Moustache Lundi 20 – Alain, photographe professionnel à vélo longtail — Weelz.fr
Moustache Lundi 20 – Alain, photographe professionnel à vélo longtail

Moustache Lundi 20 – Alain, photographe professionnel à vélo longtail

Le vélo peut servir à tout un tas de choses, y compris lorsque l'on mène une vie à la fois familiale et professionnelle. C'est le cas d'Alain, qui a décidé qu'il était aussi facile d'emmener ses enfants à l'école à vélo cargo que d'emporter son matériel photographique sur les lieux de ses shootings. Alain est photographe professionnel à Paris. Sa monture ? Un vélo longtail Moustache LUNDI 20.

Le Moustache Lundi 20, façon studio photo mobile

Paris, début de l'automne 2022. Nous arrivons Jérôme et moi dans le studio d'Alain, rue d'Enghien, dans le 10ème arrondissement. Alain vient tout juste de déposer ses enfants à l'école. Tel un Superman qui se change à l'intérieur d'une cabine téléphonique, c'est ici que lui et son vélo longtail se transforment pour passer d'une configuration familiale à une configuration professionnelle.

Précision : à 2:55, Alain parle évidemment de 2 batteries de 500 Wh (pas kWh !).

En moins de 6 minutes, le Lundi 20, le nouveau vélo longtail de la marque vosgienne, se voit retirer ses sièges enfants et se transformer en bête de somme pour un studio mobile complet : des appareils photo, des objectifs, des trépieds, un fond, des lumières…

Précision avant de lire plus loin : Nous réalisons cet article en partenariat avec le fabricant français Moustache. Objectif : partir à la rencontre d'utilisateurs du nouveau vélo longtail Lundi 20. De notre côté, ça fait un moment que nous sommes persuadés que le vélo cargo (triporteur, biporteur ou longtail) augure d’une révolution dans la mobilité du quotidien. Ce témoignage que nous vous proposons est une occasion de vous démontrer par un retour d'expérience utilisateur (de vrais utilisateurs qui payent leur vélo) que le longtail est bien plus qu’un vélo pour amener les enfants à l’école. Les témoins ont bel et bien acheté leur Moustache Lundi 20. Ils n'ont pas été rémunérés pour leur témoignage et s'expriment librement.

Après Julie à Toulouse, puis Lizzy et Sébastien à Strasbourg, voici Alain Delorme, notre troisième portrait d'utilisateurs du Moustache Lundi 20. Alain exerce son métier de photographe à Paris à bord de son nouveau vélo longtail. Un futur adhérent des Boîtes à Vélo France ? Nous avons observé sa préparation depuis son studio parisien puis suivi lors d'un shooting chez une artiste céramiste sur les quais du canal de l'Ourcq à Pantin.

Lundi 20, de la version familiale à la version Pro

"Le matin, j'emmène les enfants à l'école et ensuite j'arrive au studio. Là, je décharge les modules des deux sièges enfants et j'installe, on va dire, la version "pro" du Moustache Lundi 20" nous explique Alain tout en s'affairant à installer le matériel nécessaire pour sa mission du jour à Pantin.

Pour Alain, l'écosystème d'accessoires spécifiques que propose le fabricant Moustache sur ce longtail Lundi 20 s'adapte parfaitement à sa "double vie". Les sièges enfants sont relativement faciles à retirer (standard MIK/MIK HD). Idem pour les caisses, pratiques à installer à l'avant et/ou à l'arrière, pour y glisser aisément des sacs photo ou du matos lumière.

"Ce que j'ai vraiment aimé, c'est les sacoches de 45 litres. J'ai 90 litres au total. Et en plus de ça, je peux les laisser sur le vélo. Et quand j'ai les enfants, elles sont rétractables."

A l'arrière, les barres de maintien ont elles-aussi une double vie ; servant de protection et d'appui pour les enfants matin et soir, elles se transforment en journée en un support idéal pour les grands trépieds et les longs cartons abritant les fonds qu’utilisent Alain sur ses shootings.

