Nos meilleurs vœux 2016, et une petite rétrospective

4 janvier 2016

Voilà c'est fait, nos venons de conclure une nouvelle année, et nous vous adressons donc nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2016 ! Une année, nous l'espérons, pleine de nouveaux bonheurs à vélo !

Weelz-Bonne-annee-2016

Bien qu'il ne faille pas tomber dans le pessimisme, cette année 2015 a vu battre des records de chaleur sur l'ensemble du globe. Même si tous les signaux sont au rouge depuis longtemps maintenant, c'est peut-être, et même très probablement, un signe annonciateur d'un emballement de la machine carbone.

Mais il n'est pas trop tard ! Il est seulement temps de changer nos habitudes, à la fois de consommation comme de déplacement, et faire en sorte d'inverser la vapeur. Il le faut, coûte-que-coûte.

Weelz.fr est là chaque semaine pour promouvoir le déplacement à vélo, et prouver que c'est une des meilleurs solutions pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre.

Vous êtes de plus en plus nombreux à venir lire ces colonnes et nous saluons, et surtout remercions, nos nouveaux lecteurs, mais également nos plus fidèles ! Petite rétrospective des articles les plus lus de l'année...

Bougez-vous de votre chaise et sortez faire du vélo !

En février, on vous dévoilait les résultats de deux études anglaise et suédoise, concernant le déplacement à vélo.

On y apprenait notamment que l'inactivité tue deux fois plus que l'obésité, ou encore qu'en encourageant les personnes à se mettre au vélo, on luttait de manière efficace contre la pollution de l'air.

Comment Copenhague est devenu une ville cyclamicale

Nous avons l'occasion en mars 2015 de poser nos pieds (et nos roues) sur le sol danois, dans LA ville-vélo de Copenhague.

Tout là-bas est fait pour favoriser le déplacement des cyclistes à travers la ville :

Pistes cyclables larges, feux synchronisés sur la vitesse des vélos, voies vélos déneigées avant les routes et surtout un incroyable respect antre les différents usagers de la voirie.

Découvrez comment Copenhague est devenue la ville n°1 du vélo urbain.

Quaxing, un néologisme pour les courses à vélo

C'est un simple tweet d'un élu local néo-zélandais qui a déclenché une vague de colère chez les cyclistes de Nouvelle-Zélande et d'ailleurs.

L'intéressé, Dick Quax, déclarait que personne ne faisait ses courses autrement qu'en voiture...

Ce à quoi, vous imaginez-bien, beaucoup de twittos lui ont répondu de manière plus ou moins véhémente, en lui rappelant qu'on pouvait même faire ses courses à vélo, le tout, à grand coup de photos hashtagées #quaxing !

À lire  Reportage Xenius, la sécurité du cycliste urbain allemand

L'indemnité kilométrique vélo adoptée par le Parlement

Ce fut très probablement le sujet vélo de l'année.

Un feuilleton qui avait bien débuté, en juillet, avec l'adoption de la fameuse indemnité kilométrique vélo par le parlement, puis sa validation par le conseil constitutionnel en septembre.

Cela, c'était avant début décembre, juste avant la COP21, où nous apprenions que cette indemnité vélo, jusqu'ici obligatoire dans les textes, devenait finalement facultative pour les employeurs.

Par la suite, la FUB invitait le gouvernement à prendre la mesure de la solution vélo, en rétablissant le caractère obligatoire de la mesure. L'affaire est toujours en cours, mais les chances sont minces...

Top 10 des raisons de se déplacer à vélo

Si certaines personnes de votre entourage ont choisi, parmi leurs bonnes résolutions de l'année, de se mettre au vélo, aidez-les en leur offrant cette liste d'arguments totalement imparables.

Non, le vélo, ça ne coûte pas cher; Oui, le vélo, ça vous fait économiser de l'argent et, en plus ... c'est même bon pour la planète ... !

Brompton, histoire d’un vélo pliant culte

En octobre, on vous en apprenait un peu plus sur l'histoire à l'anglaise de ce petit vélo pliant devenu un objet de culte dans de nombreux pays.

Le Brompton, c'est plus qu'un simple vélo pliable, c'est une véritable philosophie. Il n'aurait d'ailleurs jamais pu voir le jour si son créateur, Andrew Ritchie, n'avait pas fait preuve d'autant de persévérance !

Le Vélobus pour emmener les enfants à l'école !

Voici une excellente solution pour apprendre et habituer vos enfants à circuler à vélo, et aussi un excellent moyen pour habituer les autres usagers à la présence de jeunes cyclistes sur la route.

Le Vélobus se développe dans de nombreuses villes en France et ailleurs. Une solution qui, au-delà du simple apprentissage de la sécurité routière, permet de créer du lien social entre les enfants et les parents.

Une réflexion sur les aménagements cyclables, un juste mélange des usages

14483134939_53520872c7_bEnfin, en décembre dernier, nous vous proposions une réflexion sur l’intérêt de réaliser des aménagements cyclables systématiquement.

Faut-il automatiquement protéger les cyclistes à l'intérieur de pistes cyclables sécurisées ? Comment habituer l'automobiliste à une présence plus forte du vélo ? Autant de "pistes et de voies" pour alimenter le débat...

À nouveau une très belle année 2016 !

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs
  • Winfried

    > Bien qu'il ne faille pas tomber dans le pessimisme, cette année 2015 a vu battre des records de chaleur sur l'ensemble du globe. Même si tous les signaux sont au rouge depuis longtemps maintenant, c'est peut-être, et même très probablement, un signe annonciateur d'un emballement de la machine carbone. Mais il n'est pas trop tard ! Il est seulement temps de changer nos habitudes

    Mmm… au risque de doucher un peu votre enthousiasme:
    http://www.manicore.com/docume.....e/GES.html

    Le CO2 _commence_ à se dégrader au bout d'un siècle. Par ailleurs, 40% de l'électricité est générée par des centrales à charbon. Seuls les économistes et quelques ingénieurs allumés imaginent qu'on va inventer d'énormes aspirateurs à GES.

    Le coup est parti : tout ce qu'on peut éventuellement faire, c'est amortir _un peu_ le choc pour les générations suivantes.

    Il suffit de se déplacer dans les villes et les banlieues françaises pour voir qu'on se hâte _très_ lentement…