Marivan, Iran : la ville qui ne veut pas de femme à vélo

Marivan, Iran : la ville qui ne veut pas de femme à vélo

04_Iran

Des femmes en gardes à vue, une chose qui arrive dans de nombreux pays du monde, y compris chez nous. Mais des femmes arrêtées pour le simple fait d'être montée sur un vélo, cela n'arrive que dans des pays liberticides comme l'Iran.

Il y a quelques mois, le régime iranien décide, afin de lutter contre les problèmes de pollution grandissants, d'encourager la pratique du vélo au moins une fois par semaine. Une mesure bien accueillie et qui a vite rencontré le succès dans le pays, aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

photo553047378495645661Partout, sauf à Marivan, une petite ville kurde située dans la province iranienne du Kurdistan, tout près de la frontière irakienne.

Là-bas, la "police de la moralité" a vu d'un très mauvais œil que des femmes puissent se déplacer à vélo. L'imam de la ville jugeant que cela serait "contraire à l'islam" d'après les lois de la Charia...

Le 26 juillet dernier, un groupe de femmes a voulu participer à une course cycliste locale, lorsque la police est intervenue pour les en empêcher.

La raison invoquée : une nouvelle mesure gouvernementale interdirait tout simplement aux femmes de faire du vélo (Selon BFM, aucune mesure de cet ordre n'a été prise dans les autres villes du pays).

Certaines ont même été arrêtées, et leur père ou leur frère convoqué. Les 2 et 7 août, un groupe de femmes, mais également d'hommes, s'est réuni pour manifester contre cette répression :

Pour tenter d'apaiser les protestataires, le gouverneur de la ville leur a proposé de "privatiser" un parc chaque mercredi. Un parc entouré de murs afin de ne pas être vues par les hommes...

Sur le même sujet  Le cycliste est un désastre pour l'économie

Nous sommes en 2016, et des pays interdisent donc aux femmes la simple liberté de se déplacer à vélo.

Via France.24.fr

Soutenez l'indépendance du mag' vélo Leader de Pignon!

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)