Mai à Vélo : nouveau budget de 50M€ pour des projets d'itinéraires cyclables

Mai à Vélo : nouveau budget de 50M€ pour des projets d’itinéraires cyclables

Collectivités, investissez dans le vélo !

Lorsqu'une collectivité à l'ambition de promouvoir le déplacement à vélo sur son territoires, elle peut aujourd'hui compter sur le Fonds Mobilités Actives¹. Une activation rendue possible depuis le plan vélo national annoncé à Angers en 2018. Dans ce principe, c'est l'Etat qui co-finance les projets d'itinéraires cyclables des collectivités territoriales. Le ministère de la Transition écologique, par l'intermédiaire de Barbara Pompili et Jean-Baptiste Djebbari (ministre délégué chargé des Transports), vient d'annoncer, durant l'opération Mai à Vélo (qui se prolonge en juin), un nouvel appel à projets "visant à soutenir le déploiement d’itinéraires cyclables structurants dans tous les territoires.".

Un budget de 50 Millions d'Euros pour la mobilité vélo

Il s'agit du quatrième appel de ce genre. Sur les deux années écoulées, les trois derniers appels à projet ont permis de financer 533 projets d’aménagements cyclables répartis sur 323 territoires. L'enveloppe de subvention actuelle s'élève à 215 millions d’Euros. Depuis 2017, le ministère de la Transition Ecologique indique qu'il s'est créé près de 13.000 kilomètres de réseau cyclable. Ce nouvel appel se voit attribué une enveloppe supplémentaire de 50 millions d'Euros pour promouvoir la mobilité vélo.


Ces demandes de subventions spéciales mobilité active à vélo sont ouvertes à tous les maîtres d’ouvrage publics et peuvent permettre de financer divers projets autour de la mise en place ou l'amélioration d'itinéraires cyclables sur le territoires des communes qui en exprime le besoin : pérennisation de pistes cyclables temporaires (coronapistes), création de passerelles, sécurisation de carrefours, réfection de voie verte...

Sur le même sujet  Le vélo est sous-représenté dans les projets européens, selon l'ECF
Cartographie Lauréats 2018 - 2019 - 2020 - Appels à projets ADEME / France Mobilités

Et d'après la cartographie des lauréats mise à disposition par l'Etat, de nombreux projets ont été financés grâce à ce dispositif : Une plateforme de mobilité solidaire dans les Hauts-de-France, un service de Vélobus en Auvergne-Rhône-Alpes, un nouveau schéma de mobilité en Bourgogne-Franche Comté... Les projets soumis peuvent concerner le vélo mais aussi d'autres formes de mobilités actives et/ou durables (covoiturage, ferroviaire...).

Les collectivités candidates qui souhaiteraient déposer un projet (ou plusieurs), peuvent le faire jusqu'au 15 septembre 2021. Toutes les infos et le cahier des charges peuvent être consultés ici.

¹ Fonds Mobilités Actives : un fonds national de 350 M€ sur 7 ans.

Retour en haut de page