Explorez le vieux continent avec l'Atlas Vélo Europe Strava de Claude Droussent

Explorez le vieux continent avec l’Atlas Vélo Europe Strava de Claude Droussent

Vivement que toutes les frontières soient ouvertes à nouveau

Is Strava the new guide Michelin¹ ?

¹ Pour être raccord avec la Loi Toubon (nous sommes très légalistes chez Weelz!) voici une proposition de traduction du titre: "Est-ce que Strava est le nouveau guide Michelin?"

Bon, ce titre pourrait vous tromper. Il est en effet important de ne pas confondre les différentes expertises et les différents produits de Michelin. Michelin c'est des pneumatiques, c'est aussi des cartes routières (dont on ne sait quand même trop quoi en faire) et c'est aussi un guide gastronomique.


Quand ça peut faire plaisir et que ça débarrasse

Le livre dont on va vous parler aujourd'hui est bien là entre la carte et le guide Michelin. "ATLAS VÉLO EUROPE augmenté par STRAVA Les 350 plus beaux tracés" aux éditions Solar. Claude Droussent auteur prolixe, a déjà sévit avec son Atlas Vélo France, chroniqué ici en mai 2019.

Les plus perspicaces se rendront compte qu'en mai 2019, Strava pouvait se targuer d'avoir 40 millions d'utilisateurs. Quelques mois plus tard, Strava annonce autour des 45 millions d'utilisateurs dans 195 pays, l'Europe représentant 50% des utilisateurs, aussi 25% des utilisateurs... sont des utilisatrices. (chiffres nov 2019 - pré confinement donc).

On ne change pas une bonne recette

Le grand frère français proposait de bons itinéraires... en France. L'édition Européenne propose 350 itinéraires au milieu de 34 pays, chapitrés par région ou pays en fonction de la zone visitée. Cet Atlas a de la gueule, chaque trace est évidemment détaillée, avec une fiche précise de ce qui vous attend. Au menu, sur chaque tracé, des informations objectives (la distance, le D+) et des informations subjectives (le niveau de difficulté et le niveau d'attractivité (notés entre 1 et 5.)

Parfois, un itinéraire alternatif, pour se tester est proposé, avec des boucles plus courtes. Pour se rapprocher du fameux guide rouge, l'auteur propose quasi-systématiquement une adresse où se poser pour se rassasier. La comparaison avec le guide Michelin s'arrête là. A défaut, si un lecteur tente les 350 tracés il pourra faire un guide des meilleurs pain au chocolat en Europe.

Pédaler en boucle, ou pas

La majorité des traces proposée est effectivement une boucle, avec le point de départ et le point d'arrivée qui se confondent. Ces traces s'adressent plutôt à celles et ceux qui prévoient une sortie à la journée. Quelques sorties vous amènent à 100/150 kilomètres de votre point de départ. Si l'envie d'un Londres-Brighton vous prend, ouvrez la page 14. Prévoyez peut-être dans ce cas, le matériel de bikepacking.

Sur le même sujet  UCI Mobility Forum, l'Union Cycliste Internationale veut (aussi) promouvoir le vélo urbain

A ce propos, l'auteur prend soin de le mentionner; quelques portions des traces proposées peuvent se trouver sur des voies non goudronnées. Sans forcément investir dans un vélo de gravel, renseignez-vous si vous sortez le vélo aéro.

Un Atlas de Raymond?

En moyenne, les itinéraires proposés font 100km. Les vélotaffeurs.euses qui ont des fourmis dans les jambes pourront probablement choisir dans ce livre leur premier "100 kilomètres" qui est un palier significatif. Aussi il n'y a aucune notion de temps, de performance, vous pouvez donc y aller tranquillou sur votre vélo du quotidien. Vous n'êtes même pas obligés de mettre un cuissard, ni même de baisser la tête pour avoir l'air d'un coureur.

Faites tout de même attention, puisque des notions subjectives (notion de difficultés) cohabitent avec des notions objectives (distance & D+) parfois, la fiche n'est pas cohérente, avec par exemple l'itinéraire Allemand de Nideggen qui annonce un profil "très accidenté, niveau confirmé" pour une distance de 85 kilomètres 1,450 mètres de D+ et un niveau de difficulté de (seulement) 3/5...

En regardant le profil de la trace, elle ne semble pas excessivement exigeante, par contre, elle est plutôt isolée...et visiblement encombrée de motards qui arsouillent dans les virages aux beaux jours...D'où peut-être la dichotomie entre les données objectives et les données subjectives.

Les 350 plus beaux tracés d'Europe ne comptent pas les plus insolites ou les plus éphémères, la palme reviendrait à cette trace de Romain Bauvillard, qui a eu les honneurs de Biclou et le JT de France 2 cette semaine avec son itinéraire pour aller rouler à l'Aéroport Charles de Gaulle. Si vous avez raté cet épisode, c'est par là.

Peut-on rouler dans un hérisson? réponse à la fin de l'épisode.*
*de sources sûres, l'hérisson n'est pas une victime de violences cyclistes

La vertu d'un atlas, couché sur le papier, est bien d'inscrire des informations dans la durée et s'assurer, dans la mesure du possible, que ce livre, ressorti dans 5 ans, proposera encore des itinéraires intéressants et valables. Bonne nouvelle au passage, les traces proposées dans cet Atlas sont disponibles et téléchargeables sur vos gps que vous soyez un abonné payant ou pas de Strava (en tout cas pour moi ça a fonctionné). Le changement de modèle de Strava qui a eu lieu au mois de mai 2020 méritera un billet à part. Nous y reviendrons.

Enfin, je lance une bouteille à la mer, si jamais Claude Droussent a envie de sortir un Atlas -Strava- des plus beaux itinéraires pour se rendre aux restaurants à 3 macarons du guide Michelin, je me porte candidat pour être son compagnon de route. D'ici là, l'été 2020 sera à vélo pour beaucoup d'entre-nous, au pays de la chocolatine.

Détails du livre :

Titre :Atlas vélo europe - strava
Titre original :Atlas vélo europe - strava
Date sortie / parution :28/05/2020
EAN commerce :9782263170652
ISBN :978-2-263-17065-2
Nombre de pages :304
Dimensions :23.0x17.2x3.0
Retour en haut de page