Le Top 10 des villes où il fait bon faire du vélo

"Les États-Unis ont une histoire d'amour avec la voiture. Du moins jusqu'à récemment, le moteur à combustion interne qui a dominé ce que l'on appelle "faire la navette". La voiture reste plus qu'une simple forme de transport, c'est un symbole de statut social, mais ce symbole est un dinosaure."

Parce que je la trouvais terriblement juste, je n'ai pas pu résister à l'envie de vous traduire l'introduction de ce Top 10 des "Bicycle-Friendly cities", publié sur le site du magazine américain AskMen.com. Ce classement des meilleurs villes cyclables est sommes toutes assez subjectif; pas de précisions de sources (quelques liens à la fin), de statistiques ou encore de sondages qui pourrait venir l'étayer. Toutefois, au regard des résultats, celui-ci semble avoir fait l'objet d'une certaine documentation. Il comporte même quelques surprises.


N°10 : Trondheim, Norvège.
Cette ville norvégienne doit probablement sa place dans ce top 10 grâce à son célèbre "ascenseur à vélo". Marre des cotes infranchissables ? Posez votre pied et le "bicycle lift" fait le reste !

N°9 : Pékin, Chine.
Nous en parlions récemment. Pékin veux redorer son blason cycliste en instaurant une nouvelle politique municipale. Espérons seulement que celle-ci se verra également suivi d'une politique d'amélioration de la qualité de l'air, totalement saturé en polluants divers.

N°8 : Barcelone, Espagne.
1ère ville européenne à pointer le bout de son nez dans ce classement, la ville de Gaudi à surtout séduit par son système de vélo en libre-service, les fameux Bicing de l'américain ClearChannel.

N°7 : Basel, Suisse.
En plus de nombreuses pistes cyclables et autres double sens cyclable, Basel supporte également un important réseau de location de vélo destiné à l'éco-tourisme.

N°6 : Portland, Oregon USA.
Portland est une ville exemple en ce qui concerne la politique de développement du vélo aux USA. Elle a constitué un maillage conséquent de pistes cyclables à travers la ville. Par dessus-tout, elle est aussi, avec San Francisco, l'un des bastions du Fixed Gear.

N°5 : Montréal, Canada.
Non, à Montréal, on ne fait pas que manger des pancakes à la confiture de myrtilles, on y roule aussi énormément à vélo, et ce n'est pas l'énorme succès du Bixi, l'équivalent du Vélib parisien, qui prouvera le contraire.

Sur le même sujet  Capitale du vélo, Être ou ne pas être, c'est la question, non?

N°4 : Curitiba, Brésil.
1ère surprise de ce classement, c'est une ville sud-américaine qui s'approche du podium. Curitiba est surnommé "la cité-modèle d'Amérique latine", de par son développement urbain parfaitement contrôlé et surtout une offre de transport en commun efficace. Le vélo est lui en bonne place parmi les habitudes de déplacement des brésiliens de Curitiba.

N°3 : Bogota, Colombie.
Contre toute attente, c'est une autre ville sud-américaine qui monte sur cette 3ème marche du podium. Elle doit en partie cela grâce à sa fameuse "ciclovia". En effet, la municipalité a décidé de fermer chaque dimanche les principales artères de la ville à la circulation automobile. Ainsi, ils sont des milliers de cyclistes colombiens à pouvoir s'élancer sur la chaussé en toute sécurité. La Ciclovia (littéralement "piste cyclable") est un énorme succès (autres infos ici).

N°2 Copenhague, Danemark.
Si vous lisez Weelz depuis quelques temps, vous devez savoir que je suis un peu déçu de ne pas voir Copenhague tout en haut de ce top 10. Pourtant, ça n'a pas été faute d'essayer, avec 37 % des déplacements qui se font à vélo dans l'agglomération de la ville danoise.

N°1 : Amsterdam, pays-Bas.
Amsterdam rafle donc la médaille d'or du cyclisme urbain, au nez et à la barbe des habitants de Copenhague. Celle que l'on surnomme "la capitale du vélo mondiale" compte environ 1,5 millions d'habitants et à peu près autant (voir plus) de bicyclettes ! Les chiffres donnent une part modal du vélo dépassant les 40% !

Bien sûr, si vous avez été attentif, vous noterez qu'il y a dans ce top 10 une grande absente... la ville de Paris ! La capitale française, même si elle a fait de nombreux efforts, Vélib aidant, n'atteindrait je pense pas même un top 50, avec ses ridicules 3% de déplacements s'effectuant à vélo...

Via AskMen.com.

Crédits photos : Jaime Daniel, Themikebot, Lay-luh.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)