Mobilités : Salon Autonomy, 16 & 17 mars 2022 à Paris Expo Porte de Versailles

Mobilités : Salon Autonomy, 16 & 17 mars 2022 à Paris Expo Porte de Versailles

"Toute la mobilité que j'aime..."

Le salon de la mobilité du futur n'est pas pour demain. Il est pour aujourd'hui. Parce qu'aujourd'hui, c'est déjà demain, faisons un petit tour du côté du salon Autonomy. Il se tiendra les 16 & 17 mars 2022 à Paris, porte de Versailles (Pavillon 6). Et comme on est des oufs, on y va à vélo.

Je me souviens d'un temps pas si lointain, le salon Autonomy

C'était en 2017. Je fignolais le manuscrit de cette œuvre magistrale qu'est ce livre "Vélotaf", souvent mentionné dans nos colonnes (oui, pour la promo, vous le savez, nous ne sommes jamais aussi bien servis que par nous même). Fignoler signifiait aussi courir les quelques évènements salons, expos, qui abordaient d'une manière ou d'une autre la mobilité. De préférence la mobilité du quotidien, en me disant naïvement, il sera bien question de vélo à un moment donné dans leur show.


J'étais donc allé au salon Autonomy (2ème du nom) qui se tenait à l'époque à la Grande Halle de la Villette. J'y avais vu déjà quelques start-up. J'avais entendu parlé pour la première fois de MAAS (Mobility As A Service), pu me poser (si je l'avais souhaité) dans une Tesla. J'avais mis le pied dans un univers un peu chelou. Je venais pour le vélo et je voyais un hélicoptère, des trottinettes et des draisiennes électriques. Déjà.

Salon Autonomy ou Auto-nomy ?

Le choix du nom du salon n'est pas le fruit du hasard. Ce n'est pas non plus l'idée de la voiture autonome. Même si, faisons un petit flashback, en 2016... La Google Car(1) était plus qu'un projet et un concept, puisque lancé en 2010. Tesla avait encore (ou déjà) des déboires sur son système Autopilot(2). La voiture autonome était plus qu'une idée mais loin d'être la voiture de demain.

« Autonomy » ferait référence à l’enjeu crucial de la nécessité d’autonomie des solutions de mobilité urbaine face à l’utilisation des combustibles fossiles. Et puis souvenez-vous (faites un effort bon dieu, nous ne serons pas toujours là), les accords de Paris, c'était en 2015... un an, c'est pile le temps de gestation pour un tel salon.

Autonomy, mais pas chacun dans son coin

Vivement le futur...

L'envie des organisateurs du salon Autonomy : associer, réunir, partager, échanger entre une communauté d’entreprises, de startups (oui une startup est aussi une entreprise, la seule différence, l'entreprise gagne des sous, la startup dépenses les sous qu'elle n'a pas), de villes et d’ONG à se rencontrer et à collaborer sur l’avenir de la mobilité urbaine. Oui, Autonomy parle de mobilité urbaine, il n'empêche, notre petit doigt nous dit que tout ne se passe pas en ville et le futur de la mobilité sera probablement encore plus tournée vers la mobilité péri-urbaine ou même rurale (coucou les déconfinés qui ont quitté les milieux urbains pour aller s'installer dans les bourgs).

Sur le même sujet  Expo Vélo Strasbourg, la passion du cycle est en Alsace ce weekend

Autonomy, the place to be (?)

Un tel salon, on n'y va pas pour flâner, collecter des autocollants et demander des pin's aux hôtesses. Non, on y va en ayant enfilé sa plus belle cravate, on cire ses pompes, on prend le stock de cartes de visites (ou un QR Code qui envoie sur sa page facebook LinkedIn), on sort son sourire carnassier et on y croit. Avant, on révise son vocabulaire, on apprend par cœur son pitch : "Fort de nos constats sur les tendances du Metaverse qui inévitablement vont disrupter le besoin de mobilités des séniors, notre solution, disruptive et déjà leader sur son marché saura bouleverser l'expérience du voyageur, voyez plutôt.". Et on prie pour qu'il y aie quelques vélos en vrai à regarder, quelques solutions intelligentes et marrantes pour nous accompagner au quotidien sur nos biclounes. Et on ne se fait pas trop d'illusions, la mobilité de demain, elle sera smart, elle sera donc électrique. En attendant que l'électricité soit trop chère.

Autonomy, the place to go (?)

Oui, le Salon Autonomy reste selon nous un salon intéressant à visiter. Au-delà du networking, ce salon attire des acteurs institutionnels, des gouvernements, des décideurs politiques, des cadors du consulting. Un bon endroit pour prendre la température, voir les idées de services qui nous émergent. Si vous travaillez dans le vélo, dans la mobilité, assurément vous trouverez des tables rondes, des exposants qui attireront votre attention. Et si vous tenez vraiment à avoir un autocollant, faites nous signe, on en a.

➡️ Informations sur le site officiel du salon Autonomy.

(1) la Google Car
(2) Voiture autonome en 2016

Retour en haut de page