Au sud de Paris, la Tégéval comme itinéraire cyclable social et durable

Au sud de Paris, la Tégéval comme itinéraire cyclable social et durable

La Tégéval - Cet itinéraire cyclable du sud-est Parisien est né d'une compensation suite à la création de la ligne TGV. Vingt kilomètres de voie verte qui vous incite à l'emprunter plutôt que de galérer sur le quai de gare pour embarquer votre deux roues. Au-delà de son usage quotidien pour des vélotafeurs, la Tégéval propose "d'unifier la ville aux Hommes et à la nature environnante". Pari osé ?

De l'hyper urbain à la campagne : une véritable respiration à vélo

Un montage photoshopé devenu réalité ?

En principe, nous devrions aborder la Tégéval par des chiffres et des slogans pompeux politiquement trop corrects. Chez Weelz!, et grâce à l'échange avec Julie Lefebvre de l'agence Arktik, nous assumons une introduction écologique de cet itinéraire cyclable reliant Créteil à Santeny dans le département du Val de Marne. Certifié anti-greenwashing. Enfin presque !


Si en 2019 le vélo en Île-de-France était déjà en plein boom (voir notre article à ce propos), que dire aujourd'hui de la pratique vélocipède dans ce monde d'après ? Les utilisateurs sont là, certes. Les itinéraires cyclables dédiés... moins. Du coup, lorsque la SNCF s'octroie un bout de territoire pour y implanter des tonnes de ferrailles, elle donne un coup d'pouce compensatoire pour la création d'autres itinéraires. Véritable conscience écologique de la part du géant ferroviaire ou simple mesure de communication ? Peu importe, c'est là qu'apparait la Tégéval. Et c'est plutôt un bon exemple.

"Elle dessine une continuité entre les parcs, bois et espaces naturels qu'elle relie avec délicatesse"

Dossier de presse de la Tégéval

Végétation raisonnée, création de milieux écologiques en pleine ville, valorisation de la faune et de la flore existantes : tout autant d'enjeux que la construction de la voie verte a pris en considération depuis plus de trois décennies. Le résultat aujourd'hui est probant. Malgré des longueurs administratives et un tracé intégré qui nécessite des infrastructures lourdes (ponts par exemple), plus de 70% du parcours est désormais entièrement cyclable et verdoyant (sauf en hiver, verdoyant il n'est plus, les arbres sont principalement des feuillus). "Pour le reste, les cyclistes doivent rejoindre la route ou les chemins forestiers praticables" (Julie Lefebvre). C'est donc un bonheur de rouler dans une nature omniprésente, peu importe le territoire urbain ou rural traversé. Si c'est faisable en Île-de-France, c'est donc possible partout ?

Sur le même sujet  Élections présidentielles 2022 - Les engagements vélo des candidats

La Tégéval s'adresse aussi bien aux baladeurs qu'aux vélotafeurs sur un itinéraire cyclable dédié proche de Paris

La Tégéval est inclusive et exhaustive. Il y en a pour tous les goûts en matière de possibilités de déplacement, et ce notamment pour les personnes à mobilités réduites ! Ce parcours cyclable complète le réseau existant tout en créant des liaisons et des franchissements pour se balader, aller travailler ou encore rejoindre d'autres réseaux de transport en commun en toute sécurité. Au vue de son implantation (proche des métro 8 "Pointe du Lac" ou du RER A), elle rapproche les riverains des accès vers le travail ou les loisirs.

Selon Julie Lefebvre, aucune comptabilité n'a encore été tenue mais "On observe des pics de fréquentation la semaine aux heures de pointe et le week-end". Ce qui prouve que le parcours est utilisé par des franciliens aux besoins de mobilités actives mais aussi de respiration en espace naturel. À noter que la signalétique semble répondre à ces attentes. Elle renseigne aussi bien le vélotafeur sur les temps de parcours que le promeneur sur des indications naturalistes.

Participative et festive, la Tégéval de Paris revitalise

Le dernier aspect qui nous a marqué dans l'étude de ce dossier est l'approche participative proposée par la Tégéval. Les citoyens des différentes communes traversées ont l'opportunité de s'impliquer pleinement dans le projet. On passe du concours photo annuel à des appel à projets pour l'organisation de manifestations dans un agenda déjà bien chargé. Le dynamisme transmis par les réseaux sociaux du projet suffit à se faire une idée de la participation active des habitants et des pratiquants.

Pour terminer l'échange, on a demandé à Julie Lefebvre de nous partager son coup de cœur sur les vingt kilomètres de balade (ou de trajet) : "Sans aucun doute, à l'extrême sud de l'itinéraire, la ferme traditionnelle éducative de Mandres !". Un havre de paix, tenu par des résidents très impliqués, qui n'est pas sans rappeler qu'un itinéraire cyclable est aussi l'opportunité de rassembler les Hommes entre eux, tout en développant une économie sociale, territoriale et responsable. Pari( gagné, Paris emporté par son itinéraire cyclable de la Tégéval ?

➡️ Plus d'infos sur la Tégéval sur le site web idoine.

Crédits photos : Crédit Yann Monel - SMER la Tégéval

Retour en haut de page