Journée des Droits des Femmes, la pratique vélo n'est pas genrée

Journée des Droits des Femmes, la pratique vélo n’est pas genrée

"La bicyclette a fait plus pour l'émancipation des femmes que n'importe quelle chose au monde."

Susan B. Anthony

C'est une phrase célèbre de la militante pour les droits des femmes Susan B. Anthony. Cette américaine, née au début du XIXe siècle, a joué un rôle important dans l'adoption du droit de vote des femmes aux Etats-Unis. Une femme de caractère, qui a appris à lire et à écrire seule à l'âge de trois ans. Elle s'engage, bien avant la guerre de Sécession, dans les mouvements abolitionnistes (elle a à peine 16 ans lorsqu'elle lance une première pétition contre l'esclavage).

Une société patriarcale et des femmes à vélo

Alors que le baron Karl Von Drais vient tout juste d'inventer ce qui sera l'ancêtre du vélo moderne, la draisienne (1817), la société, radicalement patriarcale à cette époque, voit dans ce nouveau mode de transport autant de vertus que de vices. A partir des années 1860, si l'on reconnait au vélo sa faculté à faciliter le transport des hommes, il parait inconcevable de voir une femme se mettre en selle. Tant pour la bienséance - une femme pratiquant une activité sportive, vous n'y pensez pas - que pour des raisons pseudo-scientifiques - on soupçonne alors l'engin de porter atteinte à l'appareil reproducteur féminin, voire même de favoriser certaines pulsions sexuelles.


C'est pourtant à cette même époque que de nombreuses femmes découvrent le vélo et sont de plus en plus nombreuses à se mettre en selle. Tout comme H.G. Wells qui ne désespérait pas de l'humanité chaque voit qu'il voyait un adulte sur une bicyclette¹, Susan B. Anthony de son coté l'affirme : "Je persiste et je me réjouis chaque fois que je vois une femme à vélo.".

"Le Chalet du Cycle au Bois de Boulogne", le café vélo de l'époque
Jean BERAUD

L'usage du vélo au féminin se répand dès la fin des années 1880. Un outil d'émancipation qui autorise aux femmes une plus grande liberté et leur permet d'échapper facilement à la "surveillance" des hommes. En 1896, la journaliste et oratrice française Maria Pognon, lors du Congrès international de la condition et des droits de la femme, porta un toast qui restera gravé : "A la bicyclette égalitaire et niveleuse par laquelle se fera l'émancipation de la femme !".

Sur le même sujet  Vélo, je ne te hais point

Pour aller plus loin sur l'historique de l'émancipation des femmes grâce au vélo, vous pouvez aller lire cet excellent article de Leïla Marchand sur Slate.fr (écrit en 2015).

"Cycliste" est un mot épicène

Un homme sur un vélo femme ? Non, un cycliste sur un vélo de type cadre ouvert

De leur coté, les fabricants de cycles les plus avancés sur la question, ont cessé de parler de cadre homme ou femme, mais propose désormais des cadres hauts ou des cadres ouverts. On remarque d'ailleurs de plus en plus d'hommes sur des montures en col de cygne (cadre ouvert - absence ou déviation du tube supérieur).

"Tout un chacun a le droit de connaitre le bonheur d'être sur un vélo"

Si vélo se dit au masculin, avez-vous remarqué que "cycliste" est un mot épicène² ? Il accepte aussi bien "le" que "la". Chez Weelz, on pense depuis longtemps qu'une pratique du vélo utilitaire féminisée est l'indicateur d'une société évoluée et d'une mobilité intelligente et durable qui donne autant de places aux hommes qu'aux femmes, enfants ou seniors.

A-t-on besoin d'une Journée Internationale des Droits des Femmes pour s'en rappeler ? Pour notre part, non. Mais il est intéressant de se pencher sur le sujet. Car malgré les décennies de militantisme féministe à propos du vélo, certains hommes pensent encore que les femmes n'ont pas leur place sur une selle, tant dans l'espace public au quotidien que dans une pratique sportive.

Personnes trans, homo, bi, non-binaires ou au genre fluide, tout un chacun a le droit de connaitre le bonheur d'être sur un vélo. Ne laissez personne d'autre vous dire le contraire.

¹ "Every time I see an adult on a bicycle, I no longer despair for the future of the human race." - H.G. Wells
² Mot épicène : un mot désignant un être animé et qui n'est pas marqué du point de vue du sexe.

Retour en haut de page