Louer un vélo entre particulier

Louer un vélo entre particulier

Le Web d'aujourd'hui ne ressemble plus vraiment au "web de papy" d'il y a quelques années. Avec l’avènement des réseaux sociaux communautaires, il est possible désormais de donner, troquer, échanger, partager, acheter ou louer à peu près tout et n'importe quoi sur la toile.

6888242782_90eb9b77bd_zÉchanger des services, troquer des objets que vous ne vous servez plus,  louer votre maison, votre voiture ou encore votre chat... Tout est possible et imaginable dans ce grand monde des Internets. La "sharing economy" est en marche.


Mais qu'en est-il du vélo ? Comment faire lorsque l'on a pas de vélo mais que l'on désire en utiliser un ponctuellement ?

Si l'on a la chance d'habiter une ville dotée d'un système de vélo en libre-service, pas de souci, il suffit de se rendre à la plus proche station et d'en emprunter un... Mais autrement ? Weelz a mené l’enquête...

Des solutions en ligne

spinlisterDe l'autre coté de l'atlantique, c'est le site Spinlister.com qui s'est engouffré sur ce marché, avec l'ambition affichée de devenir le AirBnb du vélo (mais pas que, puisque le site propose aussi des planches de surf ou de snowboard).

La plupart des annonces sont sur le sol américain, mais il suffit de dézoomer sur la carte pour voir que le service est également utilisé en Amérique du Sud et aussi en Europe. Toutefois les annonces se font encore rares.

velocLe pendant français de Spinlister semble être le site Veloc.fr. Se présentant comme le "1er site de location de vélo entre particulier", le site met gratuitement en relation ceux dont le vélo dort dans le garage (et ils doivent être nombreux dans l'hexagone !) et ceux qui désirent utiliser un vélo de manière ponctuelle, pour quelques heures, quelques jours ou bien sur plusieurs mois. Le site est plutôt clair et bien fait, mais tout comme Spinlister, ça ne déborde pas d'annonces non plus.

Sur le même sujet  Parlons Vélo, la FUB relance son baromètre des villes cyclables

Et puis il y a évidemment les inévitables sites web d'annonces classiques, comme Vivastreet ou bien sûr LeBonCoin, sur lesquels vous retrouvez parfois des particuliers mettant en location leurs vélos.

Des tarifs plutôt bas

7198895920_f93032df04_zSur ces différents sites, les tarifs varient bien sûr selon le type de vélo et la durée de location. Comptez en moyenne 5€ de l'heure, ou de 10 à 20€ la journée, ce qui s'avère tout-à-fait abordable, et surtout en dessous de ce que pratique les loueurs de vélo ayant pignon sur rue.

Bien sûr, ces derniers vous rétorqueront que chez un loueur professionnel, les vélos sont intégralement révisés.

5635743640_a7fc57bc64_zEvidemment, de ce point de vue, on ne saurait trop vous conseiller de bien vérifier l'état de marche du vélo (freinage, serrage des roues et de la direction...) avant de signer avec votre bailleur...et de vous retrouver face sur le bitume !

Si vous êtes un fidèle de Weelz, il y a fort à parier que vous possédiez un (ou plusieurs !) vélo(s). Certains d'entres-vous ont-ils toutefois déjà testé ce type de service c2c ? Mettriez-vous votre vélo en location lorsque vous ne vous en servez pas ?

Crédits photos : KatPhotosNicolas TEXERAUD, Simon Bourguiboeuf, Creme_brule.

EDIT : Le site Veloc.fr a semble t-il fermé ses portes. On vous invite à vous tourner vers le site Bandbike.com.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)