Nouveau Vélib 2018, la colère cycliste monte à Paris

24 janvier 2018

Tout juste arrivé, et déjà le nouveau Vélib 2018 fait parler de lui. Mais pas nécessairement dans le bon sens. Le service n'en finit plus d'accumuler retards sur retards, tant et si bien que le service qui devait être totalement opérationnel courant mars, ne devrait pas l'être avant cet été, voire davantage...

"Il est très difficile de trouver un vélo disponible, et encore plus difficile de le restituer" Au-delà des délais non respectés, le nouvel opérateur Smovengo rencontre de nombreuses difficultés, à la fois sur la partie software (bug sur l'application smartphone, écran de contrôle du vélo non fonctionnel...) mais aussi sur l'installation des nouvelles bornes sur la chaussée (alimentation électrique).

La colère des utilisateurs se fait de plus en plus entendre sur les réseaux sociaux. Le service qui normalement repose justement sur un maillage dense, est à la peine. Seules une soixantaine de stations étaient ouvertes sur la centaine promis. Il est donc très difficile de trouver un vélo disponible, et encore plus difficile de le restituer là où vous vous rendez. Et le service client est completement saturé et la plupart du temps inaccessible.

Une grogne des utilisateurs encore plus justifiée du fait que les tarifs ont augmenté de 30%, pour un service fantôme. La mairie de Paris vient d'annoncer qu'elle allait demander des comptes à l'opérateur et envisage des pénalités de retard.

Anne Hidalgo, avec le syndicat Vélib Métropole, viennent d'annoncer un remboursement intégral des utilisateurs pour le mois de janvier. Un petit geste commercial qui devrait déjà coûter la bagatelle de 250.000 Euros. Toutefois, les pénalités subies par Smovengo devraient s'avérer beaucoup plus coûteuses (on parle d'un Million d'Euros).

En 2007 déjà, le service avait rencontré des ratés au démarrage (problème de paiement CB, ticket qui ne s'imprimait pas...) mais rien de comparable à la situation actuelle. L'association d'usagers Paris en selle ne mâche pas ses mots : "le nouveau Vélib' est un cauchemar pour les usagers. C'est un chaos total, un accident industriel." La présidente du syndicat Autolib Velib Métropole, Catherine Baratti-Elbaz, a annoncé la création d'un comité d'usagers.

À lire  Le Vélib nouveau est arrivé

Ce chaos ambiant auprès du service de vélo en libre-service parisien fait tout de même des heureux : les marchands de vélo, qui voient leurs vente augmenter, ainsi que les opérateurs de vélo en free floating, oBike, Ofo et Gobee.bike, nouvellement installés dans la capitale.

On vous conseille l'émission Parigo, de France3 Paris, qui fait justement le point sur les nombreux déboires du Vélib 2018, avec interviews de responsables et d'élus concernés.

Même si l'on souhaite la réussite d'un tel système, pour toujours plus de personnes à vélo, on se demande si ces sommes considérables auraient été mieux dépensées dans de l'infrastructure cyclable sécurisée et du stationnement digne de ce nom. 

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs