Manifestation à vélo en Allemagne contre le marché automobile

Manifestation à vélo en Allemagne contre le marché automobile

Des dizaines de milliers de manifestants ont envahi une autoroute

C'est à Berlin, dans le quartier bohème et branché du Prenzlauer Berg, qu'a eu lieu la semaine dernière un tragique accident. Une voiture (4x4 Porsche Cayenne), est venu frapper de plein fouet quatre personnes, dont un enfant de trois ans, sur un trottoir de la Invalidenstraße.

Cette terrible affaire a provoqué un choc dans toute l'Allemagne et des voix ont commencé à s'élever contre la présence de la voiture en ville, particulièrement des SUVs, et du danger qu'ils représentent face aux piétons et cyclistes. 


Révolution des transports

Hasard du calendrier, c'était ce weekend que s'ouvrait le salon de l'Automobile à Francfort, en présence de la chancelière Angela Merkel. 

Plusieurs dizaines de milliers de manifestants (les chiffres parlent de 15.000 à 25.000 personnes) ont convergé, à vélo, vers le parc des expositions pour exprimer leur colère et réclamer au gouvernement un véritable tournant (#Verkehrswende) et une "révolution des transports".

Les manifestants ont emprunté une partie du réseau autoroutier qui converge vers la ville (avec autorisation). Cette manifestation était déjà prévue, mais elle a pris naturellement un écho tout particulier suite à l'accident de Berlin.

"L'industrie automobile n'a toujours pas compris la crise du climat. Les constructeurs doivent en finir avec ces chars d'assaut urbains" indique Benjamin Stephan, un militant de Greenpeace Allemagne.

Sur le même sujet  Bordeaux, le spectaculaire triomphe du vélo en chiffres

Des activistes de Greenpeace ont réussi à s'introduire sur le salon et, grimpant sur modèles de marque comme Volkswagen ou BMW, ont brandi des pancartes indiquant "Klimakiller". Inutile de vous faire la traduction…

Dehors, sur le parvis du Messe Frankfurt, les militants avaient installé un gigantesque ballon d'air siglé "CO2", gonflé par les échappement d'un énorme 4x4.

Les SUVs sont au cœur de la critique. Ces véhicules prenant de plus en plus en place, étant de plus en plus lourds et avalant encore et toujours plus d'énergie fossile, caracolent paradoxalement en tête des ventes chez tous les constructeurs automobiles.

Parallèlement à cette manifestation à Francfort, des milliers de citoyens sont descendus dans les rues de nombreuses villes allemandes pour réclamer une justice climatique et qu'enfin les pouvoirs publics prennent des mesures contre la pollution atmosphérique qui asphyxie les villes.

Le gouvernement allemand avait prévu des annonces en faveur du climat. Il devrait les dévoiler à Berlin ce vendredi 20 septembre. Nul doute que les citoyens allemands souhaitant un avenir plus durable les attendent de pied ferme.

Cette colère allemande n'est pas sans rappeler celle des néerlandais dans les années 70. Lors du mouvement appelé "Stop de Kindermoord" ("Arrêtez l'infanticide"), des milliers de parents avaient manifesté contre l'inaction des pouvoirs publics face à la violence motorisée.

Crédits photos: FFMbyBicycle, Marcus Beyer, Jan Steffen, Greenpeace DE.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)