Montpellier, 21e Congrès FUB, le vélo, nouvelle ère ⚊ Mais au fait, c'est quoi la FUB?

Montpellier, 21e Congrès FUB, le vélo, nouvelle ère ⚊ Mais au fait, c’est quoi la FUB?

Jérôme t'explique la FUB (pour les Nuls)

Du 1er au 4 juillet 2021 se tenait à Montpellier le 21e Congrès de la FUB. Weelz!, par l'entremise de Xavier (Le fondateur du média que vous êtes entrain de lire) y a déjà posé ses roues à plusieurs reprises. Retrouvez par exemple ici, le retour du congrès 2020 à Bordeaux, celui de 2019 qui se tenait au Mans, à Nantes en 2017, à la Rochelle en 2016. Montpellier 2021 est mon premier Congrès Fubistique. Nous vous proposerons dans les semaines à venir quelques billets pour vous relater ce que nous y avons vu et appris. Mais au fait, c'est quoi la FUB ? Commençons par le commencement, expliquer la FUB pour les nuls.

La FUB expliquée aux enfants !

Promouvoir le wheeling, une mission de la FUB ?

"Il y a une nuance importante entre nager et se baigner. Dans le vélo c'est pareil. Pédaler et se déplacer en pédalant ne sont pas tout à fait la même chose"

En annonçant à ma famille que je ne serais pas à la maison pendant 3 jours, mes adolescents me demandent, "Mais c'est quoi la FUB ?". Je me trouve fort dépourvu d'expliquer clairement à mon fils, 15 ans, le rôle de cette fédération. Il se trouve qu'il pédale moins qu'il ne nage. Il nage tous les jours (hors pandémie), il participe aux championnats départementaux et régionaux. Je tente une explication :


"Tu vois, pour nager en compétition tu es membre de la Fédération Française de Natation. C'est une fédération sportive, qui organise et structure la natation en France. Qui est mandatée par le ministère des sports pour organiser les championnats de France, organiser la natation dans notre pays. Quand tu vas t'entrainer dans ton club tu annonces que tu vas nager. Tu ne dis pas que tu vas à la piscine ni te baigner juste pour le plaisir de te rafraîchir.

En France, dans l'univers du vélo nous avons la Fédération Française de Cyclisme, elle a le même rôle que la Fédération Française de Natation. La Fédération Française de Cyclisme, organise les championnats de France, s'appuie sur un réseau de clubs de cyclisme. Pour apprendre à pédaler, à performer. Tes potes qui ont choisi le club de cyclisme ne disent pas "je vais faire du vélo", ils préfèrent annoncer qu'ils vont pédaler, s'entrainer. Quand on évoque ton activité, il y a une nuance importante entre nager et se baigner. Dans le vélo c'est pareil. Pédaler et se déplacer en pédalant ne sont pas tout à fait la même chose.

Le vélo c'est simple : Pédale. On ne va pas en écrire un roman, si ?

En fait, La FUB serait au vélo ce que pourrait être une fédération de baigneurs dans le monde de l'eau. La Fédération des Usagers de la Baignade (si elle existait) mettrait en place un ensemble d'actions, de structures pour que les citoyens puissent aller se baigner autant qu'ils le veulent, dans les meilleures conditions de confort et de sécurité. Se mettre à l'eau pour le plaisir et non pour la performance. La FUB (Fédération des Usagers de la Bicyclette), c'est ce qu'elle fait, pour promouvoir l'usage du vélo de nos concitoyens".

Les limites de cette analogie

Ne le dites pas à mon fils, en partant dans cette analogie, "se baigner égal se déplacer à vélo", je compare ce qui n'est pas tout à fait comparable. Les choses étant ce qu'elles sont, peu de monde se déplace au quotidien en nageant. Il existe assez peu de pistes de baignades dans nos villes et territoires permettant aisément d'aller et venir en maillot de bain, de chez soi au boulot et du boulot au cinéma. Même à Venise, une fédération des usagers de la baignade n'existe pas. Nager (ou vous baigner) dans le Grand Canal vous coûtera 350€ d'amende.

