Des parkings vélos obligatoires dans les bâtiments publics et professionnels dès 2017

Des parkings vélos obligatoires dans les bâtiments publics et professionnels dès 2017

Un nouveau décret vient de paraître en date du 13 juillet dernier, relatif aux infrastructures permettant le stationnement des vélos lors de la construction de bâtiments neufs. Celui-ci s'inscrit dans les articles L111-5-2 et L111-5-3 du code de la construction et de l'habitation :

"Afin de favoriser les déplacements à vélo, tout bâtiment neuf, industriel, commercial (y compris les complexes de cinéma) ou accueillant un service public, comprenant des places de stationnement destinées aux employés ou à la clientèle, doit prévoir des infrastructures permettant le stationnement sécurisé des vélos."

Attention, on ne parle pas ici d'un simple rack à vélo posé au hasard, là où il resterait de la place sur le parking voiture. Non, le texte impose que cet espace vélo soit "couvert, clos et situé sur la même unité foncière que le bâtiment".

8102455165_857af9ac88_kEt cela va même encore plus loin, puisque cet abri vélo devra, soit être sous surveillance (caméra ou agent), soit "comporter un système de fermeture sécurisé et des dispositifs fixes permettant de stabiliser et d'attacher les vélos par le cadre et au moins une roue".

La surface de ce stationnement vélo sera calculée sur la surface de plancher du bâtiment, pour être en adéquation avec le nombre de personnes accueillies.

Ainsi le parc à vélo doit représenter 1,5% de cette surface pour des bureaux, 15% pour des bâtiments industriel ou tertiaire et 10% pour des commerces (on peux s'étonner d'ailleurs d'un tel écart).

C'est une bonne nouvelle sur le papier. Pour mesurer ce propos, rappelons toutefois que, depuis janvier 2012, la loi Laure impose que toute construction neuve de bâtiments d’habitation "doit posséder un espace réservé au stationnement sécurisé des vélos" (Décret n°2011-873 du 25 juillet 2011).

Sur le même sujet  Paris veut controler l'envahissement des vélos en free floating

Une mesure déjà plus ou moins bien respectée, au moins autant que celle imposant aux municipalités des aménagements cyclables lors des réfections de voirie.

La source ici et le décret .
Crédits photos : Julie Rieg, Dylan Passmore.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)