Crosshill 2021, le nouveau vélo gravel Lapierre qui coche les cases

Crosshill 2021, le nouveau vélo gravel Lapierre qui coche les cases

De l'alu, du flare et de la baroude

Retour en 2016. Voyant l'engouement que prend le phénomène gravel, la marque française Lapierre dégaine son Crosshill. Un vélo plurivalent typé sport. Esthétiquement réussi, le vélo n'a toutefois pas réellement trouvé son public. D'ailleurs, il n'avait pas été renouvelé dans le catalogue Lapierre en 2018. Mais nous sommes fin 2020, et cette tendance gravel s'est plus qu'affirmée. L'occasion pour le Crosshill de prendre sa revanche. Présentation en détail de cette mouture 2021.

Cosmétique en phase

Point de vue cosmétique, le vélo est plus sage que son grand frère. Exit l'allure sportive, Lapierre a bien compris que la tendance des pratiquants était plutôt sur des coloris sobres rappelant la nature et surtout l'aventure sur tout types de terrain. Trois modèles au programme, de 1099€ à 1899€, avec un châssis commun mais des gammes de composants différentes. Le Crosshill 2.0 intègre une transmission Shimano Sora et des freins Tektro mécaniques. Le Crosshill 3.0 embarque un groupe Tiagra avec les freins hydrauliques idoine. Quant au Crosshill 5.0, on retrouve un groupe complet Shimano GRX 810, une référence pour les transmissions gravel aujourd'hui. Tous sont en double plateau (46/30T), Lapierre n'a pas cédé à la mode du monoplateau.


Pour le reste des éléments, on retrouve des axes traversants en 12 mm, une fourche carbone, un cintre évasé (flare de 16°) et un routage interne pour le passage des gaines et durites. Lapierre semble avoir bossé son cahier des charges et livre un ensemble qui semple plutôt propre, avec un cadre en aluminium où même les soudures ont été polies.

Pour la baroude

La géométrie de cette nouvelle version du Crosshill a été complètement revue. Les bases arrières sont plus courtes (435 mm en L) mais le stack est beaucoup plus haut (605 mm en L), ce qui donne un vélo nerveux de l'arrière mais suffisamment relevé pour enchainer de longues heures de selle, en mode rando contemplative. Le dégagement pneumatique a été augmenté sur le cadre et la fourche, pour accueillir des pneus jusqu'en 45 de section, voire plus si vous passez sur des jantes en 650.

Sur le même sujet  De l'Alaska à la Patagonie, une traversée à vélo des trois Amériques
A 1499€, le Crosshill 3.0 équipé devrait séduire

Avec ce nouveau Crosshill, Lapierre n'entends pas offrir un gravel 100% sportif, mais un vélo polyvalent pour répondre à la versatilité que réclame les usagers aujourd'hui. Ce vélo ne rechignera clairement pas à une petite balade sportive dans les chemins environnants, en mode "nu". Mais il est surtout équipé pour en accepter plus. Les haubans sont dotés d'œillets pour le montage d'un porte-bagage. Idem sur la fourche qui intègre trois rivetages, de quoi fixer un support de sacoches avant ou des gorilla cages. Le Crosshill 3.0, lui, est directement livré de série avec une paire de garde-boue et un porte-bagage minimaliste. Le top tube est équipé de deux œillets pour le montage d'une petite sacoche type food pouch, et deux autres sur le down tube permettront le montage d'un troisième porte-bidon.

"Nous n'avons pas voulu changer radicalement notre modèle, mais nous l'avons repensé avant tout pour qu'il devienne un vélo de gravel plus dynamique, avec une nouvelle géométrie plus compacte, mais qu'il soit aussi intégralement modulable pour passer en mode bikepacking." indique Pascal Caré, responsable RP Lapierre.

Ce nouveau Lapierre Crosshill 2021 devrait séduire ceux qui n'ont pas encore passé le cap du vélo gravel, et qui recherche une monture polyvalente, aussi à l'aise dans un trajet domicile-travail que sur une itinérance vélo de plusieurs centaines de kilomètres. Le tout à un tarif plutôt attractif (1099€ - 1499€ - 1899€). Ce nouveau Lapierre Crosshill semble cocher de nombreuses cases et affirme sa polyvalence. Serait-ce ici le renouveau de Lapierre, qui, depuis quelques années sur les segments urbain ou voyage, s'était un peu endormie sur ses lauriers.

🔹 Lapierre Crosshill 2.0 - 1099€ / 11,2 kg (L)
🔹 Lapierre Crosshill 3.0 - 1499€ / 12 kg (L)
🔹 Lapierre Crosshill 5.0 - 1899€ / 11 kg (L)

Cinq tailles : Du XS au XL. Disponibilités des modèles 2.0 et 5.0 d'ici fin novembre/début décembre (vous feriez mieux de vous dépêcher de réserver). Quant au Crosshill 3.0, il faudra patienter jusqu'en février 2021.

➡️ Plus d'infos sur Cycles-Lapierre.fr

Retour en haut de page