Marquage vélo: Non, il n'y aura pas de carte grise

Marquage vélo: Non, il n’y aura pas de carte grise

Pas de carte grise, ni de plaque d'immatriculation

"Nous allons rendre systématique le marquage des vélos par les vendeurs : grâce à l’implication de la filière, chaque vélo disposera demain d’un identifiant unique infalsifiable". Ces mots ont été prononcés par le premier ministre Édouard Philippe lors de sa venue à Angers pour faire l'annonce du plan vélo national (Lire notre article).

À l'heure actuelle, on ne sait toujours pas de quel marquage il va s'agir exactement. Va-t-on reprendre tel qu'il est le principe du Bicycode, ou bien mettre en place un tout nouveau système ? Pour l'heure, rien est arrêté.

Mais dans tous les cas, jamais il n'a été question de mettre en place un système d'immatriculation et de carte grise pour les vélos (seuls les speedbikes y sont soumis). C'est tout simplement le résultat d'une mauvaise interprétation des mots par des journalistes probablement peu au fait du vélo et qui aimeraient sans doute imposer les mêmes contraintes aux cyclistes qu'aux automobilistes.

Fort heureusement, la ministre des Transports, Elisabeth Borne, a immédiatement réagi la semaine dernière en publiant un tweet dans lequel elle démentait les fake news relayées par la presse nationale.

Avec plus de 400000 vélos volés chaque année (2 fois plus que le nombre de voitures volées en France), l'idée de ce marquage est de lutter contre ce fléau en rendant le vélo identifiable et donc plus difficilement revendable.

Sur le même sujet  Historique : La France se dote enfin d'un plan vélo national !

La mesure concernera dans un premier temps uniquement le marché du neuf, mais le gouvernement souhaite dans un second temps l'appliquer également sur celui du vélo d'occasion.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)