La belle dynamique du Tourisme à vélo en France

La belle dynamique du Tourisme à vélo en France

15 000 km d'itinéraires nationaux aménagés et balisés

La France reste une destination très prisée pour les amateurs de tourisme à vélo, seconde destination mondiale vélo après l'Allemagne.
Parmi eux des français, mais également beaucoup de vélo-touristes étrangers venant d'Allemagne, de Suisse, des Pays-Bas, d'Angleterre mais également des Etats-Unis ou d'Australie.

Cela représente des retombées économiques considérables. Les estimations sont de l'ordre de 10 à 300€ de dépenses journalières pour chaque touriste (dépense moyenne : 65€/jour). Les types d'itinérance sont larges, du camping à la ferme jusqu'à la chambres d'hôtes premium, de la boîte de conserve au restaurant trois étoiles.


En 2017, les différents points de comptage le long des grands itinéraires enregistraient une hausse de 8% de fréquentation par rapport à l'année précédente (+18% entre 2013 et 2017).

Bien que les choses avancent lentement au niveau cyclable, nous sommes le pays possédant le plus d'itinéraires touristiques vélo nationaux. Selon le schéma national vélo, plus de 17 parcours balisés et 15 000 km sont à dispositions des cyclotouristes sur le sol hexagonal.

Il y a bien sûr celui qui draine la plus grande partie de ses touristes à vélo, à savoir La Loire à Vélo (900km - plus de 30M€ de retombées économiques en 2017), mais d'autres parcours majeurs sont tout aussi intéressants : La ViaRhôna (815km), la Vélodyssée (1200km), la Méditerranée à vélo (850km)…

Le long de la Viarhôna

D'autres sont plus méconnus, avec des trajets plus courts ou bien formant une boucle, comme la Véloscénie, le Tour de Gironde à vélo, la vallée du Lot à vélo…

Deux nouveautés font leur apparition cette année : Vallée et Gorges de l'Aveyron (avril 2019) et Passa Païs, un parcours qui reprend celui d'une ancienne voie ferrée à travers le Haut-Languedoc (mars 2019).

Les professionnels du tourisme, notamment ceux labellisés Accueil Vélo (3200 prestataires), se réjouissent évidemment de l'appétit des cyclistes pour nos paysages.

A l'intérieur de la rame TER JUMBO Vélo

Certaines infrastructures et services restent encore à parfaire, notamment au niveau de la SNCF, en terme d'accueil cyclotouristique, bien que des efforts soient réalisés comme cette rame TER spéciale vélo le long de l'itinéraire de la Loire à Vélo.

Comme l'association France Vélo Tourisme nous le rappelait il y a quelques semaines, le marché français du vélo tourisme se porte bien et affiche une très belle dynamique.

Et vous, c'est quoi votre prochaine destination vélo ?!

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)