Arthur nageotaf. Est-il membre de la FUB ? (Fédération des Usagers de la Baignade) (Crédit Photo: www.arthurgermain.fr)

Même le fils de Madame Hidalgo, Arthur Germain, ne se baigne pas dans la Seine pour faire à son rythme la Seine à vélo, dans l'eau. Arthur nage ! Oui, le vélo est finalement beaucoup plus adapté pour se déplacer dans son environnement quotidien. Pour que cela puisse se faire de manière confortable, sécurisée et agréable, il convient d'imaginer les infrastructures idoines, les programmes d'influences auprès de nos élus territoriaux et techniciens, les actions auprès des usagers déjà conquis, et encore plus important, les autres usagers de la route qui n'ont pas encore intégré le vélo dans leur mobilité. Voilà en substance le rôle et la mission de la FUB.

Sur le même sujet  Du vélo, des marches et des rêves, Aurélien Fontenoy au sommet pour les enfants malades

FUB vélotaf ou se déplacer à vélo ?

"l'enjeu désormais est bien de sortir de ce microcosme, cet entre-soi, de passer à l'étape suivante"

En gros donc, la FUB fait la promotion du vélotaf ? Oui mais pas que. Dans ces mêmes colonnes, nous annoncions la mort du vélotaf. J'ai eu l'honneur d'être invité à m'exprimer sur la table ronde d'ouverture de ce congrès. Affublé de mon plus beau bermuda, j'ai pu tutoyer l'ensemble de l'assistance. J'ai pu annoncer tout le mal que je pense de ce mot, vélotaf. Moche, excluant et communautaire. Un mot utilisé par les personnes averties, qui stimule un entre-soi, un entre-nous.

Olivier Schneider, président de la FUB, l'annonce clairement pendant la conférence de presse qui se tient en amont du congrès (le 30 juin après-midi), l'enjeu désormais est bien de sortir de ce microcosme, cet entre-soi, de passer à l'étape suivante en sensibilisant au vélo et ses usages toutes celles et tous ceux qui continuent à ne pas y voir une solution viable et fiable pour transformer notre quotidien, nos villes et nos territoires, transformer notre habitat, nos loisirs, nos entreprises.

Crédit photo : @franck_marce

Et vous là-dedans, vous vous positionnez où ?

Glissez-vous où vous voulez. Que vous en ayez conscience ou pas, enfourcher un vélo pour vos déplacements reste un acte militant. Vous pouvez choisir de le faire pour l'envie (et le besoin) de faire du sport1 au quotidien (ou de temps en temps) ; parce que c'est un moyen de transport écologique ; ou encore parce que vous avez beau chercher, vous n'avez trouvé aucune solution aussi pratique pour vous déplacer.

Il se peut que l'aspect économique du vélo ne soit pas neutre dans votre choix. Peut-être n'avez vous trouvé aucun autre moyen de transport aussi agréable. Toujours est-il, encore en 2021, enfourcher son vélo au quotidien dans certains territoires reste un acte militant, assumé ou non. Quelle que soit votre raison première de pédaler vous pouvez compter sur la FUB, son réseau d'associations, sa ribambelle de bénévoles pour agir et faire en sorte que votre expérience à vélo soit plus sûre, plus agréable et finalement plus durable. Si pédaler au quotidien est un acte militant, pédaler au quotidien en souriant, c'est quoi ?

crédit photo : @vieuxbiclou

Promis, nous vous proposerons dans le courant du mois de juillet quelques autres billets vous présentant la FUB, ses actions, les enjeux que ses équipes (et associations) devront affronter dans les mois et années à venir. Et si le vélotaf est mort, croyez-nous, il y a encore du taf !

Avant de vous laisser filer sur votre spad, quelques liens importants: La FUB, c'est là, ce congrès à Montpellier est organisé avec l'aide de Vélocité Montpellier (vous savez #jesuisundesdeux), l'association Vieux Biclou (qui nous a sorti d'un fond de tiroir les vieux vélos municipaux de la Ville de Montpellier, perdus et apparus comme par magie 3 semaines avant l'événement), la bien nommée vélo-école, Le bonheur à vélo, l'association Vélo Pays de L'or et la Roue Libre de Thau, parce que l'étang de Thau n'est pas que pour y faire du kitesurf.

Crédit photos : FUB, Vélocité Montpellier, Stein Van Oosteren.

1 D'aucuns préféreront le terme "activité physique" d'autres "l'envie de se bouger".

Retour en haut de page