NFT – O2feel va équiper ses vélos électriques d'un passeport digital

NFT – O2feel va équiper ses vélos électriques d’un passeport digital

Voilà une information exclusive que nous vous livrons là. O2feel, marque française innove dans le monde du vélo. A notre connaissance, c'est le premier fabricant de vélos en Europe à équiper ses vélos de cette technologie NFT avec la proposition d'un passeport digital (en s'appuyant sur l'expertise d'une autre société française, OCode). On vous explique.

Avant de parler d'O2feel, les NFT en deux-deux

Les NFT (Non Fungible Token) défrayent la chronique depuis quelques mois (4-5 ans pour être précis). Cette technologie, qui s'appuie sur le principe de la blockchain, n'avait pas encore trouvé son application utile dans le monde du vélo. Avec O2feel et leurs vélos électriques, la voilà l'utilité. Tentons tout d'abord de vous expliquer ce qu'est la technologie NFT.


Se contenter de traduire Non Fungible Token par sa traduction exacte Actif Non Fongible et vous laisser là-dessus ne vous avancera pas beaucoup. Donc un actif non fongible est un bien unique, non interchangeable. Il est unique parce qu'il a son identifiant précis. Votre passeport pourrait, en théorie, être un actif non fongible. Unique et infalsifiable.

Le NFT Bored Ape du Bored Ape Yacht Club

Sauf qu'un faussaire bien équipé et peu scrupuleux peut relativement aisément (et à ses risques et périls) copier votre passeport une, deux, trois fois... Par la technologie de la blockchain, un actif non fongible est un produit qui devient unique, puisque son code identifiant change tout le temps (littéralement tout le temps). Seul son propriétaire possède la clé numérique pour gérer son NFT.

Les domaines d'application des NFT

Apparue il y a moins de 5 ans, la technologie NFT est une application de ce que l'on appelle le Web 3.0. L'univers du sport, du gaming, du luxe et de l'art ont plongé dans la NFT. Par exemple le tournoi de Roland Garros mettait en vente en 2022 5000 tokens ("RG Game, Seat & Match"), représentant un siège virtuel numéroté sur le court central Philippe-Chatrier.

Des œuvres d'art à vendre en NFT sur SuperRare

Chaque token non fongible était affiché au prix de vente unitaire de 200 euros. Nous n'avons pas vérifié si les 5000 unités ont été vendues. Si c'est le cas, voilà 1 million d'euros de chiffre d'affaire. Dans le sport toujours, l'entreprise française Sorare1 est à la une en ce moment. Elle vient de signer un partenariat avec la NBA (filez lire notre billet sur LeBron James si besoin). Dans le monde de l'art2, du luxe3, de la grande consommation4 les NFT sont un nouvel eldorado.

La raison d'être des NFT ?

Au départ, le NFT s'applique essentiellement à des produits digitaux et virtuels. C'est aussi une technologie qui permet d'identifier (et protéger) des produits à haute valeur ajoutée. Une bouteille de Cheval Blanc millésimée, un sac Louis Vuitton, un bijou Cartier... Des produits qui ont besoin d'être sécurisés, authentifiés, impossibles à copier, impossibles à voler.

Oh wait ! Des produits qui ont besoin d'être sécurisés, authentifiés, impossibles à copier, impossibles à voler, à haute valeur (de service) ajoutée, ça ne ressemblerait pas furieusement à votre vélo ça ? Et bien si. Et visiblement, l'entreprise française O2feel l'a bien compris.

Et donc concrètement pour O2feel, à quoi ça sert ces NFT ?

Le vol de vélo, ce frein

Pris en flag', un voleur qui met la main sur votre vélo

Un frein identifié et récurrent à la possession (et donc l'usage) du vélo, c'est le vol de celui-ci. Le vol, le recel. En France, c'est même une sorte de baptême, d'adoubement. Tu n'es un vrai cycliste que si tu peux annoncer fièrement que tu t'es fait voler au moins un vélo. C'est pathétique.

Les pouvoirs publics tentent de trouver des parades avec quelques vélobox posées ici ou là, 10 places de parking vélo sécurisées au pied de la gare, avec la création d'une usine à gaz autour du Bicycode et l'obligation du marquage de vos vélos neufs. Des fabricants de biclounes proposent des vélos connectés (qui ne le sont pas vraiment souvent, juste ils ont un tracker et une petite appli). Un ensemble de dispositifs indispensables et pourtant pas totalement efficaces.

Et si votre vélo devenait un NFT ?

