Nouveau Angell Cruiser – la start-up française en vitesse de croisière?

Nouveau Angell Cruiser – la start-up française en vitesse de croisière?

"On s'est un peu trompé"

Marc Simoncini nous conviait dans les locaux des bureaux d'Angell Bike pour nous présenter le Cruiser ; les itérations autour de son vélo électrique et connecté, lancé en grande pompe en décembre 2019. Nous y étions aussi. Nous vous en parlions juste ici. Après des aléas de production, de qualité, de conception aussi, la marque continue à y croire, avec un nouveau niveau de service (Angell Back) et un "nouveau" produit.

Angell Cruiser, exercice d'humilité

"On s'est un peu trompé"

L'entrepreneur commence sa présentation par un exercice d'équilibriste. Alternant l'autosatisfaction - "Notre vision de changer la ville et la mobilité était la bonne" - avec des mea culpa - "on s'est un peu trompé". La vision ? C'est bien celle d'une ville avec moins de voitures, moins de bruits, moins de pollution ... et plus de vélos. "On s'est un peu trompé" quand, de l'aveu de Marc Simonicini, ils pensent comprendre que l'attente des usagers est très forte sur un vélo qui proposerait un usage proche d'un smartphone. Alors que les freins identifiés sont "des vélos offrant plus de sécurité" et "pas volables", aucunement un vélo avec un écran tactile.


Quelques succès...

Le cintre cockpit du Angell Cruiser
Just cruisin'

D'après les informations livrées lors de cette conférence de presse, "un vélo Angell est trois fois moins volé qu'un autre vélo à assistance électrique". La source de cette information ? Les assureurs. On peut entendre les non-dits et faire du mauvais esprit. Peut-être que les Angell Bike sont trois fois moins volés parce qu'ils sont trois fois moins dans la rue que les autres. Nous ne savons pas. Et faire du mauvais esprit, ce n'est pas notre genre. L'autre succès, c'est la clientèle. "à 72% des primos-accédants" nous glisse le patron. Près de 3/4 des clients d'Angell sont donc des personnes qui ont décidé de s'intéresser au vélo à assistance électrique parce que la marque Angell est parvenue à les séduire.

Quelques inconnues...

Un multitool Angell Cruiser...
Un multitool Angell … (celui-ci fonctionne bien (à priori))

La vision qui guide ce projet Angell est le constat fait en 2016, la ville telle qu'on la connait remplie d'automobiles, de scooters ; la ville bruyante et polluée ; congestionnée et figée n'est plus tenable. En Décembre 2019, Marc Simoncini nous contait comment la vision lui est venue. Quand il propose à l'un de ses enfants de lui payer le permis voiture, ce dernier refuse et lui dit "mais, le permis, ça va me servir à rien. Je me déplace autrement. A vélo notamment".

Comme beaucoup de start-up qui se lancent dans le VAE, il y a une "envie de révolutionner la mobilité", un constat "trop de voitures et motos dans la ville". D'un autre côté, en 2022, la marque ne sait pas nous dire, quel est le report modal de ses 5000 clients. Ont-ils abandonné leur voiture (ou moto ou scooter) pour se mettre à pédaler ? Ou ces Angell riders et rideuses ont-ils (ont-elles) désertés les couloirs des métros et autres RER pour se déplacer avec un VAE ? L'entreprise ne le sait pas, parce qu'avouent-ils avec une point de naïveté, "on ne s'est jamais posé la question". Ballot !

Quelques ratés...

La cyclosphère n'a pas été tendre avec la marque à son lancement. Un vélo lancé sur le marché probablement trop tôt, avec un manque d'expertise technique. De l'aveu des équipes, les process de peinture n'ont pas toujours été respectés. Résultats : des cadres qui s'écaillent et partent en SAV. Un oubli d'indiquer aux personnes sur les chaînes de montage (qui montent des friteuses et grille-pain chez Seb), qu'il y a une pédale gauche et une pédale droite. Avec un pas de vis inversé. Résultat : des vélos qui reviennent en SAV parce que les pédales s'envolent (et le cycliste se retrouve à l'arrêt).

Des connecteurs de batteries qui ne sont pas livrés en respectant le cahier des charges. Résultat : des alarmes qui se déclenchent toutes seules, des batteries qui s'éteignent en roulant, sans prévenir. Voici quelques exemples de ratés sur les deux dernières années. Des ratés qui sont, à notre sens, dû à une approche numérique du vélo quand il convient d'abord de penser en matière industrielle.

Quelques leçons apprises...

Un Angell Bike qui ne fonctionne plus

Le vélo commercialisé aujourd'hui, le Angell Cruiser, a été modifié sur une "centaine de points industriels spécifiques" nous annonce Marc Simoncini. 200, si l'ont intègre les ajustements sur le software et l'application. Aussi, un vélo ne se vend pas tout à fait comme un fer à repasser. Le consommateur a besoin de toucher, soupeser, voir le vélo. Besoin aussi d'en parler avec un expert. Les vendeurs de la FNAC sont des experts dans leurs rayons. Ils ne sont peut-être pas assez rassurants concernant les vélos.

