Le vélo urbain sur la toile n°151

Ce qu'il fallait retenir de l'actualité du vélo urbain durant cette semaine...

Quand nos politiques font du vélo.
De Poutine à Obama, en passant par Sarkozy et Hollande, actualité oblige, démarrons avec ce diaporama du Nouvel Observateur regroupant différentes photos de nos chers hommes (ou femmes) politiques montés sur une selle. Alors, le vélo, simple hobby ou vrai argument de campagne ?

Milan, le péage urbain favorise l'utilisation du vélo.
Instauré dans la controverse en début d'année, le péage urbain imposé autour de Milan a fait au moins un heureux : BikeMi, le système de vélo en libre-service de l'agglomération milanaise. Celui-ci a en effet vu son nombre d'abonnés augmenter de manière fulgurante : + 50 % par rapport à la même période l'an passé !

Un designer anglais invente le fixie pliant.
C'est au designer Philip Crewe que l'on doit ce concept de pignon fixe capable de se plier en deux. Le pliage se fait grâce à une jonction qui se dévisse à la base du tube diagonale, et à un tube supérieur monté sur charnière. Futé, mais malheureusement en exemplaire unique (pour le moment...).

Turntable rider, transformer un BMX en table de mixage.
Pour promouvoir un nouveau système de vélo en libre-service, Cogoo, qui n'est encore qu'à l'état de concept dans le campus de l'Université nationale de Yokohama, les scientifiques locaux ont inventé une table de mixage qui, fixée sur un vélo, transforme chaque mouvement en son. Le résultat avec des gars maitrisant le flat en BMX est plutôt sympathique.

Le Rollapaluza arrive en France.
Issue du milieu cycliste underground anglais, cette course "sur place" à vélo, juché sur un home-trainer à rouleau (d’où le nom), voit s’affronter deux adversaires sur une pseudo-distance de 500m, le tout chronométré sur affichage digital. But du jeu : arriver premier bien entendu ... et boire ensuite une bonne pinte !

Sur le même sujet  La Daily Obs, de l'utilité de filmer son trajet à vélo

Le vélo à la sauce treillis Ducati.
C'est au designer d'origine allemande Peter Laibacher, et sa marque Pelagro, que l'on doit cet hommage au constructeur italien de moto Ducati. Il reprend les codes qui ont fait le succès de la marque, et notamment le fameux cadre treillis. Gageons que ce design plaira peut-être à Audi, le tout nouveau propriétaire des rugissantes italiennes rouges.

Bon weekend à tous à vélo.

Crédits photos : Guillaume Bonnaud, Ciccio Pizzettaro, Cogoo, Rollapaluza, Pelagro.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)