Hybrid2, Le VLS qui alimente les transports publics

Hybrid2 by Chiyu ChenTout cela n'est encore qu'à l'état de concept (mais un prototype existe) et est sorti du cerveau de Chiyu Chen, étudiant du Royal College of Art de Londres. Son idée est de développer un système qui permettrait d'emmagasiner l'énergie cinétique produite lors de l'utilisation d'un vélo en libre-service, de la stocker, pour ensuite alimenter électriquement le réseau de transport public hybride une fois le vélo revenu à sa borne.

Afin d'emmagasiner le maximum d'électricité dans des "ultracapacitors" en essayant d'en perdre le minimum, son système  récupére l'énergie produite par le cycliste en roulant, mais également celle produite en freinant.


Hybrid2 by Chiyu ChenMais son concept ne s'arrête pas là. Considérant qu'il faut récompenser le cycliste qui a fourni des efforts, un écran situé sur le cintre indique la quantité d'énergie générée lors de l'utilisation. Une fois arrivé, vous insérez votre carte personnelle (sur une base de puce RFID) dans la borne et celle-ci vous crédite d'autant de points que de watts délivrées. Grâce à cela, vous obtenez la possibilité d'utiliser gratuitement le réseau de bus auquel vous avez participé à l'alimentation en électricité. Plutôt malin, non !

Ce magazine, qui nous parle également du concept de Chiyu Chen, reste assez sceptique quand à la viabilité d'un tel système et s'est amusé à un calcul rapide : En prenant un vélo d'environ 10 kgs (ce qui déjà est léger!) et en calculant une vitesse moyenne de 10 mètres par seconde, si l'on considère la physique de base, il s'avère que la quantité d'énergie cinétique produite en une seconde serait de 500 joules.

Sur le même sujet  Visite chez le fabricant VAE Neomouv à La Flèche

Pas mal. Mais il faut aussi considérer que les condensateurs puissent capter 100% de l'énergie produite, sans perte, ce qui actuellement n'est pas possible, notamment à cause de la chaleur et d'autres facteurs. Au final, l'énergie produite représenterait 1/100ème de la combustion en essence d'un bus classique...Autant dire que pour que le système fonctionne réellement, il faudra une utilisation massive et surtout régulière de ces vélos.

Hybrid2 by Chiyu ChenDans tous les cas, je trouve ce concept particulièrement ingénieux et visionnaire. Imaginez une grande ville équipé d'un réseau très dense de ce système. L'ensemble des utilisateurs cyclistes qui alimentent en électricité le réseau de transport en commun ! Je crois qu'en politique, on appelle cela de la démocratie participative... (Et tout cela sans la moindre émission de Co²).

A voir sur YankoDesign, une vidéo du prototype de ce concept, présenté par Chiyu Chen lui-même (avec d'ailleurs un ingénieux système de blocage du guidon sur la borne).

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)