i-Lock, et votre selle devient un antivol

i-lock400 000 vélos sont volés chaque année. C'est en tout cas ce que l'on peux lire sur le site web du i-Lock, un antivol assez innovant puisqu'il propose d'utiliser un composant de votre vélo pour fonctionner.

En l'occurrence, il s'agit ici du tube de votre selle sur lequel vous venez fixer le système i-Lock. Pour antivoler votre vélo, vous retirez le tube de votre cadre pour venir le fixer à l'aide du i-Lock, directement sur les haubans. Le tube de selle se retrouve alors en travers de votre roue arrière. Impossible maintenant de rouler.


On retrouve un peu la même idée avec l'antivol de cadre Abus Amparo. Grâce à ce système, tige et selle sont également protégées contre le vol. Bien sûr, pour un arrêt long, ce type d'antivol doit être impérativement couplé avec un second antivol attaché à un point fixe.

Le i-Lock accepte des diamètres de tube de selle allant de 24 à 32 mm. La serrure est dotée d'une clé 7 points à double entrée et fabriquée dans une matière très résistante, le PA66, semble t'il utilisé également dans l'aviation. Le crochet de verrouillage du i-Lock, lui, est en acier inox.

i-lock i-lock i-locki-lock

Autre atout du i-Lock (surtout pour les têtes-en-l'air), le système étant fixé sur votre selle, impossible de l'oublier. Il est toutefois regrettable que le fabricant n'est pas pensé à intégrer une lumière. Le produit deviendrait ainsi 2 en 1. Autre inconvénient : il faut penser à marquer le réglage de hauteur de votre selle, au risque sinon de devoir le refaire à chaque fois.

Sur le même sujet  Les 5 objets indispensables du cycliste urbain

Le i-Lock est annoncé à un poids de 100 grs pour un prix de vente public de 29,90 €, commandable directement sur le site i-Lock.net, où vous pouvez également voir une vidéo de démo (reportage France 3). Rappelons (cocorico) que le produit est de conception 100 % française :)

> i-Lock.net.
> i-Lock sur Cyclinno.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)