Jonas Vingegaard roule maintenant à vélo cargo

Jonas Vingegaard roule maintenant à vélo cargo

Vous avez passé une bonne journée mercredi dernier ? On l'espère. Peut-être pas aussi bien que celle de Jonas Vingegaard... De retour au Danemark, le cycliste a reçu un accueil triomphal digne des grands Rois. A Copenhague, depuis le balcon de l’hôtel de ville, il a salué la foule de milliers de copenhaguois amassés sur la Rådhuspladsen. Et il est reparti ... à vélo cargo. C'est Frida qui va être heureuse.

Un vélo cargo Urban Arrow pour Jonas Vingegaard

Le nouveau Roi du Danemark ?

Le jeune coureur danois qui vient de remporter son premier Tour de France dimanche 24 juillet 2022, était accueilli en héros dans son pays ce mercredi 27 juillet. Une foule massive est venue célébrer le sacre du champion, au même endroit d'où il a pris le Grand Départ du Tour de France trois semaines plus tôt.


Plus tard, lors d'une cérémonie organisée en son honneur par son équipe néerlandaise, la Team Jumbo-Visma, Jonas Vingegaard s'est vu remettre un vélo cargo Urban Arrow aux couleurs de son succès, jaune évidemment. Le fabricant néerlandais Urban Arrow fait partie du groupe PON Bikes, groupe qui possède également dans son portfolio la marque canadienne Cervélo². Jonas Vingegaard et ses coéquipiers roulaient ce Tour 2022 sur le tout dernier Cervelo S5.

"Du coup, je vais pouvoir mettre pleins de bidons et de barres pour ramener aux copains du peloton"

Désormais, le champion cycliste va pouvoir faire ses courses ou emmener sa fille Frida à l'école du coté d'Hillerslev avec son nouveau vélo cargo. Une bonne nouvelle pour son empreinte carbone, lui qui est revenu en jet privé accompagné par la Flyvevåbnet, la Force aérienne royale danoise.

Sur le même sujet  Entrepreneur à vélo, un sacerdoce pour des villes décarbonées

¹ PON Bikes possède également Gazelle, Santa Cruz, Kalkhoff, Cannondale ou encore Schwinn. C'est aussi le distributeur de ŠKODA aux Pays-Bas.
² Cervélo Cycles, fabricant canadien fondé en 1995 à Toronto par Phil White et Gérard Vroomen.

Retour en haut de page