Les risques à vélo, nouvelle campagne de la Prévention Routière

Les risques à vélo, nouvelle campagne de la Prévention Routière

anne-caro-les-risques-a-velo-00Nos amis de la Prévention Routière viennent tout juste de lancer une campagne rappelant aux cyclistes urbains les "risques" que représente la pratique du vélo en agglomération.

Après avoir visionné cette campagne avec attention, une fois, puis deux, puis trois... j'avoue qu'ici nous restons assez dubitatif. Bon je sais, vous allez dire que l'on fait encore nos français qui râlent et que l'on ferait mieux d'être content que le vélo soit à l'honneur sur des canaux à grande audience...


Mais somme toute, on peut rester perplexe sur l'image que cette campagne, lancée en pleine période de Tour de France non innocemment à fortiori, renvoi des pratiquants du vélo en ville ...

Je n'ai rien contre notre ami championne Anne-Caro, loin de là, puisque nous l'avions même déjà interviewée sur le sujet en 2009. Je trouve même plutôt sympa qu'elle ait accepté de prêter son image pour cette campagne, elle qui est bien loin je pense de cette pratique urbaine. Je n'ai rien bien entendu non plus contre les membres de la Prévention Routière, qui est une association loi 1901 je le rappelle, et qui compte un nombre conséquent de bénévoles qui réalisent sur le terrain un excellent boulot.

anne-caro-les-risques-a-velo-04 anne-caro-les-risques-a-velo-01

Enfin, pour aller au fond de ma pensée, je me pose juste la question si cette campagne ne loupe pas purement et simplement la cible qu'elle veut atteindre, à savoir le cycliste en lui-même. Si l'on regarde bien la vidéo, notre amie Anne-Caro adopte un style plutôt agressif sur son trajet.

anne-caro-les-risques-a-velo-03 anne-caro-les-risques-a-velo-02

Je ne sais pas vous, mais moi, même si j'aime rouler parfois vite et fort comme elle le fait, je suis quand même la plupart du temps à vouloir m'économiser pour ne pas arriver dans un état déplorable au boulot... il faut enchaîner une journée de travail derrière, et quand celle-ci a été relativement intense, pas sûr que votre trajet retour soit aussi dynamique encore une fois...

Sur le même sujet  Sortie gravel automnale dans les Ardennes

anne-caro-les-risques-a-velo-05Et sur les cinq risques pris en référence par cette campagne ( portière, intersection, feu rouge, angle mort et visibilité ), on peux tout de même dire sans trop de mauvaise foi que quatre d'entre-eux (excepté le feu rouge) relève tout autant d'une mauvaise attention de l’automobiliste que de "l'inconscience" toute relative du cycliste urbain.

Je suis complètement d'accord qu'il faut encore continuer à éduquer le cycliste urbain, trop souvent désinvolte face au code de la route. Mais dans ce cas, n'aurait-il pas fallu également une petite piqûre de rappel pour nos amis automobilistes pour leur rappeler qu'il ne sont pas, eux non-plus, les seuls sur le bitume...

"86% des accidents surviennent en ville et 2/3 impliquent une collision avec une voiture"

Bon sur ce, j'arrête ici ma critique et vous invite à aller voir les chiffres diffusés par cette campagne, qui, eux, malheureusement, sont bien réels : 155 cyclistes tués en 2012 (contre 144 en 2011 soit une augmentation de presque 10%), 86% des accidents surviennent en ville et 2/3 impliquent une collision avec une voiture.

Comme le disait la dernière campagne qui s'adressait elle aux motards, le plus grand danger c'est de penser qu'il n'y en a pas. Alors rester vigilant, respectez les autres utilisateurs de la rue, notamment les piétons, et respectez autant que vous le pouvez le code de la route, qui est aussi fait pour vous (oui, il est parfois utile de le rappeler...), rendez-vous visible (quitte à parfois s'imposer).

Souvenez-vous dans tous les cas que vous êtes un usager de la route au même titre que tous les autres, mais que vous êtes inévitablement l'un des plus vulnérable. Alors ne faites pas n'importe quoi et ainsi l'on conservera cette grande liberté dont nous jouissons aujourd'hui, nous, les cyclistes urbains.

> LesRisquesaVelo.com

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)