Se faufiler à travers le trafic parisien en Lundi 20

Décollage du studio après avoir attendu la fin de l'averse matinale. Direction Pantin. Nous passons les lignes ferroviaires des gares du Nord et de l'Est. Dans le trafic assez intense de cette matinée pluvieuse parisienne, Alain est très à l'aise, malgré son chargement conséquent. Il se faufile facilement et la dynamique de l'assistance Bosch rend notre tâche - ramener des images - plus difficile, à bord de nos vélos pliants musculaires.

Sur le même sujet  Moustache Lundi 20, le vélo longtail selon Julie, utilisatrice à Toulouse

Sur le plan personnel, au sens propre comme au sens figuré, Alain était déjà un utilisateur moustachu. Il roulait en Lundi 26. "Quand j'ai appris que Moustache sortait le Lundi 20, un longtail. Je l'ai essayé. Je l'ai vite adopté. Dans la fabrication et même dans la tenue, j'ai le sentiment de retrouver toutes les sensations du lundi 26."

Nous rattrapons Alain à un feu rouge. Non sans une certaine fierté, actionnant la commande au cintre, il nous dit : "Moustache a prévu un petit shifter pour faire baisser la selle, quand par exemple je suis à un feu rouge ou quand je suis à l'arrêt et que le vélo est chargé à bloc. Et ça, c'est vraiment un plus. Et je l'utilise constamment".

Tout comme Julie à Toulouse ou Lizzy à Strasbourg, les deux précédentes utilisatrices de Lundi 20 que nous avons rencontré, Alain est fan de cette fonctionnalité. On connaissait la praticité de la tige de selle télescopique en VTT ou en gravel, mais il semble que c'est un must-have à vélo cargo également.

Un choix de venir à vélo

Nous arrivons devant l'atelier de l'artiste céramiste Julie Bergeron. Celui-ci fait face au canal de l'Ourcq. C'est une zone piétonne, mais ça ne pose pas de problème à Alain et son Lundi 20 qui vient se stationner directement devant pour décharger son matériel. Trépieds, lumières, fonds, appareil photo, objectifs…en quelques minutes, tout est retiré du vélo facilement. Alain débute son installation pour son shooting.

C'est le coté pratique d'être à vélo dans un usage professionnel, comme le souligne Alain : "Si par exemple j'ai décidé d'aller faire une prise de vue pas loin d'une forêt ou dans un endroit où la voiture doit s'arrêter à un moment donné, parce qu'il y a plus de route… Là il y a quand même quelque chose de pertinent".

"Effectivement, il y a une responsabilité ; il y a un choix de venir à vélo"

La cliente apprécie la démarche d'Alain, elle qui a son vélo pliant anglais qui l'attend au chaud dans son atelier. Comme le rappelle Alain : "Tu peux donner un côté responsable à la pratique. Comme moi, en tant qu'artiste photographe, je traite de la société de consommation. Effectivement, il y a une responsabilité ; il y a un choix de venir à vélo alors que je pourrais très bien prendre un taxi."

En effet, une fois le shooting photo terminé, ce n'est pas en taxi qu'Alain repart, mais toujours sur son longtail Moustache, chargé à nouveau du matériel photo. Il pédale direction son studio pour repasser le Lundi 20 dans sa configuration familiale et filer chercher les enfants à l'école. La boucle est bouclée.

➡️ Plus d'infos sur le site officiel de Moustache (ou pour trouver le revendeur le plus proche). Et si vous souhaitez mieux connaitre le travail d'Alain Delorme, son site officiel est juste là. Il s'est notamment fait connaitre il y a une dizaine d'années pour cette série de photomontages "Totems" (photos ci-dessous). Quant à l'artiste céramiste Julie Bergeron, son compte Instagram est juste ici.

Infos techniques du Moustache LUNDI 20 de Alain

Alain a opté pour un vélo longtail Moustache Lundi 20.3 DUAL. Motorisation Bosch Cargo Line - Double batterie PowerPack 500 Wh (pas kWh!) - Transmission Shimano Deore Shadow+ 10 vitesses - Freins à disque hydrauliques Magura MT4 - Roues Moustache asymétriques 36 rayons - Pneus Kenda renforcés 20x2.3 - Monkey bar de série, porte-bagage avant en option. Il possède deux caisses Frida 33L au standard MIK, un siège enfant Urban Iki (MIK HD) et un Seat Pad pliable Urban Iki.

Retour en haut de page