cela, Le premier prix chez Lazer, dans leur gamme enfant est à 34,99€* (intégrant une lampe led rouge à l'arrière), leur gamme bébé? 24,99€, comptez 50/60€pour un casque moyen de gamme et jusqu'à plus de 300€ pour le casque haut de gamme de Triathlon. Il faut au moins cela pour terminer un Iron Man frais comme un gardon et non fumé comme un saumon.

Pour finir, nous avons le sens du devoir chez Weelz et nous testons souvent -presque toujours- les produits que l'on vous présente, en l’occurrence j'ai testé sur plusieurs jours, le casque Genesis qui est vraiment le casque le plus confortable avec lequel j'ai roulé depuis des années. Ce casque a néanmoins un défaut à l'usage; ne pas pouvoir glisser mes lunettes de manière sécurisée dans les aérations. Je sais mes problèmes sont futiles mais c'est à ces petits détails du quotidien que l'on se rend compte de ce qui est utile ou futile.

Aussi tester les casques chez Weelz ne signifie pas se jeter par-terre, tête la première pour tester l'efficacité du produit. Notre dévouement s'arrête là où commence notre problème de méthodologie et l'accès aux laboratoires de crash test. Il n'empêche que tous les casques proposés par Lazer sont aux normes européennes (EN1078) et nous aimons croire que leur expertise séculaire est bien au service de la sécurité.

Si vous voulez voir la gamme complète des casques Lazer, leur site est ici. Et n'oubliez pas, à vélo, l'important, c'est de pédaler et regarder loin, le reste n'est qu’accessoire.

* (tous les prix mentionnés sont les prix public TTC recommandés)

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)