Des nouveautés lunettes vélo chez le français Bollé

Des nouveautés lunettes vélo chez le français Bollé

Bollé est née à Oyonnax dans l'Ain en 1888 ! C'est l'un des plus anciens fabricants français spécialisés dans l'optique sportive - masques et lunettes - mais également dans l'équipement de sécurité (casque). Désormais basée à Villeurbanne, la société¹ emploie une centaine de personnes. Et elle continue d'innover. Nous avons reçu en test deux paires de lunettes Bollé, les Shifter Volt+ et les Chronoshield Phantom.

Bollé Shifter Volt+

Les Shifter sont des lunettes type masque, avec un profil assez enveloppant. La monture est réalisée dans un nylon coloris anthracite plutôt épais et qui semble très robuste. Le verre embarqué est en polycarbonate et intègre une nouvelle technologie maison, baptisée Volt+. Le verre Volt+ est un "rehausseur de contrastes". Selon le fabricant, ils ont utilisé l'intelligence artificielle pour enregistrer et analyser plus de 20 millions de possibilités pour booster les couleurs.


"Chaque couleur n'est elle-même que par le contraste avec la couleur qui lui fait face."

Albert Jacquard

Toujours d'après Bollé, en plus d'augmenter de 30% la perception des couleurs (high contrast), l'innovation permettrait une meilleure polarisation des rayons solaires, un accroissement de la perception de la profondeur et un meilleur maintien de la perception naturelle des blancs. De notre coté, après quelques jours d'utilisation, on confirme le confort, autant sur le maintien que sur la vision. Elles sont très légères (30 g). On a bien aimé les plaquettes nasales réglables et le perçage au niveau du front qui permet une meilleure aération et empêche la formation de buée.

➡️ + d'infos | Tarif : 170€.

Bollé Chronoshield Phantom

Les Chronoshield poussent un peu plus loin le concept de lunettes masque vélo. En plus d'être très englobantes, elles sont relativement hautes. Elles intègrent même un insert (amovible) en mousse au niveau du front, qu'on a apprécié, tant pour éponger la sueur que protéger du froid cet hiver (juste dommage que celui-ci ne tienne pas très bien, les picots semblent fragiles). Question maintien, c'est un modèle très confortable et la largeur du verre offre un champ de vision vraiment agréable. Le tout est en plus extrêmement léger (41 g).

Sur le même sujet  Salon Vélo & Co Dijon, la mobilité vélo s'expose en Côte d'Or

La monture est en nylon noir mat. Ces lunettes Chronoshield testée embarquent un verre Phantom qui est photochromique, c'est-à-dire qu'il réagit en fonction de la luminosité. On passe ainsi, en une trentaine de secondes, de la catégorie 3 à la catégorie 1, tout en conservant un taux de contraste élevé. C'est le type de montures idéal en saison automne/hiver, car elles réhaussent bien les couleurs par temps gris et on se fait moins surprendre par les passages sombres en forêt dans une pratique VTT/gravel.

➡️ + d'infos | Tarif : 230€.

¹ La marque a intégré plusieurs groupes (Buschnell, Vista Outdoor), mais elle est désormais une entité indépendante, regroupant d'autres marques comme Cébé, Spy et Serengeti.

Retour en haut de page