Grève des transports, et si on prenait le vélo

Grève des transports, et si on prenait le vélo

Le vélo : meilleure alternative aux transports publics

Ce vendredi 13 septembre, sept syndicats de la RATP ont appelé à une gréve générale, qui, d'après les prévisions, devrait être beaucoup suivi. Tous les transports parisiens, RER, métro, bus, tram, vont être fortement perturbés.

Comme à l'accoutumé, la seule option qui devrait venir en tête de la majorité des actifs, c'est prendre la voiture - s'ils en possèdent une - ou, au mieux, de pratiquer le covoiturage.


Autant de véhicules supplémentaires qui devraient venir grossir le trafic francilien déjà largement saturé. Autant de personnes qui vont prendre part au problème de congestion automobile, volontairement ou involontairement.

"Posez-vous la question : "est-ce faisable à vélo ?" En grande majorité, la réponse à cette question sera positive"

À tous ceux-là, nous leur disons : pourquoi ne chercheriez vous pas une alternative pour réaliser votre trajet quotidien ? Posez-vous la question : "est-ce faisable à vélo ?"

En grande majorité, la réponse à cette question sera positive. Mais, comme l'a très bien dit Jérôme dans son article cette semaine, les excuses sont nombreuses pour éviter de sortir ce vélo qui prend la poussière dans le local de votre immeuble ou votre garage.

Demain, les fortes perturbations sont une excellente occasion pour tester votre trajet autrement, à vélo.

Parce que c'est bon pour la planète, votre santé, c'est économique, mais, par dessus tout, parce que c'est le seul mode de transport qui vous permet d'aller rapidement d'un point A à un point B en milieu urbain.

De plus, le vélo est le seul moyen de déplacement qui vous permet de maîtriser votre temps de trajet de bout en bout, et ce, peu importe les conditions sur la route.

Sur le même sujet  Vélo indoor, et si c'était un début de solution (vélo) ?

Alors bien sûr, demain, si vous décidez de vous mettre en selle, vous allez douter, vous posez des tas de questions - sur votre parcours, sur vos vêtements, sur votre vélo. Vous allez même, on ne vas pas se mentir, en ch... parfois sur votre trajet.

Mais tout cela ne sera rien, comparativement à - 1, le plaisir d'être arrivé à l'heure (avant tous vos collègues) - 2, la satisfaction d'avoir réussi à vous déplacer avec vos seuls muscles - 3, la plénitude d'avoir accompli quelque chose que vous jugiez impossible pas plus tard que la veille au soir.

Alors, gréve des transports (ou pas), et si on prenait le vélo ?!

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)