La grande évasion : un Tour de France en triporteur au service des seniors

La grande évasion : un Tour de France en triporteur au service des seniors

La Grande Évasion (on ne parle pas du film avec Steve McQueen¹) c'est une initiative portée par les différentes branches françaises de l'association "À vélo sans âge". Une aventure citoyenne et humaine sous forme d'un Tour de France, qui s'est déroulé l'année dernière. Durant trois mois, le triporteur électrique a parcouru 4000 km à travers la France pour faire découvrir le concept de la balade seniors et inspirer de nouveaux bénévoles.

Le Tour de la France pour emmener nos seniors en triporteur

La Grande Évasion - Un Tour de France inédit en triporteur électrique pour aller à la rencontre de nos seniors
Pas moins de 55 pilotes ont donné de leur temps pour cette formidable épopée humaine !

Avant que mon père, souffrant de la maladie d'Alzheimer, soit placé à l'âge de 60 ans en EHPAD, nous avions partagé ensemble un tour en tandem. Ce dernier était jaune, brinquebalant et ces fichus pignons ne s'enchainaient pas correctement, à l'image des mots dans la bouche de mon géniteur. Pourtant, mon père n'avait rien perdu de ses facultés à pousser sur les pédales.


C'est bien connu, le vélo, ça ne s'oublie pas ! Afin que la sensation du vent qui caresse nos cheveux soit accessible à tous, l'association À vélo sans âge, offre la possibilité à des personnes dépendantes d'effectuer une balade en trois roues en toute sécurité. Mieux, l'année dernière ils ont lancé une opération d'envergure avec des triporteurs : La Grande Évasion - Un Tour de France inédit en triporteur électrique pour aller à la rencontre de nos seniors et les emmener en balade.

À vélo sans âge, des bénévoles pour donner le sourire aux seniors

Il n'est pas étonnant que l'association "Cycling without age" eut été créé au Danemark par un vélotaffeur du nom d'Ole Kassow en 2012 (présenté dans notre article). Son action de créer un lien social fort entre des bénévoles et des personnes isolés ou dépendantes lors de balades à vélo résonne très rapidement dans le monde entier. Notamment en France (depuis 2015), une fois le réseau d'antennes de l'association bien développé, le collectif lyonnais d'À vélo sans âge (6 des 8 membres du projet) proposa en 2021 son "Tour de France" !

Il n'était pas question pour ces bénévoles au grand cœur d'optimiser le coût des croutons dans la soupe du soir. Ou bien de réduire le temps d'activités de nos séniors. On a sorti l'artillerie lourde face à la morosité du traitement de nos ainés en parcourant pas moins de 5 000 kilomètres sur l'ensemble du territoire pour organiser des balades à la journée. Et ce en l'espace de trois mois ! Une imposante chaîne humaine, bien huilée, se met en selle. 102 jours depuis Thonon-les-Bains pour rejoindre Lyon d'un parcours qui ferait frémir les mollets d'un coureur du Tour. Plus de 20 villes étapes, plus de 30 rencontres organisées, plus de 15 antennes locales A vélo sans âge rencontrées.

Un c'est bien, deux c'est mieux, trois sur un triporteur pour aller plus loin!

De la place Stanislas à Nancy aux côtes bretonnes, en passant par la capitale, nos voyageurs d'un jour s'appelle Paulette, Raymond, ou encore Arlette. Léon est cependant celui qui vole la vedette à tous. Ce rickshaw (comprenez tricycle) à plus de 10 000€ est l'outil de la grande évasion de nos séniors ! Sa conception permet un déplacement en toute sécurité, doublé d'un confort d'assise. Autant vous dire qu'avec autant de kilomètres au compteur, il en aura vu des vertes et des pas mûres. Je ne parle pas de l'âge des nos aînés bien sûr, mais des péripéties rencontrées par l'association pour boucler ce Tour de France - cette grande évasion - en triporteur.

Sur le même sujet  Danemark, quand le Pays du vélo s'invite au Pays du Tour (de France)

Prenez ce 27 août, à deux jours de l'arrivée. Léon est fatigué. Le verdict est sans appel. Triple facture diagnostiqué par l'atelier cycliste du coin : une roue libre qui ne fonctionne plus, un pignon cassé et un moyeu en surchauffe ! La bête est touchée, mais pas vaincue. Plein de ressources, confirmant que les voyages forgent la jeunesse, Léon s'en remet en moins de 24h pour boucler la première édition de La Grande Évasion. Accueillis en fanfare dans la Cité des Gones, des personnes dépendantes, accompagnés par des bénévoles, sont célébrés en héros.

Un lien intergénérationnel rendu possible par l'évasion au cœur de nos mobilités

© Crédit : Aug Illustration

Si La Grande Évasion ne se renouvellera pas forcément tous les ans, l'association a su se démarquer. À grands renforts de reportages dans tous les médias nationaux, les antennes fleurissent sur le territoire. Pari réussi ! Ces dernières participent à un maillage social pour la liberté du mouvement. Car il s'agit bien de liberté. Offrir avec quelques coups de pédales, l'évasion et le partage intergénérationnel nécessaire aux personnes dépendantes, et à nous tous, c'est le principe fondateur de ces plus de 20 antennes françaises de l'association.

La pratique cycliste a marqué toute une génération du XXème siècle et ce sont nos ainés, les pionniers, qui nous ont donné en partie le plaisir d'avoir le vent dans les cheveux. À l'aube de grands changements climatiques et des retours à des mobilités simples, naturelles et respectueuses de l'environnement, ne trouvions-nous pas du sens à partager un peu plus nos sorties cyclistes ? Une démarche simplifiée sur le site de l'association vous permet de rejoindre la communauté en tant que pilote. Et pourquoi pas créer une antenne ?

Alors serez-vous au départ de la prochaine édition de La Grande Évasion ? Pour ma part, j'ai déjà rejoins l'antenne Niçoise pour une autre aventure. Certes loin de mon père, je vais proposer à deux résidents de réaliser la dernière étape du Paris-Nice 2022. Une épopée à retrouver prochainement dans le podcast Micro Boulot Dodo et dans votre magazine Weelz! - leader de pignon de toutes les générations !

¹ La Grande Évasion (The Great Escape) est un film américain de John Sturges, sorti en 1963, avec Steve McQueen et Charles Bronson.

Retour en haut de page