Le vélo gravel chez Cyclable

Le vélo gravel chez Cyclable

Chez Cyclable, le vélo gravel a percé dans sa gamme dès 2016 comme un « vélo à tout faire » : il convient autant pour du voyage que pour des trips ultralégers version bikepacking ou pour le commuting quotidien. Léger, nerveux, il s’adapte à tous les terrains !

Les plaisirs du gravel bike

On entend parfois dire que le gravel est « un vélo excellent nulle part, mais bon partout » ; une ligne sportive, un poids plume, un équipement minimaliste mais performant. Avec cela, le vélo gravel sait et peut (presque !) tout faire.


Chez Cyclable, les gammes de gravel bike proposées sont particulières avec une majorité de cadres en acier et des œillets pour accueillir des sacoches : tout est pensé pour cette approche de voyage léger.

Les marques de vélos gravel chez Cyclable

Les marques incontournables, lorsqu’on évoque le gravel, sont Genesis, Ridgeback et Trek. Et en parallèle, très tôt, Cyclable a introduit ces vélos différenciants dans leur version électrique, via Moustache et Focus.

Genesis

La gamme Genesis est très étendue : du Fugio, qui s’adapte à tous les terrains au Datum avec son côté nerveux et roulant mais moins à l’aise sur le Off road. Au milieu, le Croix de Fer trouve toute sa place. Et sa version déclinée en aluminium avec le CDA en fait un gravel polyvalent.

Ridgeback

La petite marque anglaise conçoit des vélos gravel très typés vélo de voyage: c’est le vélo aventure par excellence plutôt que le sportif affirmé.

Toutefois, le gravel bike ne se limite pas à ces trois marques : il s’est immiscé progressivement dans d’autres marques identitaires chez Cyclable.

Trek

Trek est une marque qui a trouvé sa place avec les modèles phare ALR, en aluminium Alpha Series 300 et qui viennent en complément des gammes CDA de chez Genesis, avec un positionnement plus haut de gamme mais aussi plus typé.

Histoire Bike

Histoire, une marque française, crée des vélos personnalisables avec un cadre fabriqué en République tchèque et un assemblage à Clermont-Ferrand ; la randonneuse tout terrain est une véritable proposition gravel.

Pelago

Pelago s’est lancé avec un modèle unique, le Stavanger Outback, qui est plus orienté aventure que sportif, dans la même veine que le Croix de Fer.

Moustache

La création de son Dimanche 29 monté en Shimano GRX, une transmission dédiée au gravel, est la preuve que la marque vosgienne a su flairer la tendance : décliner l’élégance et la performance en usage gravel électrique. La possibilité d’ajouter un porte-bagages ou des sections de pneus assez larges en fait un gravel polyvalent.

Puis Moustache est allé encore plus loin en créant le Dimanche 28, un véritable vélo de route qui allie performance et confort : idéal pour les sorties en longue distance.

Focus 

Avec le Paralane Square, Focus a créé un vélo gravel électrique hors du commun : la motorisation Fazua permet un ressenti proche d’un vélo traditionnel : l’assistance électrique ne se déclenche que lorsqu’il y a un besoin et il est même possible de démonter complètement la batterie pour rouler comme sur un vélo « naturel ».

Quel est l’avenir du gravel bike ?

Le gravel bike englobe presque une philosophie de vie ; la tendance qui se profile est un développement des gammes pour les années à venir au travers des marques, avec en particulier une transmission monoplateau qui convient bien à un usage gravel pour un confort d’usage : le gravel sera toujours plus polyvalent !

Retour en haut de page