LIV Cycling dévoile son nouveau VAE Thrive E+ 2020

LIV Cycling dévoile son nouveau VAE Thrive E+ 2020

Un vélo électrique fitness spécialement pensé pour les femmes

"L'individu a toujours connu son épanouissement grâce à ses rencontres successives avec l’extérieur". On peut légitimement mettre en corrélation cette phrase de l'académicien François Cheng avec le lancement du nouveau modèle de vélo à assistance électrique de la marque LIV, le Thrive E+ (En anglais dans le texte "Thrive" signifie "s'épanouir").

Quoi de mieux que le vélo en terme d'épanouissement et de rencontres avec l'extérieur, ne trouvez-vous pas?


LIV, c'est le pendant féminin du fabricant Giant. Quand certaines marques se contentent d'une simple gamme féminine, le constructeur taïwanais a décidé de créer une marque vélo entièrement dédiée aux femmes.

Sous l'égide du groupe Giant Bicycles, la marque a été fondée en 2014 par Bonnie Tu, directrice financière du groupe Giant et fervente supportrice du vélo au féminin. Pour en savoir plus, n'hésitez-pas à aller lire notre interview de Sandra Robles, responsable marketing de LIV.

Une VAE pensé pour les femmes

Le Thrive donc, c'est le modèle fitness de LIV. Il existe en version dites "sèche" (musculaire). LIV a décliné ce modèle dans une version électrique, le Thrive E+.

Le vélo est conçu selon la philosophie de design 3F de Liv¹ et est doté d'un cadre en aluminium (Aluxx SL), qui intègre la batterie directement dans son tube diagonal.

En ce qui concerne l'assistance, elle est assurée par un moteur "Giant by Yamaha", c'est-à-dire un moteur fabriqué par Yamaha via un cahier des charges imposé par le groupe. Ce nouveau moteur SyncDrive Pro offre une expérience d'assistance naturelle, mais puissante, selon Liv, qui devrait aider les utilisatrices à prendre de la vitesse rapidement.

Le moteur SyncDrive Pro propose trois modes d'assistance offrant jusqu'à 360 % de l'effort du pilote, ainsi qu'un mode "Smart Assist " qui ajuste automatiquement le niveau d'assistance en fonction de l'intensité du pédalage.

Le SyncDrive Pro embarque différents capteurs (6 en tout - couple, vitesse, rotation moteur, inclinaison...) qui va permettre d'ajuster au mieux l'assistance, tant pour une utilisation loisirs que performance.

Sur le même sujet  Velocia, un documentaire sur le vélo au féminin

Au niveau du poste de pilotage, pas de display complexe mais une commande unique, intitulée RideControl One. Déportée au niveau du pouce gauche, elle permet un contrôle aisé et intuitif, sans quitter les mains du cintre. Idéal en plein coeur d'un trafic urbain ou sur un chemin un peu technique.

Les informations du niveau de batterie et le mode d'assistance en cours sont affichées sous forme de LED. La touche "smart" du vélo, c'est la possibilité de se connecter au cerveau de la monture via une application smartphone.

L'e-Bike App intègre des fonctionnalités de suivi sportif et de navigation, mais également la possibilité de réglages plus fins de l'assistance électrique.

¹ Les influenceuses présentes lors de la journée LIV Thrive E+ 2020 à Aix-en-Provence : Christelle Javelier, Julie Rives, Anne Aubert, Amélie Tauziède et Mélanie Bartoli.

Deux déclinaisons sont proposées. D'un côté le Thrive E+ 2 Pro, tout aluminium et transmission Tiagra. Quant au Thrive E+ 1 Pro, plus haut en gamme, il intègre une fourche carbone et un groupe Shimano 105.

Question cosmétique, LIV à le mérite de proposer des coloris suffisamment féminins, sans jamais tomber dans le "girly too much". "Chameleon" Bleu/noir aux touches iridescentes de violet pour le Thrive E+ 1, "Silver Pine" Vert/Anthracite et quelques pointes de rose pâle pour le Thrive E+ 2.

> Voir le Thrive E+ sur Liv-Cycling.com

¹ Concept 3F: Fit - Form - Function

Fit, Form, Function, telle est la philosophie "3F" de la marque LIV. Sa conception de ce que doit être un vélo au féminin se base sur ces trois caractéristiques.

Une géométrie adaptée (Fit) permet d'être en adéquation avec la morphologie féminine spécifique. Le travail sur l'esthétique (Form) permet de customiser le vélo et se démarquer d'un marché très masculin, tant sur le choix des matériaux et des composants que sur la cosmétique elle-même.

Crédits photos: Stéphane Candé, LIV Cycling.

Retour en haut de page