Législation, l’Etat pourrait (re)mettre le cycliste à l’amende

12 décembre 2014

14816363428_e0e6276da1_zNous avons communiqué sur ce sujet via nos réseaux sociaux la semaine dernière, mais il était bon je pense d'en reparler ici-même, histoire de livrer une réaction "à froid".

De quel sujet parle-t-on ? De la réunion qui a eu lieu lundi dernier à l'Assemblée Nationale, en présence du Conseil national de la sécurité routière (CNSR), et dont le fond portait sur la possibilité "d’étendre aux agglomérations le principe d’amendes minorées adaptées aux cyclistes".

Loin de nous l'idée de penser que le cycliste est roi empereur en son royaume et qu'il est au-dessus des lois. Non, qu'on se le dise, nous sommes tous des usagers de la route au même titre que les autres, et à ce titre, nous nous devons d'appliquer les règles édictées par le sacro-saint code de la route.

Cela étant dit, pourquoi alors vouloir légiférer à nouveau sur des lois qui sommes toutes s'appliquent déjà sur les automobilistes comme sur les cyclistes ?

Et bien en substance, le discours tenu par le CNSR semblerait dire que d'une part nous aurions tendance, juché sur notre selle, à nous sentir facilement au-dessus de ces lois (ce qui en soit n'est certainement pas faux, que celui ou celle qui n'a jamais grillé un feu rouge me jette la première pierre...), et d'autre part que nos amis de la maréchaussée hésiteraient à verbaliser les cyclistes indélicats (ce qui en soit n'était pas pour nous déplaire...).

Minorer pour mieux verbaliser...?

11949410756_74bc3b8687_zLa recommandation principale du CNSR émise au gouvernement, est donc de minorer les montants des PV (une baisse de l'ordre de 50%) d'une dizaine d'infractions au code de la route telle que le non-respect d'un feu rouge, la prise d'un sens interdit ou l'utilisation du mobile. Le but dans tout cela étant de diminuer l'accidentologie cycliste.

À lire  VAE 45 km/h (Speedbike), un point sur la législation

Drôle d'idée tout de même que de se dire qu'en faisant une "ristourne" de 50% l'on va réussir à réduire le nombre d'infractions cyclistes dangereuses, si l'amende plein pot n'était déjà pas plus efficace...

Certes, la ville de Strasbourg expérimente depuis l'année dernière cette solution, et a constaté semble-t-il une réduction assez conséquente (37%) du nombre d'accident impliquant un vélo.

Mais ces résultats sont aussi à minorer, car la mesure est aussi juxtaposée avec l'implantation depuis trois ans de nombreux nouveaux aménagements cyclables, qui finalement, sécurisent bien plus efficacement à notre avis le cycliste, que la simple et bête "peur du gendarme"...

8620497299_5cf9616a55_zSi le CNSR nous lit (on en doute pas...), cette recommandation n'a pour nous que peu d’intérêt, on pourrait même dire qu'elle est contre-productive, car n'encouragera-t-elle pas le cycliste à continuer ses petits délits ("après tout, ça ne me coûtera que la moitié de l'amende...").

Quand à nos chers hommes en uniforme, nul doute que certains policiers zélés pourraient profiter de cette mesure pour "faire du chiffre" aisément sur le dos des cyclistes, bien plus facile à "taper" qu'un automobiliste...

Sans aller jusqu'à vouloir victimiser le cycliste urbain (nous sommes tous loin d'être blanc comme neige face au respect du code de la route) mais il est inutile je pense de renforcer la répression, déjà bien présente, mais de plutôt accentuer, à la fois la prévention, et également de continuer à améliorer et à construire de nouveaux cheminements cyclables.

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs
  • Pierre M

    Xav, si tu ne respecte pas le code de la route, c'est ton problème. Mais n'englobe pas les utilisateurs réguliers dans la catégorie cycliste suicidaire!
    Moi j'utilise mon vélo tous les jours, souvent avec mon petit dernier dans son siège et je respecte au mieux la réglementation, même si cette dernière est plus adapté aux automobilistes qu'aux cyclistes .
    Par contre, je suis d'accord avec toi sur le fait que des aménagements adapté peuvent nous permettre de rouler en sécurité!

  • Freyr Gunnar

    Pour info, en 2012, 2 piétons ont été tués par des cyclistes.

    Dans le même temps, 487 l'ont été par des conducteurs d'engins motorisés, qui, lorsqu'ils grillent un feu rouge, font prendre un très gros risque aux piétons et autres usagers de la route.

    En tant que cyclistes urbains, nous voyons tous les jours ce genre de comportement, TRÈS rarement sanctionné, de part l'absence de la maréchaussée ou de caméras automatiques.

    Au niveau des priorités…

  • Je ne crois pas que "passer" un stop, ou rouler au pas sur un trottoir nous place dans la "catégorie cycliste suicidaire" comme tu dis. Je suis comme toi : je respecte "au mieux" la législation, et j'en fais certes parfois une traduction tout a fait personnelle, mais cela ne veux pas dire que je mets ma vie en danger, loin de là.