Un nouveau Velib parisien pour 2017

Un nouveau Velib parisien pour 2017

19072430212_ce708db1cc_b

En 2017, le contrat qui lie la ville de Paris au groupe industriel JC Decaux prendra fin, et l'intégralité des bornes des quelques 1260 stations devront être démontées.

Rassurez-vous, vous pourrez toujours utilisez le "joli" vélo gris. Cette transition se fera en douceur et le nouvel appel d'offre devrait, à priori sans trop de surprise, être emporté à nouveau par le géant du mobilier urbain. Il s'agira avant tout de faire évoluer le système.

13633786595_1058333a8e_kIl faut dire que le Vélib actuel est un vrai succès : 300.000 abonnés annuels, 1 Vélib’ loué chaque seconde pour 90 % de satisfaction.

En attendant, la mairie de Paris, et notamment Christophe Najdovski, adjoint EELV chargé des transports, ne manquent pas d'idée pour tenter de faire évoluer le système de vélo en libre-service le plus connu du monde.

Un Vélib métropolitain

Un syndicat mixte devrait voir le jour prochainement. Baptisé "Vélib’ Métropole", il associera une cinquantaine de communes de l'agglomération parisienne.

Le but : étendre le service jusqu'à la banlieue, parent pauvre jusqu'à aujourd'hui du vélo en libre-service. Le trajet moyen réalisé en Vélib actuellement est de 2,2 kilomètres seulement.

Potentiel-Velib-2

Comme le montre la carte ci-dessus, les communes ont été sélectionnées suite à une étude réalisée par l'APUR (Atelier Parisien d’URbanisme) afin d'identifier un nouveau périmètre pertinent d'utilisation du VLS. L'enjeu étant, aussi, de régulariser l'utilisation des vélos dans les deux sens.

13633778515_03699127b5_kUn budget de 1.1 millions d'Euros a été alloué pour la création de ce syndicat.

Quand au modèle économique, il ne reposera plus exclusivement sur la publicité, comme cela était le cas sur le Vélib 100% parisien. Les recettes se feront encore sur la publicité, mais également sur le gain des locations quotidiennes.

Sur le même sujet  Bicycle Index 2019, le Top 20 mondial des meilleures villes cyclables

Dans tous les cas, cela sera à la commune de financer l'installation et l'exploitation du VLS.

Un Vélib bientôt à assistance électrique

12274214_907722882609848_6804545239725090397_n-e1448968335591Dans les laboratoires du siège de Plaisir, les ingénieurs de JCDecaux planchent, depuis trois ans maintenant, sur une future version du Vélib, avec une assistance électrique, l'e-VLS.

Il s'agira d'une petite batterie amovible (développée par Forsee), obtenue par abonnement au service e-VLS, qu'il faudra enclencher sur le cintre du Vélib pour activer l'assistance et bénéficier de la motorisation électrique (roue avant).

De quoi satisfaire les utilisateurs au-delà de la petite couronne, ou encore les habitants des quartiers Belleville ou Montmartre. L'autonomie du petit boitier permettrait environ 10 km de trajet.

Parmi les autres solutions envisagées par la ville de Paris figure aussi la location longue durée, pour celles et ceux qui aurait la possibilité de stocker le vélo chez eux.

Affaire Vélib à suivre en 2017...

Via Vélib.

Crédits photos : Campus Francemariordo59, leBonbon.fr.

Soutenez l'indépendance du mag' vélo Leader de Pignon!

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)