C'est en quelque sorte la proposition d'O2feel. Leurs vélos restent bien réels. En revanche, ils intègreront dès ce mois-ci et petit à petit, sur chaque vélo qui sort de leur ligne de production, dès la conception et fabrication du vélo, la technologie NFT via un fournisseur français, OCode. Concrètement, pour vous propriétaire du vélo, vous aurez un passeport digital unique et infalsifiable lié à votre vélo.

Sur le même sujet  [Test] Bolidster Hipster Light, le jean anti-abrasion spécial vélo

Le passeport digital O2feel NFT, c'est quoi ?

"C'est d'abord une reconnaissance de propriété" nous indique Chloé Lapadu, responsable communication et relations presse de la marque. Ce O2feel iVog bleu en taille 54 sorti d'usine le 20 septembre 2022, que vous avez acheté dans la boutique "Les rois de la petite reine" ce samedi 29 octobre 2022 est à vous. La technologie blockchain l'atteste. Si on vous le vole, quand même, il est théoriquement invendable. Le jour où ce vélo revient dans le système du Service Après-vente, pour un entretien électronique, il est automatiquement et immédiatement reconnu comme volé.

"un entretien prédictif et par anticipation du vélo"

Aussi, le passeport digital, c'est une façon pour O2feel de connaître exactement, sans erreur possible, la vie du vélo. Son entretien notamment. Si par malheur, une série de vélos équipés de cette technologie présente un défaut de conception (e.g. il faut changer la connectique de la lampe arrière), O2feel peut envoyer un message au propriétaire : "Urgent, pour votre sécurité, passez chez votre vélociste".

A terme, ce passeport digital O2feel permettra, et ceci est comparable à ce qui se passe dans le monde de la voiture, d'avoir un entretien prédictif et par anticipation du vélo. Le vélociste "Les rois de la petite Reine" saura exactement ce qu'il faut faire sur votre iVog bleu que vous acheté le 29 octobre 2022. Exactement peut-être pas, il faudra quand même qu'il vérifie la pression dans les pneus !

Un passeport digital, ce n'est pas...

Xavier Moleux, directeur marketing de la marque, nous le certifie ; ce n'est pas une technologie intrusive. "Jamais nous ne communiquerons de nous même avec l'usager et le propriétaire du vélo, par contre nous serons en capacité de communiquer avec le vélo, nuance." ; il ajoute : "Et puis en France, il y a la loi RGPD qui nous l'interdit. Les données du propriétaire sont anonymes et protégées.".

En revanche, et c'est aussi là que c'est intéressant, "si le propriétaire souhaite communiquer avec nous, via sa clé digitale, il pourra le faire". Aussi, puisque toute l'histoire du vélo est infalsifiable, quand vous le revendez votre vélo, il n'a pas la valeur d'un beau parleur, mais la valeur sur la base de son histoire. Et vous quand vous l'achetez, vous savez que vous n'achetez pas un vélo volé.

Mais alors, la techno NFT, quoi en penser ?

Comme toujours, surtout dans le numérique, une innovation, une rupture peut être perçue comme une avancée vers encore plus de futilité. Ce n'est finalement qu'une question d'application de l'innovation.

Aujourd'hui, tout et n'importe quoi est aujourd'hui susceptible d'être échangé en NFT (faut les acheter en cryptomonnaie, mais les dollars américains sont aussi souvent acceptés). Par exemple le tout premier tweet de Jack Dorsey, fondateur de Twitter, était évalué avant sa mise en vente (avril 2021) a 48 millions de dollars. Il a finalement été acquis contre la somme de 2,9 millions de USD.

Jack Dorsey, le tweet qui ne valait pas 48 millions de $

Un an après (15 avril 2022) son propriétaire n'arrive pas à le revendre au delà des 7000 dollars. La belle affaire !

Vive le progrès ?

Autant, on a du mal à comprendre l'intérêt de débourser pas loin de 3 millions de dollars pour posséder le premier tweet de l'histoire ; autant on comprend l'intérêt de la technologie NFT pour lutter contre la contrefaçon et le recel notamment.

Quand on voit la proposition d'O2feel, on se dit que cette technologie a peut-être trouvé une application utile dans notre univers de la petite reine. Dans ce cas, nous mettons un grand oui. On ne sait pas encore si votre O2feel iVog sera cool dans le métaverse. On enquête sur ce point.

1 Sorare, leur site est . La news sur la NBA .
2 Envie d'en savoir plus sur le business du NFT dans le monde de l'art, un article du Figaro est (abonné).

3 une application NFT dans le monde du luxe, Givenchy, par exemple.
4 Dans l'univers des produits de grande consommation, Budweiser se pose là (en anglais)

Retour en haut de page