[Interview] Velogik, le développement cyclable pour entreprise

Velogik est une société dont les services gravitent autour du déplacement à vélo. Elle accompagne les entreprises privées, les collectivités ou les associations dans leur volonté de changer leurs habitudes de déplacement, aussi bien interne qu'externe.

De l'audit jusqu'à la fourniture et l'entretien d'une flotte vélo, en passant par la création de support de communication et la formation à la maintenance vélo, Velogik s'occupe de tout.

Gwendal Caraboeuf, l'un des associés fondateurs avec Franck Bredy, a accepté de répondre à nos questions sur cette nouvelle activité, qui risque, selon nous, de fortement se développer dans les années qui vont venir.

Weelz : Vous êtes deux associés fondateurs. Quel est le parcours qui vous a mené à créer tous deux Velogik ?

"Nous avons remarqué un échelon manquant dans le milieu du vélo"

Gwendal Caraboeuf : Nous avons chacun des parcours professionnels et des ages différents et c'est tout naturellement sur un vélo que nous avons commencé à échanger sur ce projet. Nous nous connaissions depuis une dizaine d'année et avons pratiqué ensemble le VTT en compétition... Franck a une grosse expérience de direction à la tête de grands groupes, alors que pour ma part, j'ai passé 5 ans dans une agence de communication et d'événementiel liée au domaine du vélo.

Pour arriver à la création de Vélogik, nous avons fait converger nos idées et nos impressions liées au développement du vélo urbain, et avons remarqué un échelon manquant dans le milieu du vélo, celui d'un spécialiste du vélo B to B, pour les professionnels, entreprises et collectivités. C'était selon nous le positionnement à adopter dans la suite logique de la création d'acteurs du vélo en libre-service au début des années 2000.

W : Selon vous, pour installer une flotte vélo dans une entreprise, qui est le plus dur à convaincre, le patron (qui roule souvent dans une belle berline) ou bien les employés ?

GC : Les 2. Ça ne se fait jamais l'un sans l'autre. Nous avons par exemple eu le cas d'une entreprise dans laquelle la pratique du vélo était interdite aux salariés ! Une autre dans laquelle le directeur ignorait qu'une piste cyclable desservait son site en toute sécurité alors qu'il soutenait le contraire... La difficulté est de convaincre non pas l'un ou ou l'autre, mais du bienfait et de la cohérence de ce type de projet pour l'entreprise ; des gains qu'elle peut obtenir dans ce type de démarche.

Il faut aussi noter que parmi nos clients, de nombreuses entreprises sont volontaires et ont envie d'avancer. Que ce soit au niveau de la direction comme des salariés. Certaines collectivités vont jusqu’à proposer "un vélo de fonction" à chaque agent qui en fait la demande (en refusant en contrepartie son abonnement de transport ou sa place de parking...). Au cours de nos rencontres, nous avons eu l'occasion de découvrir des initiatives vraiment pertinentes et qui fonctionnent. Nous les faisons partager à nos clients !

W : Intervenez-vous uniquement sur le Grand Lyon ou bien sur le territoire national ?

GC : Nous avons commencé notre "aventure" effectivement au niveau du Grand Lyon et avons dès la première année eu l'occasion d'effectuer des prestations à l'échelle de la région Rhône-Alpes. Ensuite, le bouche à oreille a commencé à faire son effet, et nous avons signé avec des entreprises et collectivités situées en Ile de France, PACA et Pays de la Loire...

W : Comment réalisez-vous la sélection des modèles proposés ?

Sur le même sujet  Le vélo pliant est-il le meilleur ami de l'Homme ?

GC : Nous sélectionnons pour nos clients des vélos, notamment à assistance électrique selon nos propres critères.
De manière générale, le principe est d'avoir le meilleur ratio entre le cout d'achat et le cout d'entretien.
Ensuite, plusieurs points :
- Nous préférons travailler avec des fabricants et non des marques/importateurs, qui nous permettent au minimum de nous fournir, le cas échéant, en pièces détachées. Le choix est donc déjà très restreint puisqu'on compte de mémoire 400 marques de vélos électriques en France dont 95% proviennent de 2-3 usines chinoises. Nous vous invitons à retrouver certains modèles vendus par des prétendus "fabricants" de VAE sur des sites de vente btob chinois, c'est très rigolo !

"nous avons écarté certains modèles manquant de fiabilité"

- Nous suivons l'évolution de chacun de nos vélos vendus via un système de reporting informatisé, et avons écarté certains modèles manquant de fiabilité : connectique fondue, moteur qui chauffe, batterie qui implose ou qui tombe du vélo !

- Nous testons les nouvelles technologies/gammes de motorisation lors de grands événements (Eurobike, R'Bike) afin d'améliorer constamment notre offre de VAE. Plusieurs critères pour sélectionner les modèles de VAE : le démarrage en côte, le maintien de la vitesse maximale, la maniabilité, les fréquences de pédalage acceptées par la motorisation...

W : Les personnes se tournent-elle systématiquement vers les vélos à assistance électrique ?

"nous avons aussi beaucoup de demande pour les vélos pliants"

GC : L'objectif de Vélogik étant de convertir des automobilistes, nos clients choisissent majoritairement le vélo à assistance électrique. Néanmoins, nous avons aussi beaucoup de demande pour les vélos pliants.

Ensuite, nous avons aussi tenté de suggérer à des usagers du VAE de passer sur un vélo urbain haut de gamme (que nous utilisons à titre perso au quotidien), mais ils tiennent à leurs nouvelles habitudes et préfèrent conserver leur VAE.
Nous avons aussi de plus en plus de demande pour des vélos avec une capacité de chargement importante, type Bullitt, qui en plus sont super sympa à rouler...

W : Vous faites parti d'un pôle vélo¹ unique en France. J'imagine que cela apporte une certaine synergie ?

GC : Tout à fait. Nous sommes 3 entreprises, soit une trentaine à partager les locaux. Il y a pas mal de profils différents dont une bonne moitié de coursiers à vélo. L'ambiance y est très conviviale (et mixte) avec beaucoup d'endorphine !

Concernant les synergies, nos 3 structures vivent du vélo en B to B, avec la livraison de plis et de colis, la construction de tricycles sur mesures, et nos services de conseils et gestion de services vélo. Nous avons des clients en commun et certains coursiers ont aussi de très bonnes casquettes de mécaniciens...

W : Quelles sont les prochaines grandes étapes pour Vélogik ?

GC : 1 > Installer "notre vision" du service de location de vélos en partenariat avec une collectivité
2 > Continuer notre développement tout en conservant nos valeurs, notamment pour nos déplacements (on n'est pas très voiture...)
3 > Développer nos disponibilités commerciales, afin de répondre à la demande et d'aller prospecter de nouveaux types de marchés
4 > L'international (Suisse et Belgique notamment).

Propos recueillis par Weelz le 14 septembre 2012.

+ d'infos sur Velogik.com

¹ A propos du Pôle vélo : Situé sur Lyon, le Pôle vélo regroupe sur 500m², trois entreprises dont les services tournent autour du vélo. Il y a donc Velogik, mais également BeCycle (livraison à vélo) et Trikes City (construction de tricycle électrique). PoleVelo.com.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)