Le Will, le vélo des villes du futur ?

ENSCI, projet Veloce, le WillAlors qu'avec le récent article sur le futur VLS de la ville de Copenhague, nous vous présentions des vélos technologiquement très avancés, mais qui présentaient des lignes sommes toutes relativement classiques (un cadre, un guidon, deux roues...), Justine Andrieu et Quentin Caille, tout deux élèves designer à l'ENSCI, ont décidé, sous la houlette du designer Laurent Massaloux, de pousser un peu plus loin la réflexion et de refondre en profondeur la forme de notre vélo actuel.
Cela donne le Will.

Le Will est en fait l'un des résultats d'un projet d'étude semestriel, Véloce, réalisé en partenariat avec le CEA, le LID, le PREDIT, et l'ADEME et dont le but était "de réfléchir à de nouveaux moyens de déplacement dans le milieu urbain. Et plus particulièrement à un vélo." Remettre le vélo en phase avec la société et tenter de trouver des solutions aux nombreuses réticences qu'ont encore les urbains à utiliser un vélo, tels étaient les objectifs à atteindre pour ce projet.


Il y a eu pléthore de résultats, mais le Will a particulièrement attiré mon attention, ne serait-ce que par sa forme très originale, qui pourrait faire penser à un vaisseau directement sortie de la Guerre des Étoiles ! Le Will repose en effet sur un principe de roues orbitales, aux diamètres surdimensionnés, auxquelles ont transmet la force du pédalage par un système de galets entrainant le tout. Les deux roues sont parallèles et permettent ainsi l'introduction d'une coque protectrice, probablement en plexiglass, mettant ainsi le cycliste à l'abri du vent et de la pluie, voir d'éventuels chocs.

Sur le même sujet  Un état des lieux du vol de vélo en France

ENSCI, projet Veloce, le Will ENSCI, projet Veloce, le Will

Roues parallèles ? Mais comment tourne t'on alors ? Excellente question !
Le Will est technologiquement assez avancé. Selon ses créateurs, il embarque en fait une puce et un capteur clou permettent d’encoder les informations axiales du guidon pour les transmettre par bluetooth à un système de vérins et de freins magnétiques en Néodym. Quand une roue est freinée, un différentiel permet de transformer le freinage d’une roue en accélération de l’autre et donc en mouvement directionnel. VAE, il embarque aussi une batterie qui assiste le conducteur dans les cotes et les accélérations.

ENSCI, projet Veloce, le WillCoté pratique, le Will peut également transporté un second passager à l'arrière. Il intègre également un panier amovible et un porte-bagage à l'avant. Coté sécurité, en plus de sa bulle protectrice, il possède bien entendu un éclairage à LED intégré à l'avant et à l'arrière.

Je vous invite à aller voir les autres concepts imaginé par les élèves de l'ENSCI (La plupart dégagent d'excellentes idées, ceci dit certains ont des design plutôt...douteux...).

> Le Will sur le site de l'ENSCI.
> Le Will sur le site de Justine Andrieu.
> Le projet Veloce.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)