Lectures estivales à propos de vélo

Ça n'est malheureusement pas les chaudes températures de cette première quinzaine de juillet qui vous auront donné l'envie de vous prélasser sur un bain de soleil, un bon livre dans les mains...

Mais si tant est que nous puissions avoir un jour une vraie douceur estivale (allez, il faut y croire...), voici, de la part de la rédac', des indications de quelques bons bouquins traitant du déplacement à vélo, à caser au fond de votre messenger bag ou dans l'une de vos sacoches durant vos vacances...


Paul Fournel, Besoin de vélo.
Dès l'enfance et nos 1ers coups de pédales, le vélo peut vite devenir une drogue. Paul Fournel revient avec beaucoup de poésie, de tendresse et de charme sur cette pratique que nous aimons tous profondément, et fait une véritable déclaration d'amour à cette merveilleuse maladie : l'addiction au vélo. Prix Louis Nucéra 2002 et prix Sport-Scriptum 2001.

Paul Fournel, Méli-Vélo : Abécédaire amoureux du vélo.
Du même auteur que ci-dessus,  il s'agit ici d'un glossaire sur le language si particulier du vélo. "Le vélo est une langue. Une langue où tout se mêle dans l'essoufflement de l'effort. Une langue de cris, une langue d'alerte et de joie qui se perd dans le silence de la montagne et se retrouve au coin du bois. Une langue du soir, paisible, qui raconte et reraconte le souvenir des grands et des petits exploits. Je la parle couramment depuis mon enfance et la voici rangée de A à Z".

Eric Fottorino, Petit éloge de la bicyclette.
Journaliste et ex-président du groupe Le Monde, Éric Fottorino a passé son enfance à Bordeaux et La Rochelle, deux cités pro-vélo qui ne sont certainement pas innocentes à son amour pour la bicyclette.

Sur le même sujet  [Livre] DieselGate, Dallas au cœur de l'Europe?

En 12 chapitres, l'auteur relate sa passion de la petite reine, avec une grosse partie sur sa passion pour la course cycliste et notamment Le Tour.

Didier Tronchet, Petit traité de vélosophie : le monde vu de ma selle
L'auteur de Jean-Claude Tergal n'est pas qu'un talentueux dessinateur de bandes-dessinées, c'est également un écrivain à la verve toujours aussi acide et bourrée d'humour noir et d'ironie que ses scénarios de BD.

Ce petit traité de vélosophie repose sur deux principes chers à l'auteur : que le vélo est un moyen de prendre du plaisir et de la hauteur, et que la voiture n'a pas sa place en ville. Le livre vous invite à suivre le quotidien d'un cycliste urbain parisien, avec tous les petits "délices" que cette pratique engendre.

Alfred Jarry, Ubu cycliste : Ecrits vélocipédiques
L'homme qui a réussi à donner une nouvelle expression à la langue française (ubuesque) avec son personnage, Ubu, était un grand amateur de bicyclette. Le peu de photos qui existent de l'auteur le représente souvent à vélo, un vélo (un Clément Luxe de 1896) qu'il n'a d'ailleurs jamais payé à son vendeur.

Ubu cycliste, ce sont des écrits vélocipédiques au ton si cher à l'auteur, volontairement absurde et grotesque, lui qui considérait le vélo comme "un prolongement minéral du système osseux de l'homme".

Bonne lecture et bon weekend à tous à vélo !

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)