Sur le même sujet  Vélotaf : s'habiller pour sa destination, pas son trajet, vraiment?

Nous écrivons "peut-être" parce que nous n'avons pas fait l'exercice de vérifier. Parce que nous, quand on cherche un vélo, on va chez un... vélociste. Quand on cherche un appareil photo, on ne va pas chez le vélociste mais à la Fnac... D'où l'ouverture d'un showroom à Paris (pour commencer), le magasin est au 12 rue des Filles du Calvaire, dans le 3ème arrondissement.

L'arrivée de la gamme Angell Cruiser

Des Angell Cruiser

L'arrivée de la gamme Angell Cruiser, va-t-elle mettre Angell sur un rythme de croisière ? L'avenir nous le dira. Pour l'instant, sur la base des retours clients, primo-accédants, il fallait proposer des vélos plus confortables. Avec une position moins penchée sur l'avant (moins de drop donc). La marque annonce d'ailleurs une position "relâchée" sur les ces Angell Cruiser et une position "dynamique" sur la gamme Rapide (la v1 du Angell Bike).

Le choix du cintre sur les Angell Cruiser joue grandement sur la position. Les poignées sont recourbées vers l'arrière du vélo (cintre moustache en fait). Les pneus aussi vont faire la différence. Quand le Rapide en taille M (1m70 à 1m90) est monté en 700x35c, le Angell Cruiser dans la même taille est livré en 650x42B. Pneus bien plus généreux, qui absorberont bien mieux les irrégularités du bitume.

Le SAV...

Angell propose, sous certaines conditions, le système "Angell Back". En résumé, si vous vous faites voler votre Angell, la marque vous le remplace tout bonnement. Aussi, pour les 5000 vélos en circulation, Angell propose une révision gratuite pour tous. D'ailleurs, quand nous demandons à Marc Simoncini : "Compte tenu des itérations importantes entre la V1 2019 et le vélo commercialisé aujourd'hui, dans quelle mesure les premières séries ne sont pas tout simplement remplacées ?", en réponse, il avance ce chiffre : "Environ 20% des vélos des premières séries qui nous reviennent, nous les remplaçons".

Les finances...

Celles de Marc, il ne souhaite pas donner de chiffres précis : "Ce projet Angell Bike, c'est entre 20 et 30 millions d'euros investis depuis 2016". On ne va pas chercher la petite bête. 20 ou 30, c'est beaucoup d'argent. Un rapide calcul... le vélo était vendu initialement 2 690€. Ils annoncent en avoir vendu 5000... Un chiffre d'affaire donc (si les 5000 ont été vendus au prix catalogue, ce qui reste une supposition généreuse) a 13,4 millions d'euros. Dans l'hypothèse basse (investissement à 20 millions d'euros), il manque encore 6,5 millions d'euros avant de commencer à retrouver sa mise.

Celles des acheteurs. Le Angell Cruiser est au prix catalogue de 3490€, pré-commandes disponibles sur le site de la marque pour une livraison en juin. Le Rapide s'échange contre 2990€. Les prix augmentent donc. A noter aussi, quand en 2019, la batterie était annoncée pour une autonomie de 70 km, les versions 2022 annoncent une autonomie de 50km.

Quoi en penser ?

Nous comparions en 2019 ces vélos Angell aux propositions de VanMoof ou CowBoy. En tout cas en ce qui concerne la cible de clients et la volonté de rendre le vélo une solution désirable pour les non-initié(e)s. Des vélos connectés, inutilisables (ou presque) s'ils sont volés. A notre sens, cela reste vrai en 2022. Des choix techniques et d'équipements peuvent rester discutables (monovitesse, moteur par exemple).

Nous conclurons ce billet comme celui que nous avions mis en ligne en 2019. Pour le même prix, vous pouvez trouver des vélos plus fonctionnels et mieux équipés. D'un autre côté, si le design et la promesse de la marque vous séduisent, laissez-vous tenter. Parmi les promesses, un vélo assemblé en France (chez Seb), ce qui expliquerait le différentiel de prix avec les marques belges et hollandaises mentionnées plus haut. Enfin, vous pouvez être rassurés par l'assise financière, peu de risque que la marque s'éteigne demain comme feu Coleen.

Les vélos électriques Angell Cruiser

Le Angell /M Cruiser

165cm - 190cm
18,6 kg
Clignotants AV/AR
Alarme et géolocalisation
Batterie amovible
Écran tactile

Le Angell /S Cruiser

155cm - 175cm
18,1 kg
Clignotants AV/AR
Alarme et géolocalisation
Batterie amovible
Ecran tactile

Retour en haut de page